la boîte à merveilles (Ahmed Sefrioui)

RESUME DE L’ŒUVRE

(La boite a merveilles)
* Ahmed Sefrioui*

Chapitre 1 : le narrateur adulte raconte sa solitude depuis l’âge de 6ans il décrit les locateurs de Dar Chouafa le fquih du msid, il relate sa haine pour le bain maure. Ses véritables amis sont des personnages imaginaire et les objet de la boite à merveilles. Sa mère qui possède un talent de comédienne, s’inspirait des anecdotes dans le bain pour les raconter aux voisins et chez elle. Ce talent gênait le narrateur car la mère dramatisait se disputait.

Chapitre2 : Le narrateur rentre chez lui après une journée difficile passée au Msid. Sa mère est souffrante d’une migraine. Lalla Aicha son amie, vient lui rendre visite et la convaine de rendre visite à Sidi Boughalab pour sa guérison et celle de Sidi Md. Pendant le voyage, le narrateur se fait griffer par un matou. Ce qui précipite le retour a la maison. Restant à la maison a cause de la fatigue, le narrateur assiste au cérémonial des matinées.

Chapitre3 : L’auteur narrateur raconte sa journée au Msid et son retour a la maison. Voyant que sa voisine Fatima Bziouiya s’éclairait avec une lampe a pétrole, elle finit par convaincre son mari de lui en acheter une.
Lalla Zoubida pleure le malleur de Rahma qui a égaré sa fille Zineb. Ayant retrouvé sa fille,Rahma organise un repas pour les pauvres.

Chapitre4 : Les premiers jours de printemps, le narrateur et sa mère rendent visite a lalla Aicha.Moulay Larbie entre et entretient sa femme, qui raconte a son tour a lalla zoubida les malheurs de son mari. Le lendemain, Lalla Zoudiba raconte les problèmes de Moulay Larbi avec son associe Abdallah.
Sidi Md réfugie dans son imagination, revit le récit de son père sur Abdellah l’épicier.

Chapitre5 : Un mercredi, le Fquih, clément, explique ses projets pour Achoura. Rentre chez lui, le narrateur attend le retour de sa mère de chez Lalla Aicha qui raconte les malheurs de son amie à Fatima, puis a Rahma leur faisant promettre de garder le secret.
Des cris et hurlements annoncent la mort de Sidi Md Ben Tahar. Imaginant le cortège furnèbre du défunt, l’autre se souvient de l’histoire racontée par son père.

Chapitre6 : Pendant les préparatifs pour Achoura au Msid, le fquih distribue les travaux et forme des équipes. L’auteur est nomme chef des frotteurs et se vante devant des parents des ses multiples exploits.
Le matin suivant, il accompagne sa mère à la kissaria ou elle lui achète un gilet. Lalla Zoubida fait encore des courses pour Kenza.
DE retour chez lui, sidi Md se chamaille avec Zineb. Ce qui énerve sa mère. Triste et tenaille par la faim, l’auteur rêve au jour ou étant prince, il offrirait des repas aux mendiants. On entent Lalla Khadija chante et Rahma raconte l’histoire du couple de Khadija, la jeune épouse avec son vieux mari l’oncle othman.

        Prof : A. NAJIM

classical1stsymphonybeethoven.mp3

 

2 531 Réponses à “la boîte à merveilles (Ahmed Sefrioui)”

  1. awatif dit :

    meci bien puor votre aidé

  2. fati dit :

    merci pour votre aide

  3. assia dit :

    slt je ss assia je vx les personnages de la boite à merveille s.v.p

  4. amina dit :

    merci pour votre aide a nous en sera reconaissant

  5. azer dit :

    waaaaaaaaaaw merci mais ya t il de +++++ svp

  6. imane dit :

    slt brit resumer dyal roman camal

  7. imane dit :

    slt s’il vous plait donner moi le résumé de tous les chapiétres slv ou merci

  8. sousou dit :

    merci pour vous aide mais je vx la résumé de tte la piece svp

  9. amal dit :

    merci bazaf mais je voudrais la résumé de chapitre 9 c’est vous voulez!

  10. emid dit :

    salam . merci pour votre aide

  11. younes dit :

    merci pour ces informations mais je voudrais le résumé de tt l oeuvre et aussi les personnages principaux.

  12. Akram dit :

    Je remercie ce qu’il a fait ces résumé ,par ce que vraiment vous m’a aidé ……
    Svp je veux une explication totale sur le roman de Pierre boulle (la planète des singes)

  13. houria dit :

    je voudrais le resume de chapitre 9

  14. omar dit :

    la relation parents /enfantsdan la boite à merveilles

  15. omar dit :

    la relation parents /enfants
    dansla boite à merveilles

  16. mouhamed said dit :

    merci boucop pour votre le roman qui sapeele la boit a mervilles de ahmad sifriuoi ecrivant marocan

  17. brahim dit :

    salut merci pour votre travail qui est pour but de nous aider

  18. asmaa dit :

    je voudré bien le résumé de tt l’oeuvre et aussi les perssonage principau si cé possible (pour bien comprendre) ok merci

  19. jihane dit :

    merci merci merci pour cette information mais je voudrais le résumé de tous l oeuvre et aussi les personnages principaux.

  20. salah dit :

    merci merci boucoup de votre aide mais je voudrais les résumé du deux dernier chapitre 11 et 12 svp

  21. zaineb dit :

    salut ,je veux la resume de toute la résumé et de toutes les chapitre

  22. abdelali dit :

    salut tout le monde je veux vous dire que ya 4 oeuvre et 10 matiére a etudier alor po de temp pour lire les romon alor soyer jentie et donnez nous tous se qui consairne les oeuvre de cette année (1année bac science exp) merci d avonce

  23. amine dit :

    merci pour votre resume

  24. soukara dit :

    merci bcp pour cet aide
    parcqu nous n’avons pas le temps pour lisez
    mais il n ya pas tous les chapitre ce que je vois seulement 6chapitre moins de 6 chapitre ds le site

  25. soukara dit :

    oh ej suis dsl je l’ai trouvez la suite
    je suis vraimment dsl

  26. soukaina dit :

    hi . svp je vx le recours de mysticisme dans cette roman de sefrioui

  27. hamid dit :

    la condition de la femme dans la boite à merveilles

  28. kaoutar dit :

    salut je veux une résumée de la boite a merveille

  29. issam dit :

    merci de tous vos efforts mais s.v.p je veux le résumé globale de la boite à merveilles

  30. amine dit :

    merci merci bzaffffffff mais khaskome diro les aure Chapitre

  31. J.NABIL dit :

    Salut tlm!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Pour le résumés des chapitres(1-6) c ds cette adresse: « http://amalona.unblog.fr/2006/11/26/la-boite-a-merveilles-ahmed-sefrioui-3/ » et pour le reste (résumés des chapitres de 7-12) c ds l’adresse suivante: « http://amalona.unblog.fr/tag/1-cycle-baccalaureat/lecons-et-exercices-du-francais/ »

  32. soufiane dit :

    je veux rusime de tout la ramon la boit a mervielle oujourdoui pleezzz

  33. fatima dit :

    merci bien de cet effort et je voulais le resume de toute les chapitre si vous voulais et merci

  34. maria dit :

    salut pls je ve le résumé de la boit amerville pas les chapetr

  35. yassir dit :

    merci pour cette idée

  36. saad dit :

    choukran bezzaf

  37. mohammed dit :

    mais non monseiur je veux tou les chapitres ou non je vais po visiter ton site
    voici mon site
    http://tanger.jeun.fr

  38. kawtar dit :

    s’il vous plait ,je veux le resume de tous les chapitres
    et merci

  39. lamiaa dit :

    je veux le resume de chaque chapitre de planete des singes

  40. ahmed amine dit :

    je vs themes de production ecrite sur boite de mervielle

  41. amrahi meryem dit :

    je veux le rèsumè de toute les chapitre de la planète des singes

  42. salwa dit :

    slt.merci bcp pour les résumés mais s’il est possible je voudrais le résumé du chapitre 8,9,10,11et12

  43. wissal dit :

    je veux le résumè de toute les chapitre de la planète des singes

  44. manal dit :

    bon j’ ai bien aimé se roman

  45. abdelghani dit :

    je suis heureux

  46. imane dit :

    je veux les résumé de toutes les chapitre de la boite a merveille .

  47. loubna dit :

    merci bcp..j’attend la résumé des autres chapitres..vous m’aidez bcp..merci mill fois..

  48. sarah dit :

    slt a vs ts!yqelqu’un qui peu m’aidé!?a trouvé les personnages principaux je veu chaque personnages son: caractères, role, relation. rep moi au plus possible et merci d’avance.

  49. mustafa dit :

    slt je vx un exposé de theme du reve a la boite a merveille
    allez vite et merci

  50. dounia dit :

    je veux les resumé de toute les chapitre de la boite a mervilles

  51. ghizlane dit :

    slt svp je veux un explication total de roman la boite à mervielles et les personnages principaux

  52. kaoutar dit :

    salut a tous ! je veus vous remercier pour votre aide comme je veus vous souhaiter une bonne année 2007

  53. peace and love ismail zrigui dit :

    je veux la mise de situation de la chapitre 4 de la planéte des singes
    s’il te plait tres vite
    et merci

  54. karima de taza dit :

    salut a tous je veus le résume de la planéte des singes tres vite s il te plait karima de taza bonne annee 2007 et aid moubarak sa3id

  55. sarawidad dit :

    je te remercie tout qui travaille dans se groupe pour donner nous c’est information .et finalement je veus les element perturbateure sur un petite période de la boite à mervielle.

  56. zineb dit :

    salut à vous tous je veux le résumé de la planéte des singes si cé possible .et merci bien

  57. houda dit :

    salut je veux le résumé et les personnages du roman la boite à merveille .merci

  58. khadroune mahmoude dit :

    je vous remercie a votre superbe aide car nous les eleves du 1bac ont besoin de ces aides et je vous voir le resume de 10eme chapitre si vous voulez

  59. rajaa dit :

    je veux la résumé de chaque chapitre dans la boite a merveilles et les questions merci

  60. simo dit :

    merci mais je vous toute chose sur la 2eme scene +la situation +le resume+le champ lexical+linguistique

  61. soumaya dit :

    slt svp je veux le résumé de tous les chapitres de la planète des singes de pierre boulle la 2ème oeuvres de la 1ère année du bacalauréat svp j’ai un contrôle vite svp

  62. ghizlan dit :

    vraiment j’aime bien cette roman et mois aussi je veut le résumé slpt

  63. A. Mouatassim dit :

    Bonjour
    D’abord, je remercie Mr A. Najim pour son travail qui nous a aidé a bien comprendre le roman meme sans avoir lu.
    Puis, j’aimerais bien avoir les resumés de la premiere et la 2eme partie du 2eme oeuvre qui est La planète des singes de Pierre Boulle

  64. A. Mouatassim dit :

    Bonjour
    D’abord, je remercie Mr A. Najim et tous ceux qui l’on aidé a nous preparé les resumé qui nous ont aidé a bien comprendre le roman sans meme l’avoir lu.
    Puis, j’aimerais bien avoir les resumés des chapitres de la premiere et la 2eme partie du 2eme oeuvre qui est La planète des singes de Pierre Boulle

  65. yasmin dit :

    bonjour s’il vs plait je vx le resume de la 1er chapitere de la boite à merveilles et merci pour tous

  66. WIAM dit :

    JE VOUDRAIS LAS R2SUMIES DE TOUTES LES CHAPITRES DE LE ROMAN SVP

  67. houria dit :

    je voudrais le resumer de tous les chapétre

  68. kayna dit :

    stp stp sto comme bien de jour dans le roman la boir a merveille stttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttp

  69. kayna dit :

    comme bien de jour dans le roman la boite a merveille sttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttp svp . repend _moi

  70. djiha dit :

    slt je veux le resumer de la planete des singes .tout les chapitre ou le resumer generale de l’oeuvre,et merci a tous.bonne annee

  71. abdellaoui dit :

    salut ca va salut tout le monde ok bye

  72. abdellaoui dit :

    salut ca va

  73. naima dit :

    merci pour votre assistance

  74. youssef dit :

    L’hiver
    Chapitre I
    Dar Chouafa

    Deux éléments déclenchent le récit : la nuit et la solitude. Le poids de la solitude. Le narrateur y songe et part à la recherche de ses origines : l’enfance.Un enfant de six ans, qui se distingue des autres enfants qu’il côtoie. Il est fragile, solitaire, rêveur, fasciné par les mondes invisibles. A travers les souvenirs de l’adulte et le regard de l’enfant, le lecteur découvre la maison habitée par ses parents et ses nombreux locataires. La visite commence par le rez-de-chaussée habité par une voyante. La maison porte son nom : Dar Chouafa. On fait connaissance avec ses clientes, on assiste à un rituel de musique Gnawa, et on passe au premier où Rahma, sa fille Zineb et son mari Aouad, fabricant de charrues disposaient d’une seule pièce. Le deuxième étage est partagé avec Fatma Bziouya. L’enfant lui habite un univers de fable et de mystère, nourri par les récits de Abdellah l’épicier et les discours de son père sur l’au-delà. L’enfant de six ans accompagne sa mère au bain maure. Il s’ennuie au milieu des femmes, Cet espace de vapeur, de rumeurs, et d’agitation était pour lui bel et bien l’Enfer. Le chapitre se termine sur une sur une querelle spectaculaire dont les acteurs sont la maman de l’enfant et sa voisine Rahma.

    Chapitre II
    Visite d’un sanctuaire

    Au Msid, école coranique, l’enfant découvre l’hostilité du monde et la fragilité de son petit corps. Le regard du Fqih et les coups de sa baguette de cognassier étaient source de cauchemars et de souffrance. A son retour, il trouve sa mère souffrante. La visite que Lalla Aicha, une ancienne voisine, rend ce mardi à Lalla Zoubida, la mère de l’enfant, nous permet de les accompagner au sanctuaire de Sidi Boughaleb. L’enfant pourra boire de l’eau de sanctuaire et retrouvera sa gaieté et sa force. L’enfant découvre l’univers du mausolée et ses rituels. Oraisons, prières et invocations peuplaient la Zaouia. Le lendemain, le train train quotidien reprenait. Le père était le premier à se lever. Il partait tôt à son travail et ne revenait que tard le soir. Les courses du ménage étaient assurées par son commis Driss. La famille depuis un temps ne connaissait plus les difficultés des autres ménages et jouissait d’un certain confort que les autres jalousaient.

    Chapitre III
    Le repas des mendiants aveugles

    Zineb, la fille de Rahma est perdue. Une occasion pour lalla Zoubida de se réconcilier avec sa voisine. Tout le voisinage partage le chagrin de Rahma. On finit par retrouver la fillette et c’est une occasion à fêter. On organise un grand repas auquel on convie une confrérie de mendiants aveugles. Toutes les voisines participent à la tâche. Dar Chouafa ne retrouve sa quiétude et son rythme que le soir.

    Le printemps
    Chapitre IV
    Les ennuis de Lalla Aicha

    Les premiers jours du printemps sont là. Le narrateur et sa maman rendent visite à Lalla Aicha. Ils passent toute la journée chez cette ancienne voisine. Une journée de potins pour les deux femmes et de jeux avec les enfants du voisinage pour le narrateur. Le soir, Lalla Zoubida fait part à son mari des ennuis du mari da Lalla Aîcha, Moulay Larbi avec son ouvrier et associé Abdelkader. Ce dernier avait renié ses dettes et même plus avait prétendu avoir versé la moitié du capital de l’affaire. Les juges s’étaient prononcés en faveur de Abdelkader. L’enfant, lui était ailleurs, dans son propre univers, quand ce n’est pas sa boîte et ses objets magiques, c’est le légendaire Abdellah l’épicier et ses histoires. Personnage qu’il connaît à travers les récits rapportés par son père. Récits qui excitèrent son imagination et l’obsédèrent durant toute son enfance.

    Chapitre V
    L’école coranique.

    Journée au Msid. Le Fqih parle aux enfants de la Achoura. Ils ont quinze jours pour préparer la fête du nouvel an. Ils ont congé pour le reste de la journée. Lalla Aîcha , en femme dévouée, se dépouille de ses bijoux et de son mobilier pour venir au secours de son mari. Sidi Mohamed Ben Tahar, le coiffeur, un voisin est mort. On le pleure et on assiste à ses obsèques. Ses funérailles marquent la vie du voisinage et compte parmi les événements ayant marqué la vie d de l’enfant.

    Chapitre VI
    Préparatifs de la fête.

    Les préparatifs de la fête vont bon train au Msid. Les enfants constituent des équipes. Les murs sont blanchis à la chaux et le sol frotté à grande eau. L’enfant accompagne sa mère à la Kissaria. La fête approchait et il fallait songer à ses habits pour l’occasion. Il portera un gilet, une chemise et des babouches neuves. De retour à la maison, Rahma insiste pour voir les achats fait à la Kissaria.Le narrateur est fasciné par son récit des mésaventures de Si Othman, un voisin âgé, époux de Lalla Khadija, plus jeune que lui.

    Chapitre VII
    La fête de l’Achoura.

    La fête est pour bientôt. Encore deux jours. Les femmes de la maison ont toutes acheté des tambourins de toutes formes. L’enfant lui a droit à une trompette. L’essai des instruments couvre l’espace d’un bourdonnement sourd. Au Msid, ce sont les dernières touches avant l e grand jour. Les enfants finissent de préparer les lustres. Le lendemain , l’enfant accompagne son père en ville. Ils font le tour des marchands de jouets et ne manqueront pas de passer chez le coiffeur. Chose peu appréciée par l’enfant. Il est là à assister à une saignée et à s’ennuyer des récits du barbier. La rue après est plus belle, plus enchantée. Ce soir là, la maison baigne dans l’atmosphère des derniers préparatifs.

    Le jour de la fête, on se réveille tôt, Trois heures du matin. L’enfant est habillé et accompagne son père au Msid célébrer ce jour exceptionnel. Récitation du coran, chants de cantiques et invocations avant d’aller rejoindre ses parents qui l’attendaient pour le petit déjeuner. Son père l’emmène en ville.

    A la fin du repas de midi, Lalla Aicha est là. Les deux femmes passent le reste de la journée à papoter et le soir, quand Lalla Aicha repart chez elle, l’enfant lassé de son tambour et de sa trompette est content de retrouver ses vieux vêtements.

    L’été.
    Chapitre VIII
    Les bijoux du malheur.

    L’ambiance de la fête est loin maintenant et la vie retrouve sa monotonie et sa grisaille. Les premiers jours de chaleur sont là. L’école coranique quitte la salle du Msid, trop étroite et trop chaude pour s’installer dans un sanctuaire proche. L’enfant se porte bien et sa mémoire fait des miracles. Son maître est satisfait de ses progrès et son père est gonflé d’orgueil. Lalla Zoubida aura enfin les bracelets qu’elle désirait tant. Mais la visite au souk aux bijoux se termine dans un drame. La mère qui rêvait tant de ses bracelets que son mari lui offre, ne songe plus qu’a s’en débarrasser. Ils sont de mauvais augure et causeraient la ruine de la famille. Les ennuis de Lalla Aicha ne sont pas encore finis. Son mari vient de l’abandonner. Il a pris une seconde épouse, la fille de Si Abderahmen, le coiffeur.
    Si l’enfant se consacre avec assiduité à ses leçons, il rêve toujours autant. Il s’abandonne dans son univers à lui, il est homme, prince ou roi, il fait des découvertes et il en veut à mort aux adultes de ne pas le comprendre. Sa santé fragile lui joue des tours. Alors que Lalla Aîcha racontait ses malheurs, il eut de violents maux de tête et fut secoué par la fièvre. Sa mère en fut bouleversée.

    Chapitre IX
    Un ménage en difficulté.

    L’état de santé de l’enfant empire. Lalla Zoubida s’occupe de lui nuit et jour. D’autres ennuis l’attendent. Les affaires de son mari vont très mal. Il quitte sa petite famille pour un mois. Il part aux moissons et compte économiser de quoi relancer son atelier. L’attente, la souffrance et la maladie sont au menu de tous les jours et marquent le quotidien de la maison. Lalla Zoubida et Lalla Aicha, deux amies frappées par le malheur, décident de consulter un voyant, Sidi Al Arafi.

    Chapitre X
    Superstitions.

    Les conseils , prières et bénédictions de Sidi Al Arafi rassurèrent les deux femmes. L’enfant est fasciné par le voyant aveugle. Lalla Zoubida garde l’enfant à la maison. Ainsi, elle se sent moins seule et sa présence lui fait oublier ses malheurs. Chaque semaine, ils vont prier sous la coupole d’un saint. Les prédications de Sidi A Arafi se réalisent. Un messager venant de la compagne apporte provisions, argent et bonne nouvelles de Sidi Abdesalam. Lalla Aicha invite Lalla Zoubida. Elle lui réserve une surprise. Il semble que son mari reprend le chemin de la maison.

    ChapitreXI
    Papotage de bonnes femmes.

    Thé et papotage de bonnes femmes au menu chez Lalla Aicha. Salama, la marieuse, est là. Elle demande pardon aux deux amies pour le mal qu’elle leur a fait. Elle avait arrangé le mariage de Moulay Larbi. Elle explique que ce dernier voulait avoir des enfants. Elle apporte de bonnes nouvelles. Plus rien ne va entre Moulay Larbi et sa jeune épouse et le divorce est pour bientôt. Zhor, une voisine, vient prendre part à la conversation. Elle rapporte une scène de ménage. Le flot des potins et des médisances n’en fint pas et l’enfant lui , qui ne comprenait pas le sens de tous les mots est entraîné par la seule musique des syllabes.

    Chapitre XII
    Un conte de fée a toujours une chute heureuse.

    La grande nouvelle est rapportée par Zineb. Maâlem Abdslem est de retour. Toute la maison est agitée. Des you you éclatent sur la terrasse Les voisines font des vœux. L’enfant et sa mère sont heureux . Driss, est arrivé à temps annoncer que le divorce entre Moulay Larbi et la fille du coiffeur a été prononcé. La conversation de Driss El Aouad et de Moulay Abdeslem, ponctuée de verres de thé écrase l’enfant. Il est pris de fatigue mais ne veut point dormir. Il se sent triste et seul. Il tire sa Boite à Merveille de dessous son lit, les figures de ses rêves l’y attendaient. Fin.

  75. youssef dit :

    Le lecteur découvre tôt les personnages qui vont l’accompagner le long du récit Ils sont livrés dans un ordre lié à notre découverte des mondes de l’enfants. Ceux qui ont participé à nourrir son monde fabuleux, la voisine du rez de chaussée, Kenza, une voyante, par ses pratiques magiques et rituels, Abdellah , l’épicier par ses contes et son père avec ses discours sur le paradis et l’enfer. Ceux qui font partie de son quotidien, les voisins du premier Si Aouad fabricant de charrues, sa femme Rahma et leur fille Zineb ; la voisine du deuxième étage, Fatima Bzioua. Les autres enfants de son âge au msid, son maître d’école et Lalla Aîcha, pour sa première visiteà la maison.

  76. youssef dit :

    slt comment vs trouvez mes incipits j’espére qu’ils t’aideront ts ok kiss à la prochaine inchaalah

  77. rajaa dit :

    je veux la résumé de la boite amerveilles merci

  78. simohamed dit :

    merci pour votre aide

  79. farah dit :

    merci c gentil…mnt on a besoin des esumé de »planet des singes » merci….

  80. zineb dit :

    merci c’est gentil d’avoir pensé à nous tous bisou.

  81. houda dit :

    je veux une analyse de le chapitre 11 du boite a merveilles et des question sur eux merci

  82. hanaa dit :

    vraiment c’est génial ce que vous faite pour nous je tiens a vous remércier bain est ce qu’on peut avoir le résumer de la planéte des singes

  83. fatisfaction dit :

    meeeeeeeeeeeeeeeeeeeerci bcp pr votre aide c trés gentil :) 3id moubarak et bonne année 2007

  84. brahim de ouarzazate dit :

    salut a tt les eleves de 1bac .mais je prend un peu de temps pour poser un question qui relie le roman exacte la cause qui defend sefrioui pour ecrit ce roman…?
    stp repond moi et je remercie aussi mon profe hakima de taznakhte

  85. mohcine jbh dit :

    fuck you

  86. salma dit :

    vous n’avez po de travaille a fére allez fére foudreeeeeeeeeeeeee

  87. bennasser dit :

    merci pour votre meilleure travaille

  88. raja dit :

    je veux la resumee de chapitres de la planete des singes de pierre boulle

  89. najib dit :

    le suis heureux de me trouve les resume de le boite à merveille et je dit bonne annee 2007 et t-out l’annee ca va pour les peoples marocainesdans le nation et exterieur

  90. najib_el-hayany dit :

    le suis heureux de me trouve les resume de le boite à merveille et je dit bonne annee 2007 et t-out l’annee ca va pour les peoples marocainesdans le nation et exterieur

  91. rajaa dit :

    je veux la résumé générale de la boite a mervrilles

  92. fati dit :

    merci bcp M.le professeur de nous aidés . et ce que tu peux écrire le résumé globale de l’oeuvre et merci.

  93. meryem dit :

    merbien pr ce que vous faite pr nous

  94. ibtissam dit :

    je veaux le temps et lieu de l’histoir

  95. malki mahdi dit :

    slt je vs un resumé de la planéte des singes ok merci é bonne chance

  96. mohssine dit :

    slt je veux un commentaire composé sur ANTIGONE OK

  97. himad dit :

    antigone et ismene et polinice sont les enfants d oedip qui a tuer son pere et epouser sa mere antigone croit a 1 monde eternelle convient a ces principe et ces condition donc il decide d entere son frere polinice sachant que celui qui lenterra sera puni a morts donc il entee son frere alors que le roi creon save ce que antigone a fait et il a propose de tuer les gardes mais la dernier a refuse donc il est puni a etre entere vivante said himad sience x

  98. nouhad dit :

    ana tanchekare ga3 li sahemou fi hade chap ou li ketab molakhass deyalha ya3ni talkhiss deyalha ou ana bara la blant des san.et je vous remrecies mes ami .ou netemana nete3araf bi chi waheda li tefideni fi l9raya ela kan momkin tekhali rissala ok bay

  99. asmae dit :

    ana

  100. asmae dit :

    moi je suis une étudiente au lycé jaber ibn hayan à tétouan j’ai obtenu l’année derniére un bon moyen 17.70 et je dis à tous les eléves bonne chance

  101. loubna dit :

    je vx la fiche de lecture de « la boite a merveilles » d’ahmed SEFRIOUI tre vite s’il vs plais ok!!!

  102. khadija dit :

    slt svp j vx l aide generale de tt les chapitre et merci

  103. imane dit :

    slt merci 3la tatima chapitre 7 et…… la boite a merveilles merci bcq

  104. anass dit :

    slt je vs un resumé de la planéte des singes ou bien la resume de la premiere chapitre

  105. safae dit :

    merci en tous cas de resumé de chaque chapitres de l oeuvre
    je peux vous aider moi aussi chercher dans ce site http://www.madariss.fr bye

  106. fulla dit :

    slt svp je vx le resumé en arab :) :) merci

  107. fulla dit :

    slt je vx le resumé en arab et plz send it to my e-mail tnx :) :)

  108. l'ame dit :

    la resume est dans le livre et il ya aussi des questions sur l’oeuvre a ce qu’il veux

  109. ashkouk dit :

    slt svp je veux tt le roman en tashlhit ……. new still

  110. driss dit :

    la resume est dans livre mais darori tatima dyal chapitre 8

  111. abdesslam dit :

    les personnages principaux de laboite de merville s.v p

  112. hammani dit :

    la 1er parti
    le narrateur maintenant adulte se csouvient de son enfance il habite avec sa famille dans la maison de chowafa au fond d’une impasse .la maison porte se nom parce que voyonte y habite .l’enfant se sent seul il a un penchant pour le réve et l’imagination

  113. badre dit :

    merci

  114. ayoub dit :

    jesalut tout le monde je veux un fiche comte de la boite à merveilles

  115. miss-chocolat dit :

    plz g besoin de votre aide
    yora til kelkin ki a le resumé de la 2me partie de la planete des singes??

  116. imane dit :

    merci bien pour cette resumé mais je préfere le resumé de cet oeuvre en génerale

  117. mohamed dit :

    SLVP je veus le 7.8.9.10.11.12 en bref merci d’avance

  118. Yassine dit :

    slt tt le monde..

    …..ci bien pour tou…je veu vous parler tt ces amis ……voila mon msn ci ce qui veu me parler waile_2005@hotmail.com

  119. latifa dit :

    merci peaucoup mais je vx le ruszmz totale de la boite a mervilles

  120. mohammed dit :

    merci bcp, pour vous efforts mais si vous pouvez fair le resume en arabe c mieux et merci

  121. dodo dit :

    slt je veux vous remerci vraiment c géniale d’avoir des aides merciiiiiiiii

  122. farah dit :

    slt je veux le résumé de tout les chapitres de le dernier jour d’un condamné wa choukran.

  123. hamid733 dit :

    merci boucoup

  124. abdelhak benouahi dit :

    merci bcp pour votre aidé je vs souhaite la bonheur

  125. mohcin sinane dit :

    si tre belle

  126. adnane dit :

    salut ;
    j’ai lhonneur de vous envoyer ce message pour demander quelqu chose si vous avez .
    je veux les resumé des romans :
    la boite a merveille , la planete des singes le dernier jour d’un condamne et ontigone .
    si vous n’avez pas les résums. envoyer moi ,pour voir une autre manier pour achete ou …

  127. simo dit :

    merci mais donner les resumé de tout les chapitres.

  128. salma dit :

    merci pour les résumé ses vraiment
    superbe

  129. ali dit :

    est moi aussi je vous remerci

  130. wiaam dit :

    merci bezzaf.le resumé est vraimen parfait

  131. najlae dit :

    ben je vs remercie beaucoup pour cette aide
    mais s il vous plait prq pas faire les resumé des chapite de la planette des singes comme vs savez(elle est dur a comprendre)

    merci

  132. lwydadi dit :

    et dima wydad

  133. lwydadi dit :

    le dernier jour d’un condamné (résumé)
    Dans la prison de Bicêtre,un condamné à mort ( le narrateur) attend le jour de son exécution. Jour après jour, il note ses angoisses, ses espoirs fous et ses pensées.Le narrateur nous rappelle les circonstances de son procès ( chapitres 1/9 ).Puis il nous décrit sa cellule ( chapitre 10/12 ). Il évoque ensuite le départ des forçats au bagne de Toulon ( chap 13/15 ). Il nous rapporte la complainte en argot d’une jeune femme à l’infirmerie ( chapitre 16 ) .Désespéré, il décide alors de s’évader ( chapitre17). on vient lui apprendre que son exécution aura lieu le jour même.( chapitre 18/19 ).

    Le narrateur sera transféré ensuite à la concièrgerie ( chap 22) , il y rencontre un autre condamné à mort ( chap 23/24). Son séjour en prison devient de plus en plus suffocant .il sombre dans les hallucinations et les cauchemars .Il se demande commenet on meurt sous la guillotine. ( chap 27). Il rçoit après la visite d’un prêtre qu’il trouve placide et sans compassion devant son état. ( chap30)

    La visite de sa petite fille Marie sera évoquée au chapitre 43. Elle ne le reconnaitra pas, ce qui l’attriste profondément.

    Puis vient l’ultime ligne droite avant la mort; son dernier jour de condamné. Sur son passage de la conciergerie à la place de Grève où se dresse l’échaffaud, la foule rit et applaudit: le condamné était donné en spectacles à cette foule qu’il n ‘a jamais aimé d’ailleurs. Devant le spectre de la mort, le narrateur tremble et implore la pitié mais il sait déja que son sort est scellé. Le bourreau accomplit alors sa tâche pour décapiter le condamné

  134. omar afkir de kl3aa mgouna dit :

    merci pour votre resume et aussi je vous remerciez tous que me faire ca

  135. farah dit :

    voila le résume de la planète des singes:
    l’histoire commençe quand 2 étranges personnages récuperent une bouteille contenant un manuscrit qui racontait l’histoire de 3 hommes à bord d’un vaisseau hyper équipé afin de découvrir d’autres planètes habitables vers un autre système planétaire, celui de l’étoile Betelgeuse en 2500.
    Le professeur Antelle et ses deux équipiers Arthur Levain et le journaliste Ulysse mérou observent à la surface de la planète Soror des routes et des bâtiments témoins de la présence d’une civilisation. Gagnés par la curiosité,nos protagonistes vont rencontrer les maîtres de la planète: les chimpanzés qui étaient spécialisés dans les sciences et techniques, les gorilles possédent les arts dela guerre, et les orangs-outangs avaient le domaine dela religion, politique et la justice. Une autre surprise attend nos voyageurs; sur cette planète, l’espèce humaine est également présente. Mais elle n’est pas très évoluée. Elle représente des trophés pour les chasseurs, une main d’oeuvre pour les basses besognes, et un sujet d’expérience scientifiques (Ulysse Mérou capturé).
    Illustation d’une histoire cyclique dans laquelle l’intelligence et le progrès seraient succeessivement portés par des racves animales differentes, et ce sur toutes les planètes potant la vie
    Seule espoir de rompre cet antagonisme, l’amour malheureusement impossible entre Ulysse et Zira…
    Un roman passionant, aussi dense qu’il est bref.

    J’espère que ca vous plaira.@+++

  136. souma la belle dit :

    vraiment c’est génial ce que vous faite pour nous je tiens a vous remércier

  137. souma la belle dit :

    Les figures de styles :

    A- Les figure d’amalogie :
    1-La comparaison:
    La comparaison sert a rapprocher deux élèment grace à un outil gramatical pour mettre en énédence une qualité commune.
    2-La metaphore:
    Lameaphore est une comparaison dans laquelle on suprime l’outile comparaison + le comparant.
    3-La personification:
    C’est une forme de metaphore qui donne un caractére humain a un objet on a un animal.
    4-L’allégone:
    C’est une eau queles jeunes gens laissent conler sans le sevoir entre leur doigts ouverts ferme tes mains retiens la.

    B-Les figures de substitution:
    1-La metonymie:
    C’est une substitution fordée sur un rapporchement.
    2-La perphrase:
    Connste a utiliser un groupe de mots à la place d’un autre au d’un mot.
    3-L’antiphrase:
    Elle consiste à dire de constraire de ce qu’on pause tout en ne laissant aucun doute sur le sens réel qu’on donne à la ph.

    C-Les figure d’opposition:
    1-L’amitihése:
    Elle met en construction syntaxique et parallete 2 autonymes l’opposition de ces élèments pu s’effecteur par:
    juxtaposition-cordination.
    2-Loxymore:
    Consiste à réunir deux élement mutuellement par leur sens.
    3-Le chiasme:
    Consiste à inverser la position de deux élèment pour exprimer l’opposition(il sagit d’une construction au muroire).

    D-Les figures d’instistance:
    1-L’anaphore:
    C’est la répitition d’une meme note entete de phrase .
    2-L’hyperbole:
    L’exageration d’une réalité pour frraper l’imagination.
    3-Le gradation:
    C’est une série de mot juxtaposés ou coordonnés de meme catégoris grammaticial et exprimant la meme idée.

    J’espère que ca vous plaira ca de mon lycé Elwaha.

  138. anwar dit :

    merci souma pour cette idée (f)

  139. younes dit :

    slt je veux vous remerci vraiment souma c géniale d’avoir des aides merciiiiiiiii

  140. driss dit :

    je veux chercher les personnages de la boite a merveille s.t.p

  141. sara dit :

    merci souma

  142. farah dit :

    Les personnages principaux de la boîte a merveilles:
    Le narrateur… SIDI MOHAMMED
    La mère du narrateur…Lalla Zoubida
    Le père du narrateur…Abdesselam:excerce le métier de tisserand
    Driss el Aouad: époux de Rahma,il a une fille de 7 ans: Zineb
    Abdellah l’épicier
    Laal Aîcha: une ancienne voisine de Lalls Zoubida
    Driss le teigneux
    Le fquih
    Lalla khadija: épouse de l’oncle Othman
    Khadija: soeur de Rahma

    Les voisins du narrateur sont:
    *Rahma; son mari Driss et leur fille Zineb
    *Fatma Bziouya , son mari Allal
    *Lalla kenza(la chouafa)

    Les personnages secondaires:
    -Hammoussa; le condisciple du narrateur
    -Si Abderehman; le coiffeur
    -Oncle hammad; un client de sidi Abderehman
    -sidi el Arafi; le voyant aveugle
    -l’epouse de Allal le fournier
    -Salama….marieuse professionnelle
    -Lalla fatoum…..la caissière du bain maure
    J’espère que ca vous plaira…

  143. farah dit :

    Vous m’en dirais des nouvelles…! n’est-ce pas?

  144. said dit :

    merci pour ce resumé parfait

  145. faddouli dit :

    s il vous plait creer le resume de histoire-geo plz de 6eme c est un intersent site

  146. mari dit :

    slt je veux bien comrend les discours :indirect,libre

  147. sissi dit :

    merci pour les résumés mais c pas largement suffisants car vs n’avez pas marquer les personnages principaux et meme vs n’avez pas resumé tous les chapitres nous vous prions de developper ce site et ça sera vraiment mieux si vous continuez merci comme meme

  148. amine saidi dit :

    Le détour : les figures d’analogie et de substitution
    Définitions Effets et exemples
    comparaison Elle rapproche deux termes en explicitant leur élément commun. Elle utilise un mot de comparaison. Mise en relief d’analogies, de ressemblances, de rapports de supériorité, d’infériorité ou d’équivalence.
    Au milieu de ce fracas, rien n’était aussi alarmant qu’un certain murmure sourd, pareil à celui d’un vase qui se remplit.
    Chateaubriand
    métaphore Comme la comparaison, elle rapproche deux termes, mais sans expliciter le lien de ressemblance ou d’analogie Mise en relief de relations analogiques.
    Le vaste bateau glissait, jetant sur le ciel, qui semblait ensemencé d’étoiles, un gros serpent de fumée noire.
    Maupassant
    métonymie On ne nomme pas l’être ou l’objet. On utilise un autre nom qui lui est proche parce qu’il s’agit de: son contenant, sa cause, son origine, son instrument ou son symbole. La métonymie permet une désignation plus imagée et une concentration de l’énoncé. Elle est fréquente dans la langue parlée. Création d’un effet de raccourci qui attire l’attention, frappe, émeut, persuade.
    En buvant un verre, j’ai lu un Zola, dans mon canapé sous mon Rembrandt.
    hypallage Une hypallage (le mot est en effet féminin) est la figure par laquelle on attache à un mot une caractéristique qui appartient à un autre mot de la même phrase. L’hypallage, comme la métonymie dont elle est voisine, permet une désignation plus imagée. Elle attire l’attention, frappe, émeut.
    Victor Hugo : « Ce marchand accoudé sur son comptoir avide »
    Zola : « Dans le bruit d’or des caisses »
    synecdoque Variante de la métonymie. On emploie, pour parler d’un être ou d’un objet, un mot désignant une partie de cet être ou de cet objet. Effets comparables à ceux de la métonymie.
    Je le dis, vous pouvez vous confier, madame,
    À mon bras comme reine, à mon cœur comme femme !
    Hugo
    allégorie Elle consiste à représenter une idée abstraite par une représentation concrète. Facilité de compréhension. Représentation figurée, faisant appel à l’imagination.
    Mon beau navire ô ma mémoire
    Avons-nous assez navigué
    Dans une onde mauvaise à boire
    Apollinaire
    euphémisme On emploie, à la place d’un mot, un autre mot ou une expression qui atténue son sens. L’euphémisme a pour effet de dissimuler une idée brutale ou jugée inconvenante.
    Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine.
    Chénier
    litote On atténue une idée par une tournure moins forte, souvent la forme négative, Par la litote, on exprime implicitement beaucoup plus qu’il n’est dit ; on donne plus de force à une affirmation en paraissant l’atténuer.
    Va, je ne te hais point.
    Corneille
    périphrase Pour désigner un être ou un objet, on utilise une expression au lieu du mot précis. La périphrase crée une attente, attire l’attention sur une qualité. Les précieux, au XVIIe, adoraient les périphrases : ils nommaient le fauteuil « commodité de la conversation », le miroir « conseiller des grâces »…
    antiphrase On dit le contraire de ce qu’on pense, tout en faisant comprendre ce qu’on pense. L’antiphrase provoque et soutient l’ironie.
    Ainsi en ira-t-il d’un professeur rendant un devoir noté zéro à un élève et lui disant : « Excellent devoir, Gédéon ! Vraiment, vous m’impressionnez ! »
    L’accumulation : les figures d’insistance
    Définition Effets et exemples
    anaphore On reprend plusieurs fois le même mot. Elle se situe entête de vers, de phrase. L’anaphore rythme la phrase, souligne un mot, une obsession, ou provoque un effet musical.
    Rome, l’unique objet de mon ressentiment !
    Rome, à qui vient ton bras d’immoler mon amant !
    Rome qui t’a vu naître, et que ton cœur adore !
    Rome enfin que je hais parce qu’elle t’honore !
    Corneille
    parallélisme On utilise une syntaxe semblable pour deux énoncés. Le parallélisme rythme la phrase, met en évidence une antithèse ou une similitude.
    accumulation
    gradation On fait se succéder plusieurs termes d’intensité croissante ou décroissante, L’accumulation produit un effet d’amplification, la gradation dramatise.
    Gradation :
    C’est un pic, c’est un cap, que dis-je, c’est un cap?
    C’est une péninsule !
    Edmond Rostand
    hyperbole On emploie des termes trop forts, exagérés. L’hyperbole crée une emphase. Elle est courante dans la langue familière.
    Les flots le long du bord glissent, vertes couleuvres ;
    Le gouffre roule et tord ses plis démesurés,
    Et fait râler d’horreur les agrès effarés.
    Hugo
    Le choc : les figures d’opposition
    Définition Effets et exemples
    chiasme On fait suivre deux expressions contenant les mêmes éléments mais dans un ordre différent Le chiasme établit une vision synthétique, souligne l’union de deux réalités ou au contraire renforce une opposition.
    Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
    Ö toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais !
    Baudelaire
    oxymore
    ou
    alliance de mots On fait coexister deux termes de sens contraire à l’intérieur du même groupe. L’oxymore crée une nouvelle réalité: c’est le propre de la poésie.
    Je voulais en mourant prendre soin de ma gloire
    Et dérober au jour une flamme si noire.
    Racine
    antithèse On fait coexister deux termes de sens contraire à l’intérieur du même énoncé. L’antithèse met en relief la coexistence d’éléments opposés.
    Pour bannir l’ennemi dont j’étais idolâtre,
    J’affectai les chagrins d’une injuste marâtre.
    Racine
    La rupture : le déroulement de l’énoncé est brisé
    Définition Effets et exemples
    ellipse On omet des termes qui cependant peuvent se deviner. L’énoncé devient plus dense car il est chargé de tout ce que le lecteur peut imaginer.
    anacoluthe On provoque un écart par rapport à la syntaxe courante.
    Ne pas confondre l’anacoluthe, figure de style dont l’effet est voulu, et la faute de grammaire, dont l’effet n’est pas très heureux. L’énoncé est renforcé grâce à l’effet de surprise.

  149. youssef dit :

    un gerand merci a le lycee mostapha noumani vraiment je te felicte unebon resumé je suis u homme de khemisset et vive et je te felicte el ouazzani

  150. youssef dit :

    voue etes super et vraiment et je dit a tous les eleves lire bien la boite a maerveilles peut etre a l’exman

  151. hihi dit :

    merci pour le resumé mais il nous faut encore plus parce que la c’est pas encore complet merci d’avance.

  152. rajaa dit :

    vous etes vraiment geneal a mon avie je trouve ce roman tres important et il faut que tous les eleve diovent lire la mienne

  153. ismail dit :

    merci beaucoup

  154. sara dit :

    Merci bcp vs éte vraiment geneal je vs souhaite la réussite

  155. simo flip total dit :

    en a besoin du resume de chaque chapitre du derniere jour d’un condamne

  156. khemisset dit :

    merci pour la resume de ce roman mais on a besion de la resume de la planete du singe s t p et merci une autre fois a ce lycce est une maniere pour tous les lyce de smaroc je te souhaite bon chnace a l’exman regional inchalh victor hugo est un miletant
    bon nuit

  157. mouna dit :

    mercie beucoup pour le prof.najim et mercie pour la resume de la boit a merville wach momkin t3tiw chi test bach nkhtabro ma3arifna

  158. ilyass dit :

    je voudrai les situations de poassage de roman de ahmed safrioui si cé possible ok merci beaucoup

  159. RamzI- dit :

    merci beaucoup

  160. ibtissam dit :

    merci pour vs effort
    et j vs faire un connaissance avec ce qui m’aidé é et merci
    repond moi plus vit ci vs vel

  161. ibtissam dit :

    coco ou s les evaluation qui son corriger

  162. ibtissam dit :

    houda t es la

  163. manal dit :

    merci bcp pour ce resume

  164. amine dit :

    merci beaucoup que dieu vous aide

  165. goth dit :

    bah svp j vdré la resumé des chapitre de la planete des singes

  166. lamia dit :

    merci bcp pour cette idee

  167. wafa dit :

    mreci bcq de som aide

  168. wafa dit :

    merci bcq

  169. maria dit :

    merci youssef c’est gentille ta part

  170. ghizlane dit :

    merci je viens de découvrir ce cite il est vraiment intéréssant
    Mais ça ns ferai plaisir qu’il soit dévellopé!!!!
    MERCI ENCORE!!

  171. sara dit :

    salut merci beaucoup pour ton travail qui est un travail de chien et qui ma beaucoup aidé merci une autre fois

  172. youssef dit :

    j’ai besoin de résumé du planét du singe

  173. youssef janane dit :

    merci pour votre information

  174. mina laachir " Ouarazazate" dit :

    thank you a lot for your help. but as far as im conserned ;i hope if you give me somethings about planéte des singes because it is very difficult than boit a mervielle .
    finaly thank youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

  175. ouchn de sale dit :

    merci pour votre information .hadfia meni lga3 wlad yaybe l3alaoui et pour tous a sophie

  176. ouchn younes dit :

    merci pour la resume de ce roman mais on a besion de la resume de la planete du singe s t p .makrhnach chi mohad ikon mojod rah lhfada tl3at lina f rass c ca sofia ou nn

  177. friend dit :

    slt je vous remerciez de votres informations qui vous laissez dans ce cite qui je le bien aimée .de mon part ,je vous donnez des informations qui sont sures a proppot de l’exam :
    c’est quej’ai presqement tous les resumés de (leduc islamiques{science et literaire},l’histoire et giographie) qui veut me lui a donnée ce-ci il me trouve dans :black_pet@2008.fr
    merci

  178. kawtar bahtat dit :

    je suis tres contente de votre idees

  179. kawtar bahtat dit :

    salut,merci bcq de votres efforts .javoir besoin les resumès de lhistoire giographie .merci

  180. farah dit :

    merci pour ces information

  181. amin dit :

    salut,merci bcq de votres efforts .javoir besoin les resumès de lhistoire giographie .merci

  182. fifi dit :

    je veux les figures d style avec des exemples et merci

  183. hassnaa dit :

    salut mes amies mèrci

  184. imane dit :

    merci bcp 2 vos aides

  185. mirou dit :

    pr les figures de style :

    *la repetition : c’est la reprise d un mot où d une expression a l’anterieurd une phrase , dun paragraphe , d un texte….
    exemple : elle avait de belles yeux,de belles levres , une belle taile ….

    *l’anaphore :c’est la repetition du meme mot ou expression en tete de phrase.
    exemple:ce bras qui ne songe qu’à toi
    ce bras qui prend peu de son poids
    ce bras suspendu sur ton ame

    *la metaphore: c’est une comparaison sans outil de comparaison
    exemple:les racines du mal

    *l’hyperbole:l’emploie de l’exagération
    exemple:je suis de froid

  186. mery dit :

    s’il vous plait je veux le resumer du roman le dernier jour d’un commdanée

  187. hassnaa dit :

    salut mes amies

  188. sanafiction dit :

    hii
    mercii pour l’aide
    c troppp trpppp zentiiile
    bizouxxx
    si quelque veut quelque chose
    il faut seulement qu’il m laissse un messssage
    bizouuuxxx

  189. je suis jalal de tahala presque de taza dit :

    lli bgha chi haja man le programme dial 6eme année yamchi lahbiba google oidir chnou gbgha walla http://www.madarisse.fr walla http://www.etude-litteraire.com fiha kochi en fracais voici mon e mail si vous voulez

  190. abdelouahed dit :

    merci de votre aide

  191. zakaria de taourirt dit :

    merçi pour votre aide

  192. ahlam dit :

    merci bcpppp

  193. ouchn younes dit :

    Merci bcp vs éte vraiment geneal je vs souhaite la réussite google+

    http://www.madarisse ou bien http://www.etude-litteraire.com kolchi tema tema tema bghina hta lexamen ekon tema nchae lah yak yalah fteh a amin lmoumni +tifa(lham9a dial tayb l3alaoui)+sofia mon amour je vs souhaite la réussite a tous et je vs aime

  194. oumlile hanane dit :

    salut ;
    j’ai lhonneur de vous envoyer ce message pour demander quelqu chose si vous avez .
    je veux les resumé des romans :
    la boite a merveille , la planete des singes le dernier jour d’un condamne et ontigone .
    si vous n’avez pas les résums. envoyer moi ,pour voir une autre manier pour achete ou …

  195. oumlile hanane dit :

    salut ;
    j’ai lhonneur de vous envoyer ce message pour demander quelqu chose si vous avez .
    je veux les resumé des romans :
    la boite a merveille , la planete des singes le dernier jour d’un condamne et ontigone .
    si vous n’avez pas les résums. envoyer moi ,pour voir une autre manier pour achete ou … oumlile hanane

  196. oumlile hanane dit :

    salut ;
    j’ai lhonneur de vous envoyer ce message pour demander quelqu chose si vous avez .
    je veux les resumé des romans :
    la boite a merveille , la planete des singes le dernier jour d’un condamne et ontigone .
    si vous n’avez pas les résums. envoyer moi ,pour voir une autre manier pour achete ou …
    oumlile hanane

  197. Souad dit :

    merci merci merci bcp ,

  198. mimoune dit :

    bonjour
    j’ai besoin d’aide et c’est tres urgent est ce que quelqu’un possède un commentaire composé du DERNIER JOUR D’UN CONDAMNé CAHP 26 de Victor Hugo svp?merci de me l’envoyé sur mon adresse!!!!j’atends votre reponse merci d’avance

  199. mimoune dit :

    jatends toujours votre reponse c’est vraiment IMPORTANT merciiiiii davance

  200. mehdi dit :

    merci mais tu as fait un résumé plzzzzzz

  201. youness dit :

    meric bzaf je veux le resume du chacun chapitre ds la dernier joyr d’un condame svp mon msn.marko-real@hotmail.fr
    britha oblige ssvppppppp

  202. nezha dit :

    bonjour
    je veusx le resume de »la derniere jour d’un comdamne » svp
    mon msn : iloveyou_nancy123@hotmail.com.a bientot

  203. youness dit :

    slt je vx remerci ts les prof et je vs demmande un commantaire bien detaillé sur ce romman et merci d’avence

  204. iss_am dit :

    slt je vx les msn ta3kom et merci

  205. iss_am dit :

    slt ça va je vx le resumé de touts les romans svp et merci

  206. iss_am dit :

    slt je vx savoir a quel genre appartien ce roman

  207. noura dit :

    merci amine saidi pour votre aide .ca va me faire du bien
    s’il vous plais je veux de toi la resumer du « le dernier jour d’un condamnè »

  208. hanham dit :

    salut brit la resume dyal la planet des singes plzzzzzzzzzz

  209. youness dit :

    slt merci poue ce aide moi je veux la resume de chacun chapitre dans la dernier jour d’un condame svp mon msn : marko-real@hotmail.fr rah mtihan mab9alih walou

  210. el inani dit :

    En cette boîte à merveilles

    Mon esprit s’éveille

    De ta vive prunelle

    Sur nos écrits tu veilles

    Nous balisant la voie des écrits

    Guidant pas à pas nos vers

    Cette boîte je l’ai ouverte ce matin

    Tremblante était ma main

    Vibrant de joie mon coeur

    Cette boîte pleine de merveilles

    Me charme, m’émerveille

    De ma torpeur elle m’éveille.

    Sur nos écrits tu veilles

    Balisant la voie de nos vers qui vacillent

    Traçant le chemin aux récits.

    Cette boîte à magie

    Cette boîte à merveilles

    Je l’ouvre et mon esprit s’éveille…

  211. Mina laachir dit :

    slt
    merci bq de votre aide qui vous laissez dans ce site ,qui je le bien aimée .

  212. hajar dit :

    premieremment je veut remercier tous qui me aidez dans mes études
    alors je veut tous les figures de styles qui ont dans la boite a mervielle ou bien dans les chapitres 1 2.pleaseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

  213. omar dit :

    je ve la resume de la boite et les chants leqsicale

  214. abdo dit :

    abd el ouahab
    marci
    pour tout ce
    mes amies
    et bon journee

  215. amal dit :

    merci bien pour tous ses effort que vous avez fais pour nous,pour les information que vous avez donné mais je veux la resumé d’antigone si pocible

  216. salma dit :

    je vs remercie tres fort pour votre aide meme s’il y a de temps en temps une differance de lecture de chacun pour ce qui concerne les idées .mais on peut la depasser .et c’est l’effort qui compte .merci a toutes et a tous.

  217. hoda dit :

    je veux un peux d exerces du math

  218. idriss dit :

    merci les amies pour votre situation en plus la resumé mais demander une autre chose la resumé de chapitre 7_8_9…………. je veux merci

  219. salma dit :

    qu’est ce que ça veut dire :l’hyppalage? je veux une definition bien claire svp

  220. mariam dit :

    ana bi hajatne ila résumé de le dernierjourd’un condamné please

  221. houda dit :

    slt tout le monde plz je veux que vous me édai pour le programe de 4 matiére de 1bac scien ex arabe français histoir gé grafie idication islamique et merci en tout cas kisssss

  222. zineb dit :

    qui ce que ca veut dire ( metonymie.personnefication ..)oui je sais bien la définition mais le probleme c’est on ne sait pas comment retrouver dans un texte.pleaseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

  223. stroupa dit :

    moi aussi j ai ce bleme :s:s les figures de styles

  224. tarik dit :

    slt tt monde pr formation

  225. ismail dit :

    slt ca va j’ai bcp aimer le resumé parceque vous avez supprimer des evenement que je pense qu’ils sont necessaire et merci

  226. zineb dit :

    salut
    lmochkill howa ana na mch7al hadi o 7na ghir kanktbo les messages bla faida .
    Donc rah ghir nassi7a liwajhi lah à les éléves jm3o ryosskom o7fdo mzyan o9lbo fchi blassa ghra ima hado makay3tiwna walou .. vraiment hadchi likaynn.bon chance.

  227. samer dit :

    slt je suis samer bouatia stp je veux les perssonage de la boit a merveille stp stp stp tout les perssonage

  228. darder dit :

    salamo 3alaykom premieremment je veux remercier tous qui me aidez mais je veux la dèfinition de la planete des sanges

  229. hanoda dit :

    3afakom brit leperssonage diyal planéte du singe et merci

  230. Lamiaa benzakour dit :

    merci pour tous je veux des examens sur les trois oeuvres

  231. anbar dit :

    expliqué moi s.vp leçon de le registre pathitique et les subordonnés hypathétique avec lexepmle svp vit avan lexaman merci

  232. Achrafbeh dit :

    merci pour vous également je veux s’il vous plait des examens sur les 4 oeuvres

  233. ahlam dit :

    je veux bien étudier l’oeuvre .est que tu peux m’aider
    et merçi.

  234. ounama dit :

    ana oussama mn kenitra obghit ngoul l lamiaa ouchne mn tounfit ou rabat ssamhini 3la li fat ana assif t9di tssifti lia 9obolk l i3tidari 3la oussama_ait@hotmail.com

  235. samir dit :

    slt a tou auparavant je vous remercier a votre aides puis je vous demande de nous donner des eprouves

  236. ghostlover dit :

    merci bien,et svp je cherche une fille qu’elle à 16ans ou bien 17 ans moi j’ai 17 ans et merci

  237. ghostlover dit :

    svp je vx des information du mat etc…

  238. abdedaim taounate dit :

    La boîte à merveilles d’ Ahmed Sefrioui,
    Premier roman de Sefrioui, La boîte à merveille, une suite de scènes et de tableaux, raconte la vie quotidienne d’une famille populaire dans la vieille ville de Fès. Dès son ouverture, le roman ne manque pas d’installer une ambiance exotique. Un regard pittoresque sur un monde plein de tendresse, de couleurs et de parfums, qui ne manque pas d’ambiguïté sur le sens du récit
    Fiche de Lecture
    Titre: La boîte à merveille
    Genre: Roman
    Auteur: Ahmed Sefrioui
    Date de parution:1954
    Edition: Librairie des Ecoles.
    L’auteur
    Ahmed Sefrioui, écrivain marocain, est né en 1915 à Fès . C’est l’un des premiers fondateurs de la littérature marocaine d’expression française. Passionné de patrimoine, il a occupé des postes administratifs aux Arts et Métiers de Fès, puis à la direction du tourisme à Rabat. Il sera à l’origine de la création de nombreux musées comme Batha, Oudaya et Bab Rouah. Il est mort en mars 2004.
    Ses œuvres
    Le Chapelet d’ambre (Le Seuil, 1949) : son premier roman où il évoque Fès (il obtient le grand prix littéraire du Maroc, pour la première fois attribué à un Marocain).La boîte à merveille (Le Seuil, 1954) : La ville de Fès vue à travers le regard du petit Mohammed. Ce roman ethnographique apparaît comme le texte inaugural de ce qui est aujourd’hui la littérature marocaine d’expression française. La Maison de servitude (SNED, Algérie, 1973). Le jardin des sortilèges ou le parfum des légendes (L’Harmattan, 1989)
    L’histoire
    La Boîte à Merveille
    La symphonie des trois saisons…
    Premier roman de Sefrioui, La boîte à merveille, une suite de scènes et de tableaux, raconte la vie quotidienne d’une famille populaire dans la vieille ville de Fès. Dès son ouverture, le roman ne manque pas d’installer une ambiance exotique. Un regard pittoresque sur un monde plein de tendresse, de couleurs et de parfums, qui ne manque pas d’ambiguïté sur le sens du récit.
    C’est bel et bien un album, pour reprendre l’expression du narrateur, dont le lecteur tournera les pages. Un album haut en couleurs qui nous fera parcourir trois saisons et nous mènera de découverte en découverte, explorer la société marocaine du début du XXème siècle : mode de vie, traditions, rituels et vision du monde. D’avoir masqué la réalité politique de l’époque, laisse entrevoir un parfum d’exotisme et fait penser à un film documentaire d’ethnographe

    Lecture de L’incipit
    LES DECLENCHEURS DU RECIT
    L’équilibre initial coïncide dans la Boîte à merveilles avec une prise de conscience d’une carence, d’un manque (…moi, je ne dors pas. Je songe à ma solitude et j’en sens tout le poids) et se transforme en rupture.
    La nuit et le poids de la solitude déclenchent le récit. Le narrateur (l’adulte) se penche sur son passé à la recherche de réponses possibles (Ma solitude ne date pas d’hier….P3.) ou de réconfort (pour égayer ma solitude, pour me prouver que je ne suis pas mort.P6.).
    L’enquête se construira sur la mémoire fabuleuse héritée de l’enfant de six ans. (Cire fraîche…les moindres événements s’y gravaient en images ineffaçables…cet album…P6.)
    Les outils de l’enquêteur sont donc les images d’un album. Portraits et paysages se succéderont au fur et à mesure qu’il en tournera les pages. L’abondance de l’imparfait est justifiée par la dominance du descriptif. La nostalgie orne le récit de couleurs, de parfums et de tendresse, la perception de l’enfant l’entraîne dans le monde du merveilleux et de la magie.
    L’ESPACE
    Fonction
    Il permet un itinéraire. Le déplacement de l’enfant s’associe à la rencontre de « l’aventure ». Et à la quête de la connaissance. On peut réduire l’itinéraire dans le cas de Sefrioui à un schéma simple, deux types de base dominent. (L’aller – retour….L’initiation et la conquête.). L’enfant revient toujours à son point de départ, la maison, plus exactement la pièce occupée par la famille. L’espace offre un spectacle, plus qu’il ne sert de décor à l’action, cette dernière n’étant pas privilégiée. Il est soumis au regard du personnage. I’enfant se dresse en spectateur. La relation entre le lieu et son état d’âme est forte. Une correspondance symbolique s’établit entre l’enfant et les lieux décrits.
    Organisation :
    On peut facilement constater des oppositions symboliques et fondamentales, souvent binaires.( clos / ouvert …sombre / éclairé…espace réel /rêvé). Ceci permet une mise en place de l’ambiance du secret, de l’étrange, et du mystère imprégnant le récit dès son ouverture de l’ambiance des contes merveilleux.
    Représentation
    La narration prend en charge les éléments descriptifs concernant le cadre de l’action. L’enfant explore progressivement ce cadre : la ruelle, le msid , La rue Jiaf et le bain maure. La description est dynamique.
    La ruelle (p3) « Il court jusqu’au bout de la ruelle pour voir passer les ânes et revient s’asseoir sur le pas de la maison »
    La maison(P3 ) « au rez de chaussée….Au premier….Le deuxième étage…. »
    LE TEMPS
    Comme dans les contes de fée, le temps est vague, imprécis, flou. Premier repère, l’âge du personnage principal : six ans.
    L’enfant – narrateur a une conception du temps motivée par l’attente, celle de son père chaque soir et celle de grandir. L’écoulement du temps est saisi dans une logique arithmétique. Matin et soir font une journée, les jours font des mois, les mois des saisons et les saisons l’année.
    Une journée ordinaire est marquée par le réveil, le msid, les jeux, les conversations des voisines, et le retour du père, tard le soir. Les jours de la semaine retracent plus des activités habituelles (Lundi, jour de lessive, mardi, journée particulièrement redoutée au msid.). Un événement exceptionnel comme un retour précipité du père à la maison ou la visite d’un étranger constituera un repère. Ainsi, l’Achoura, fête qui va bouleverser le train train quotidien de l’enfant, les différentes visites de Lalla Aicha, le départ du père vont permettre de construire une suite justifiant un déroulement chronologique. Les indicateurs de temps renforceront cette chronologie par le marquage des saisons (L’hiver / 3 chapitres, le printemps / 4 chapitres et l’été / 5chapitres). On peut alors aisément estimer la durée du récit à trois saisons et avancer que le narrateur enfant approche de ses sept ans à la fin du roman.
    LES PERSONNAGES
    Le lecteur découvre tôt les personnages qui vont l’accompagner le long du récit Ils sont livrés dans un ordre lié à notre découverte des mondes de l’enfants. Ceux qui ont participé à nourrir son monde fabuleux, la voisine du rez de chaussée, Kenza, une voyante, par ses pratiques magiques et rituels, Abdellah , l’épicier par ses contes et son père avec ses discours sur le paradis et l’enfer. Ceux qui font partie de son quotidien, les voisins du premier Si Aouad fabricant de charrues, sa femme Rahma et leur fille Zineb ; la voisine du deuxième étage, Fatima Bzioua. Les autres enfants de son âge au msid, son maître d’école et Lalla Aîcha, pour sa première visiteà la maison.
    L’esquisse des portraits est un peu particulière. Rarement des descriptions physiques. Un nombre limité d’outils pour la description dont le nom, le sexe, l’âge, le métier, les vêtements, le statut social, la relation familiale, les paroles.
    LES EVENEMENTS
    Le genre policier commence par un fait accompli. Il y ‘a un meurtre et l’enquêteur est chargé de trouver l’assassin. Le roman de Séfrioui s’aligne quelque peu sur ce genre. La solitude et la mélancolie sont ce fait accompli et le narrateur doit revenir en arrière en chercher les origines. Ses témoins et ses pièces à convictions sont les images de cet album qu’est la mémoire de l’enfant.
    « Ma mémoire était une cire fraîche et les événements s’y gravaient en images ineffaçables. I me reste cet album… » P 6
    Premières images, un enfant seul cherchant vainement à attraper un moineau, à l’écart des enfants de son âge et étranger à leurs jeux. Un enfant troublé par les rituels de la voyante, démons et sorcières hantent son imagination. Un enfant fasciné par les contes de Abdellah, l’épicier et les discours de son père sur la mort, le paradis et l’enfer. La séance du bain maure laisse entrevoir cette relation entre le présent et le passé.
    « Je crois n’avoir jamais mis les pieds dans un bain maure depuis mon enfance. Une vague appréhension et un sentiment de malaise m’ont toujours empêché d’en franchir la porte. » P9.

    et merci lycée El-wahda Taounate

  239. souma dit :

    merci bzaf wlah pour l aide

  240. fatima- taounate lycée al wahda dit :

    est ce que vous voulez les résumé des romans

  241. zakia dit :

    merci bien pour la resume et bon chance pour ts le eleves et dieu avec vous

  242. meryam zerktounie geurcif dit :

    merci bazaf je voudrais la resume se toute les romans

  243. zineb7 dit :

    je tiens juste a vous remercier tous sans exeption pour ce coup de main vraiment c troop choooooox merci grave. et inchalah a la prochaine .

  244. sihame dit :

    slt je demande le résume du roman sana faamille

  245. mowaaaaw dit :

    wafeeeeeeeeeen les autres chapitre matswawch wlad lhram ta hado romans yt9raw c nuuuuuuuul

  246. najwa dit :

    je peux t’aidé mowaaaaaw j’ai deja etudié ce roman il est super wallah l3adim j’ai une bonne note 34/40

  247. wydad dit :

    biographie de ahmed safrioui

  248. Elyass dit :

    merci de ça mais je vx les resumé de tous les romans de 1 bac svp .

  249. ikram dit :

    merci troop pour votre aide vrément j’étais besoin de ses resumés:) nous attend votre aide encors !!!mercii encor

  250. imad dit :

    Merci a ce agreable prof qui pu resume tout ça et je lui demande si il veut bien me envoez ses cordonne pour que je puisse le contacter

  251. najwa dit :

    pour wydad: voila une petite biographie d’ahmed sefrioui.né a fes 1915 de parents bérbére a.s écrivaint marocains a toujour été passionné par la litérature de son pays et les ecrit francais,ll a cooencé ces études a l’école corranique puis il a passé a l’école francaise pour arriver au college de fes. ilsera journaliste remplira les fonction dans la gestion et la protection de parti moins de la l’ile de fes ensuite dans la direction du torisme a rabat. ntmana tkon 9amat b lwajib ma soeur wydad .

  252. wydad dit :

    mercma soeur najwa chokran bzaf

  253. ismail dit :

    je demande ci quelqu’un a des sites d’education islamique et surtout (lirt) svp

  254. imanita dit :

    slt merci monsieur najimpour votre effore t’es vraiment formidable et je vx les resumés de dernier jours d’un condamné et planete des singes si vous pouvez b1 sur merci encore une fois

  255. ayoub dit :

    je veux tous ce qui est sert de la conte de boîte a merveille svp .

  256. ayoub dit :

    j vx tous ce qui est sert de la conte de la boîte a merveille

  257. oussama dit :

    slt a tt le monde mais c pas 1 bonne idee de cherche 1 resume c mieu de lire le roman et en + le regionel est plus difficile qu’une resume
    mais comme meme c mon avis
    hiyab_6@hotmail.fr

  258. najwa dit :

    de rien widad et puis je suis obligé d’aidé tous qu ils ont besoin de mon ou plutot de notre aides . si tu as besoin de n’importe quelle lecon tu me la demande parceque ont est tous des etudient et ont a besoin d’aide.merci et bonne chance

  259. najwa dit :

    si vous voulez des sites de l’islam vous alez vers google et vous ecrivéالارث فى الاسلام .merci

  260. ismail dit :

    merci bcp soeur najwa

  261. ismail dit :

    ossama je ss d’accord avec toi mais on a pas assez de temps pour relire les oeuvres

  262. smail rap dit :

    merci 3la had talkhis li9dmoh lina tlamid limcharkin fhad site wkantmana bach y9admo lina chi haja hsan bikatir man hadchi wachokran

  263. smail bigg dit :

    ana kantmana kolchi yatasal biya 3la had msn ila bgha chi talkhis dyal ay roman wa3onwani katali ismil-_moha@hotmail.com thank’s

  264. laila d'assilah dit :

    merci bcp abdedaym de tawnat pour votre aidé.et bon chance pour toute les éléves

  265. hajar dit :

    slt merci a vous .et bon chance pour tous les èlèves

  266. ismail dit :

    3afakom wach kat3rfo fach momkin nl9a des exercices dial lirt hit rani kanl9a 3ir doros et merci

  267. abdessamad dit :

    merci pour la resume parceque elle est tres facile

  268. abdou dit :

    résumée et les questions et les réponse de les oeuvre de 1er bac

  269. asma dit :

    merci bcp pour ces informations et svp je veux plus

  270. sharifa dit :

    slt tou l monde s’il vou plai j ve le lé resumés dé chapitres le dernier jour d’un condamné é merci (urgen)

  271. nabila dit :

    merci bcp pr votre aide puisque je me prepare pr les examens finale

  272. sakina dit :

    c vraiment tres joli et merci pour tout

  273. asma dit :

    je veux savoir qui est fait ce skyblog pour lr merci

  274. asma dit :

    je veux savoir qui est fait ce skyblog pour le merci

  275. rifii dit :

    Ce passage se situe juste après l’incipit on peut le répatir en deux grander parties LA premiere partie est consacrée aux problèmes de la mémoire en relation avec la solutude .Deux thémes de chercheurs de la création litteraire racontre et écrire un roman autopiographie c’zst la raison du narrateur .
    La dexiém: partie explique la solutide du narrateur ; en effet c’est son appartenance à un univers fictif peuplé de cràtures sur naturelles ; alors que les autres vivent dans un univers réal concert et banal qui cause son exlusion et sa solitue si le mot d’ordre des autres enfaut c’est invites son idéal à lui c’est comaitre et crier
    Le texte est dominé par tonalité marveilleuse

  276. badi dit :

    slt je veux vous remerci vraiment c géniale d’avoir des aides merciiiiiiiii

    ultras_boys@hotmail.com

  277. fify dit :

    please le résumé de tt les chapitr! et merci infinimen

  278. asmae dit :

    slt merci a tous je vous remercies tout le monde qui sont doonent nous les idees merci beacoup

  279. asma dit :

    hi do you know something about^^les tonalités^^

  280. said dit :

    merci beaucoup. pour votre aidé

    harry_17@hotmail.fr

  281. nazha dit :

    jete merci tout persent aide nous.
    الايوجد هناك دروس خاصة بالتربية الاسلامية والرياضيات واشكر كل من ساهم في انجاح هدا الموقع صراحة جميل جدا
    اتمنى التوفيق للجميع

  282. ahlam dit :

    je veu résumé d planet d sing plzzz dernier jour d condamn mici

  283. safae dit :

    je vous rmercié pour votre aide et je souhaite que vous rédiger une fiche de lecture afin de bien comprendre  »la boite à merveilles »

  284. mustafa dit :

    merci pou la resume et je souithe l on trouve dans l’examan

  285. rachid dit :

    wa 3yan 3endkoum had site a zwaml

  286. bouchra dit :

    merci beucoup de maide merci bzaf ou nchalah natwaf9o fhad lamtihan jami3an et ban chanse a tous

  287. jihad dit :

    a rachid
    7taram rassek chwiya w nta ma bayna fik 9ari 7ta wzza w il ma3jbekch hadak sou9ek
    w 9bel matgoul had lhadra chouf rassek rak bnadem .7it had lhadra ta3 lé aminmaeux sauvage . peut etres nta menhom
    w llah yhdik

  288. najia dit :

    le dernier jour d’un condamné
    le livre est le journal d’un condamnéà mort qui se propose d’écrire ce qu’il vit pendant les derniers semaines(à partir d’un peu avant son jugement c’est à dire un peu plus que six semaines) avant son execution.le lecteur ne connait ni le nom de cet homme, ni ce qu’il a fait pour etre condamné(il existe quelques vagues indications qui laisseraient croire qu’il a tué un homme meme si symboliqueùent on pourrait croire qu’il s’est tué lui meme dans son seul crime):l’oeuvre se présente comme un témoignage brut, à la fois sur l’angoisse du condamné à mort et ses dernieres penseés, et sur les conditions de vie des prisonniers, par exemple dans la scéne du ferrage des forçat. il exprime ses sentiments sur sa vie anterieure et ses états d’ame.

  289. sofiane dit :

    slv je veux les evenements de la boite a merveille par detail et avec un grand pricision

  290. soukaina dit :

    salut mmmmerciiiii

  291. sara dit :

    je voudrais si possible le résumé de l’ile au tresor et s’il y a un site pour les classes de 9 année et merci

  292. najwa dit :

    pour rachid il faut un peu de respect parceque tu es dans un site d’education et non pas dans la rue et puis ila kanat l9raya tal3alik f rass ssir 9alablak 3la shi 7arfa a7ssan, w 5ali mabinak w bin l9raya ghir li7ssan .

  293. wafa dit :

    bns les amis.. connaissez vous 1 site qui cont1 les cours de l education eslamique? et meeeerci bcp

  294. maroua dit :

    merci pour ton aide , mais je croi qu’il faut qu’on fais le résumé nous même , et pas faire copier coller , car c’est pas un travail de copier ce que un autre a fait , on peut s’aider avec les résumé de chapitre pour faire notre propre résumé de roman , c’est mon avis , et je respecte le votre.je te remerci une autre fois pour ton aide .

  295. soukaina dit :

    merci beaucoup pour vos effores c tres gentil de votre par

  296. نزهة dit :

    اليوم جيت لكم بمعلومات جديد لشعبة العلمية والادبية كل ما تردونه موجود في ستار تايمز ادلخ للموقع وتشوف بعينك http://www.startimes2.com انتمنى تلقاو كل ماتريدون

  297. fatiss dit :

    merci bcp pour votre aidé ca nous aidé

  298. said dit :

    j pt ider tt les quistionaire si tu vx les resumes de tt les oeuvre tu pt la trouver sur net lol sur http://www.madariss.fr si qq1 vx encors des info voila mon msn komi_7887@hotmail.fr

  299. asma dit :

    il y’a 2 khdija dans le roman la soeur de Rhma et l’épouse de Si Othman sont-elles les ou non

  300. asma dit :

    pour rachid
    7na mtfhmin lwad3 dyalk m3a l3aila
    walik matnfsch lradab dyalk fhad site lmo7taram ila ma3jbkch mat b9ach d5ol lih o klam tzn9a ma3ndna mandiro bih 7na bina n9raw o njibo elmo3dalat darbin sma
    ob3da had site ma3iyan walo howa b3da n9i machi bhal mo5k
    mabritch ngol chi hdra machi tal hih o 7san lik matb9ach d5ol lhad site!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  301. نزهة dit :

    oui c »est vrai il y’a 2 khdija dans le roman la soeur de Rhma et femme de allal le founier….et l’épouse de Si Othman lalla khadija.ok ممكن ايمايلك باش يكون نوع من الحوار باش نناقشو اراء حول الرواية هدا ايمايلي nazha-warda-@hotmail.com ok merci

  302. asma dit :

    merci برهة mon msn c’est
    samantha_6sam@hotmail.fr

  303. نزهة dit :

    هد الدرس بالعربية مزيانة حتى تكون عندنا نضرة عامة على الدروس واخا حتى بالعربية .هدا مقتطف . نتمنى يكون يعجبك لان كاين الي ماتيفهم الدروس بالفرنسية وشLes figures de style

    1- La métonymie

    هذا المحسن البديعي، يُمـــــكنُ من أستبدال كلمة بكلمة أخرى، بينهما علاقة طبيعية و معتادة.

    *** عندما تقول: شربت كأسا منعشا. J’ai bu un verre

    هل تقصد الكأس؟

    طبعا ، لا. أنت تقصد محتوى الكأس، شاي أو لبن…

    Ici, on parle d’une métonymie.

    *** عندما تقول: باريس نائمة الان Paris dort

    أنت تقصد سكان باريس.

    هنا نتكلم عن métonymie. بعض الاساتذة يدرس هذا النوع تحت إسم Synecdoque.

    *** عندما تقول: طلبت يدها للزواج J’ai demandé sa main

    أنت تقصد الفتاة كلها، و ليس فقط يدها.

    *** لبست دجين جديد Je porte un nouveau Jean

    الدجين هو إسم نوع من الثوب، و أنا لا أقصد الثوب، بل أقصد السروال المصنوع من هذا الثوب.

    و هكذا…

    ——————————————————————————–

    2- La comparaison et la métaphore

    قارن معي الجملتين:

    1-Elle est belle comme un ange

    2-Elle est un ange

    في الجملتين ، شبهنا الشخص بالملاك.

    الفرق، أن في الجملة الاولى، إستعملنا أداة التشبيه comme. نتكلم هنا عن COMPARAISON

    أما في الجملة الثانية، فقد حذفنا الاداة، نتكلم هنا عن METAPHORE.

    حالات خاصة:

    **** L’ange m’a parlé ce soir

    في هذه الجملة، شبهنا الشخص بالملاك، دون أن نذكر الاداة و المشبه به.

    هذا نوع خاص من Métaphore

    *** عندما يكون التشبيه بين شيء و صفة إنسانية،

    مثلا في مسرحية Antigone، هذه الاخيرة تقول ل la nourrice

    les jardins dormaient encore

    أعطينا للحدائق صفة إنسانية

    نتكلم هنا عن Personnification

    ——————————————————————————–

    3- La litote

    هي أن تقول القليل و تقصد الكثير

    عندما يسألك أحد: كيف حالك؟

    تجيب: لا بأس

    و المقصود هنا أنك بحال جيدة

    أمثلة أخرى معروفة:

    Va, je ne te hais point» (Corneille), pour «Je t’aime beaucoup».

    «Pas mauvais» pour «très bon»

    «Pas génial» pour «franchement nul»

    4- L’euphémisme

    مات والد زميلك و هو لا يعلم. و تكلفت بنقل الخبر له.

    هل ستقول له:

    مات أبوك؟

    هكذا مباشرة؟

    طبعا لا.

    لتخفيف وقع الموت عليه، نستعمل l’euphémisme

    أقول له مثلا: لقد ودعنا والدك

    أو

    لقد إفتكره الله عز وجل

    مثلا: ماذا ستقول لشخص عاطل عن العمل

    un chômeur كلمة تجرح هذا الشخص

    بآستعمال L’euphémisme, يمكن أن أقول عنه: chercheur d’emploi أحسن.

    و هكذا…

    l’euphémisme يخفف من وقع الكلام و يجعله مقبولا.

    سؤال لك الان: ماذا يمكن أن تقول لامرأة عجوز حول سنها؟

    5- L’hyperbole

    هو المبالغة المفرطة.

    Avec un coup , il a tué 50 personnes

    بضربة واحدة قتل 50 شخصا. هذه مبالغة. نتكلم عن Hyperbole.

    تقول لوالدتك: مت جوعا Je meurs de faim

    ou

    je meurs de fatigue

    أو تقول لفتاة:

    je t’aime à la folie

    … كل هذه الجمل، هي des métaphores

    6- La gradation

    لاحظ معي تطور الجملة الاتية:

    أنا أموت، أنا ميت، أنا في القبر

    « Je me meurs, je suis mort, je suis enterré.»

    تعرف الكلمات تطورا تصاعديا.

    إنها La gradation

    مثال آخر:

    إنه يمشي، بل يجري، بل يطير…

    و هكذا

    7- L’antithèse

    بعد معدل 2 في الرياضيات، يقول لك أبوك:

    إثنان في الرياضيات، تبارك الله في عبقرية ولدي

    Deux en math; tu es un génie

    الجملة الواحدة تحتوي على المعنى و ضده، هذه هي L’antithèse

    مثال أخر:

    بيض في الغذاء و العشاء، إنه الثراء الفاحش

    و هكذا…

    كرا

  304. نزهة dit :

    ودابا جايبة لكم تلخيص الرواية Antigon

    تنقسم المسرحية إلى 3 أقسام أساسية

    * التقديم l’exposition

    * العقدة le noeud

    * الحل le dénouement

    عندما يطرح عليكم السؤال التالي،

    Situez le texte

    فيجب أن تضعوا النص في إحدى الخانات الثلاث.

    2- Le prologue

    هو أول المتكلمين في هذه المسرحية. يبدأ بتقديم الشخصيات، أوصافهم، مصيرهم و كذلك القصة-الاطار للمسرحية.

    Antigone: فتاة نحيفة (maigre)، ذات وجه مسود(noiraude)، منطوية (renfermée)

    Ismène: أخت Antigone ، جميلة، تحب الحياة، تختلف تماما عن أختها

    Hémon: خطيب Antigone، أمير ذو شخصية ضعيفة، كل شيء يقربه إلى Ismène، حبه للحياة، للرقص و للموسيقى، لكن، وفي حفلة رقص، ترك Ismène، و توجه صوب Antigone المنطوية في ركن من القاعة، طلب منها الزواج، و وافقت بابتسامة حزينة… هي تعلم أنها ستموت.

    Créon: الملك، خال Antigone، تولى الحكم بعد وفاة الملك أوديب Oedipe و آقتتال الاخوة polinyce و Etéocle.

    Eurydice: زوجة الملك Créon، صامتة، تقضي المسرحية كلها و هي تخيط elle tricote

    Les gardes: العسس، الحرس

    Le messager: الرسول الذي ينقل أخبار الموت للجمهور

    3- قصة أوديب و المسرحية

    قبل المسرحية

    جاء وحي إلى والدي أوديب يخبرهم أن أوديب سيقتل أباه و سيتزوج أمه.

    خاف الوالدان فألقيا أوديب الرضيع بعيدا لتحتضنه أسرة ميسورة.

    عندما كبر أوديب، جاءه نفس الوحي، يخبره أنه سيقتل أباه و سيقتل أمه. (لا يعرف أنه تم تبنيه من طرف هذه الاسرة)… فغادر هاربا.

    في طريقه، وعلى جسر ضيق، تخاصم مع رجل حول من له أسبقية المرور، فتقاتلا، فقتله أوديب.

    و هو بالقرب من دولة تيب Thèbes، علم أن تنينا يهدد المدينة (هناك رواية أخرى تتحدث عن حيوان Sphinxe) فقضى عليه. و كمكافأة، زوجوه الملكة التي فقدت زوجها الملك حديثا.

    أصبح أوديب ملك تيب Thèbes، وله أربعة أولاد: إبنان polinyce و Etéocle، و فتاتان Ismène، Antigone.

    علم أوديب أنه تزوج أمه. غضب، فقع عينيه، وأخذ يمشي تائها تساعده Antigone.

    بعد وفاة أوديب، إتفق الاخوان على الحكم بالتناوب. لكن، في إحدى السنوات، رفض Etéocle منح كرسي الحكم لاخيه polinyce ، فقرر هذا الاخير الاستعانة بالاعداء لخلع الاخ.

    تقاتل الاخوة، و ماتا كليهما. تولى الخال الحكم، لكن، لا بد له من شرح القصة كاملة للشعب. من المتهم و من البطل؟

    إختار الملك Etéocle ليكون البطل. و جعل من polinyce الخائن، لانه آستعان بالاعداء. ما هو جزاء الخائن؟

    أن لا يدفن. لماذا؟

    لانه في آعتقاد اليونان القديمة، كل جسم لا يدفن، لا ترتاح روحه، و هذا أشد عقاب.

    وضع الملك قانونا: كل من حاول دفن polinyce يموت.

    24 ساعة الاخيرة

    قررت Antigone دفن أخوها رغما عن قرار الملك.

    دخلت في الصباح الباكر بعد محاولة الدفن الاولى. فاجأتها المربية لكنها لم تعرف سر الخروج.

    أختها ismène تعرف سبب الخروج. حاولت إقناع Antigone بخطورة الموقف، و ان الخال سيقتلها.

    Antigone مقتنعة بالواجب. وان الموت لا يعني شيئا لها.

    إلتقت Antigone بخطيبها hémon. قالت له كم تمنت أن تكون زوجته، و أن تكون أما رائعة للطفل الذي ستنجبه.

    لكن، لا تريد أن تتزوجه. لم يتمكن الخطيب من الاستفسار، طلبت منه الانصراف.

    رجعت Antigone في وضح النهار لتكمل عملية الدفن. لكن، تم آعتقالها من طرف الحرس، و حملوها إلى الملك.

    دخلت Antigone في مواجهة طويلة مع Créon. حاول هذا الاخير، إقناعها بهدوء لتمتنع عن عملها، في المقابل، سيقتل الحرس الذين تعرفوا عليها. لكنها رفضت و أصرت على الموت.

    ستصبح المواجهة أكثر حدة، عندما سيحكي créon القصة الحقيقية لاخويها. الاخوين كانا أرادا قتل الملك أوديب لينفردا بالحكم. Antigone تفاجأت للحقيقة و قررت العدول عن الفكرة.

    لم تدم نشوة آنتصار créon كثيرا. سيتلفظ بكلمة ستفكر Antigone في واجبها تجاه أخيها.: كلمة سعادة bonheur.

    السعادة عند Antigone هي سعادة أخروية.

    يغضب الملك، وينادي الحرس.

    عندما وضعت Antigone في الحفرة، بدأ الحرس يلقون الحجارة ليسمعوا صوتا غير صوت Antigone . إنه صوت Hémon. لقد قرر الموت بجانب Antigone ، حبيبته.

    وصل الملكة خبر أنتحار ابنها Hémon، فآنتحرت بدورها.

    أصبح الملك Créon وحيدا الان.

  305. نزهة dit :

    shéma narratif de la boite merveilles

    l exposition : *la présentation du cadre général _

    l insistance sur la solitude du narrateur

    les préparatifs pour achoura

    la perturbation :* la décision du pére d acheter des bracelets à sa femme _

    le rixe entre le pére du narrateur avec le courtier des bijoux *

    l égarement du capital *

    l intrigue : *la décision du pére d aller travailer comme moissonneur aux environs de fés _

    le dénouement :* le retour du pére à la maison

  306. jihad dit :

    a nezha merci et je vx ton msn si tu veux
    mon msn
    joujou_bob@hotmail.com

  307. ismail dit :

    vous avezfais un tres bon travail nazha tres bi1 ma soeur et bon courage merci bcp

  308. asma dit :

    pour Nazha
    tbarklah 3lik

  309. ali dit :

    bon chonse à touse

  310. ali nahda taourirt dit :

    j’espère à tous les elève bon chonse moi clase 6en l’exsamant fath

  311. safaa dit :

    salut tout le monde et merci pour vos efforts j’ai une question à poser et j’espères avoir une réponse : le dernoer jour d’un condamné est ce qu ‘il est un journal intime ou non car notre prof nous a dit que dans un journal intime il doit y avoir la date de chaque jour

  312. imad moussani dit :

    slt prof je vous remerci et bon chanse
    à tous les elèves

  313. charaf dit :

    je veux les résumes de lhistoire de antigone et ses questions sils vous plait

  314. wafae jarnaoui de bg dit :

    je vous remerci de cette information;et ca c est tres bien pour les éléves de la 6 eme.merci gq et bon courage pour tout le monde sur tout les marocaine.wafae

  315. sarah dit :

    slv pouvez m donner les thémes de la boite a merveille

  316. noha dit :

    salut je suis noha etudiante en premiere annee bacalauriat science x .
    j’est demande le resume du premier chapitre du dernier jour d’un condamne mais j’est pas reçu un e-mail qui contient ce résume
    en suite est ce que vous pouvez me donner les theme de tout les oeuvre de cette annee
    je veux dire aussi que j’est aimer la leçon de m’lleنزهة
    finalement je vous remerci de votre aide et a bientot

  317. nouzha dit :

    merci pour tous et bonne chance voila le site de isslamice :www.mojazi.jeeran.com et je veux un site (ikoun fih talkhiss dourouss ijtima3iat 3afakoum).et merci bq nazha t’as soeur nouzha.

  318. fatiss dit :

    merciiii

  319. hicham boumia dit :

    merci nazha btwafi9 onajat lik o koul tlmid

  320. نزهة dit :

    لا شكر على واجب يا الاخوان الاخ الي تيبحت على الاجتماعيات كل شي في ستار تايمز في ركن الدراسة والمناهج التعليمية بحت مزيان وبالتوفيق

  321. laila dit :

    Merci bcp pourles aides

  322. نزهة dit :

    العفو

  323. zineb rabat dit :

    merci merci bcp a tous et merci a ma soeur nazha tbarkalah 3lik et bonne courage

  324. نزهة dit :

    الراوي يعاني الوحدة. من أجل قتل هذا الاحساس، سيحاول الراوي البحث في ذهنه عن ذكريات الماضي. لقد آختار فترة الطفولة حيث كان عمره لا يتجاوز 6 سنوات. كان الطفل يعيش حياتا تختلف عن باقي الاطفال: هو يحب كل ما هو محسوس، خيالي، و بافي الاطفال بفضلون الملموس. كان يقطن دار الشوافة، رفقة جيران أهمهم فتاة كان يكرهها بشدة: زينب. حياة الطفل تتراوح بين عالم الخيال، و القصص التي يرويها عبد الله البقال و التي ينقلها الاب.
    المكان الثاني الذي يرتاده الطفل هو المسيد، أو المدرسة القرآنية. إكتشف الطفل شراسة المكان و قساوة المعلم. كان دائم الالتصاق بأمه، يذهب معها إلى الحمام ليكتشف تفاهة الموفق، و يرافقها لزيارة الاولياء.

    كان حدث إختفاء زينب مهما عند الطفل السي محمد. بعد أن عادت إلى الاسرة، أقيمت وليمة بالمناسبة. إستدعي إليها كل فقراء الجهة. السي محمد و زينب قضوا يومهم يلعبون. في الليل، عاد السي محمد إلى غرفته، وأخذ علبة كان يجمع فيها الزجاج المكسر، و بعض المسامير والاحجار و كل ما وجده ملقى على الارض. هذه الاشياء الغريبة تتحول مع السي محد إلى شخصيات و أبطال، يعيشون مهرجانات و آحتفلات… إلا هذه الليلة، أبت علبته العجيبة أن تلعب معه.
    مع آقتراب موعد عاشوراء، يتغير الفقيه مع التلاميذ. يصبح أكثر بشاشة معه. لان عاشواء تحمل النقود و الهدايا للفقيه. لكن حدثا مهما أثر في نفس الطفل، حلاق الحومة مات. الحدث أرعب الطفل، و لحسن الحظ تدخل الاب، حكى قصة لابنه فآرتاح هذا الاخير.
    بدأ الاستعداد لعاشوراء. كانت فرحة الطفل السي محمد مضاعفة: أولا لان الفقيه عينه مسؤولا عن فرقة التنظيف، و ثانيا لان عاشوراء تعني ملابس جديدة

    إنتهت الاحتفالات بعد أن قضى الطفل أياما من الاكتشافات مع والده و السوق و مع النساء و غيبتهن المتواصلة.

    من الاحداث المهمة التي وقعت للطفل إكتشافه لسوق بيع و شراء المجوهرات. أحس بذل البائع و طمع المشتري. أحس بجشع الصانعين الذين يلعبون على غباء الاثرياء.

    تردت حالة الطفل الصحية كثيرا. و لالة زبيدة تعتني به صباح مساء. لالة زبيدة تعاني أيضا مشاكل زوجها المادية. حال لالة عايشة لا يحسد عليه. بدأ الكل يفكر في أن عينا ضربتهم (تقويسة)

    الاب، السي عبد السلام، سيغادر الدار بحثا عن موارد رزق. عاش الطفل و أمه حالة خوف رهيبة.

    زارت النساء المتضررات سيدي العرافي، و هو شواف، لينفعهم ببركاته. الطفل أعجب بالعراف الاعمى.
    عاد السي عبد السلام. عمت الفرحة المكان. ذهب الخوف من الطفل. لكن الطفل لا زال يحس بالوحدة. ذهب إلى سريره ليلعب من جديد مع علبته العجيبة.

    هدا مبادرة بالعربية هو تلخيص لرواية la boite a m………..

  325. نزهة dit :

    منذ خمسة اسابيع ، الشاب السجين يعيش باستمرار مع فكرة الموت. انه لأمر يبعث على الترك. بدنيا ، ومن اسرى في زنزانة مع بيكêتري. اخلاقيا ، فهو أسير فكرة واحدة فقط : المحكوم عليهم بالاعدام. انه لا يستطيع ان يفكر في نفسه شيئا آ

    CHAPITRE2

    زنزانته ، راوية يتذكر دعواه والحكم باعدامه. تقارير وظروف دعواه وقال ردا على قرار مميت.

    CHAPITRE3

    ادان يبدو لقبول هذا القرار. لا نأسف أشياء كثيرة جدا ، دان دا هذه الحياة فيها جميع رجال محكوم في الارجاء. لا يهم ما وصلت اليه.

    CHAPITRE4

    ادان ينقل الى بيكêتري. فهو يصف بايجاز البشعه هذه السجون

    CHAPITRE5.

    ان راوية يتحدث الينا عن وصوله الى السجن. ونجح في تحسين شروطه للسجين شكره لصاحب الوداعه وبعض الكلمات اللاتينية. وهو يتحدث الينا ثم عن بالعامية تمارس في السجون.

    CHAPITRE6

    في دفق من الوعي ، ويكشف لنا السجين قراره ان يبدأ في الكتابة. وفي البداية ، لنفسه لصرف ونسيان العذابات. ثم تلك التي القاضي بحيث ايديهم اقل ضوء عندما يتعلق الامر بادانة شخص حتى الموت. ومن مساهمته هو الغاء عقوبة الاعدام

    CHAPITRE7

    راوية للاهتمام معرفة ما يمكن استخلاص حين انقاذ آخر من رؤساء حين انها لا يمكنها ان توفر له

    CHAPITRE8

    الشاب ادان الاعتبار الوقت الذي لا يزال له ان يعيش. الاسابيع الستة التى انقضت خمسة أو حتى ستة اشهر. هناك آلية شيئا تقريبا

    CHAPITRE9

    لنا السجين الذي ادلى به ارادته. ويرى مجلس الشعب انه يخلف وراءه : والدته ، ان امراة وابنتها الصغيرة. ومن اجل هذا الاخير انه قلق اكثر

    CHAPITRE10

    يدين له البرج الذي يصف لنا حتى لا نوافذ لها. وهو يصف ايضا ممر طويل تملص من الزنزانات المخصصه للمحكوم عليهم بينما الثلاثة الاولى أكواخ مخصصة للادانة لعقوبة الاعدام

    CHAPITRE11

    لقضاء الليل الطويل ، وترتفع الى صفنا جدران زنزانته الكامل مع النقوش والآثار التي خلفها السجناء الاخرين. صورة من سقاله كرايوننيي يزعج على الحائط.

    CHAPITRE12

    السجين تحيط ثانية فإن قراءة النقوش الجداريه. وهو يكتشف اسماء المجرمين الذين بقوا في هذا بالفعل حزينة الزنزانه.

    CHAPITRE13

    ان يتذكر راوية طابع معين من الحدث الذي وقع قبل ايام في محكمة السجن : رحيل المدانين الى بأغنى طولون. وتعيد لنا هذا الحدث بمثابة المنظر الحقيقي في ثلاثة اعمال : الفحص الطبي ، وزيارات غيولييرس والباب المناسب. وهي تتحدث الينا عن المعامله غير الانسانيه المخصصه لهذه الادانة. في نهاية مشهد ، فانه يقع اختفى

    CHAPITRE14

    عندما تعود اليه ، فإنه في المستشفى. من النافذة ، فإنه يمكن ملاحظه المحكوم اجازة أسف تحت المطر لبأغنى طولون. وهي تفضل الموت بدلا من العمل القسري

    CHAPITRE15

    السجين في زنزانته. وقال انه يشعر بشيء من الحرية في المستشفى لكن هنا هو الذي يؤخذ مرة اخرى فكرة الموت التي يراها من الفرار.

    CHAPITRE16

    راوية يتذكر ان هذه الساعات القليلة الحرية الى المستشفى. ويتذكر هذه الفتاة أنها تنوي الغناء دورته نقيه ، انظر مخملي اغنية بالعامية.

    CHAPITRE17

    انه لا يزال يفكر في الفرار. وبالفعل يرى جانب من سجن في بورت لبدء نحو انكلترا لكن هنا هو ان أحد رجال الدرك يأتي لطلب جواز سفره : حلم معطبه

    CHAPITRE18

    ومن ست ساعات الصباح. مكافحة كاتب يدخل الزنزانه. سأل اعمالنا ادان ما اراد ان يأكل.

    CHAPITRE19

    رئيس ناظر يأتي شخص لرؤية ادانته. فهو اللين ونيس. الشاب تعلم ان ساعة وصلت.

    CHAPITRE20

    راوية يعتقد ان له غيوليير السجن ، الذي يجد في كل مكان حوله في الجدران ، في مواجهة كتبه…

    CHAPITRE21

    ادان يتلقى الزيارتين. البداية من ان الكاهن ثم ان من الحاجب. يأتى هذا الاخير ان يعلن له ان يرفض الاستئناف وان تنفيذه سوف يحدث نفس اليوم مكان الاضراب. وسيعود الى البحث عنه في ساعة واحدة.

    CHAPITRE22

    السجين ينقل الى مقام لودج. يروي لنا الرحله وتباحث مع الكاهن والحاجب اثناء الطريق. انه يكشف عن نفسه ليس غاية الكلام ، ويبدو بدلا جدي. في الساعات الثماني والثلاثين ، carriole بالفعل امام المحكمه.

    CHAPITRE23

    الحاجب يعطى المحكوم يد المدير. في منزل قريب مجلس الوزراء ، فانه يجعل غريبة لقاء مع محكوم الميت الذي سيبقى في نفس الزنزانه مع بيكêتري. هذا الأخير ، والاسلاك القديمة محكوم قتيلا تخبره تاريخه يغتنم فستان ومعطف

    CHAPITRE24

    أن راويه هو جنون لأن الاخرى ادانت اخذت الفستان معطف له

    CHAPITRE25

    ادان ينقل في زنزانة اخرى. احد يدفع له على طلبه كرسي ، ومنضده ، والتي من الضروري أن يكتب والسرير.

    CHAPITRE26

    من عشر ساعات. ادان اسفه لحالته ابنته الصغيرة الذين سيبقون دون ابيه. وسيكون يمكن ان تتراجع ، بسبب التغطيه عليه.

    CHAPITRE27

    راوية ليتساءل كيف يمكن للمرء أن يموت على سقاله.

    CHAPITRE28

    يتذكر انه بالفعل قد ارتفع مجددا الى شن مقصله على مكان الضربه.

    CHAPITRE29

    الشاب السجين يرى هذا غريس التى مازالت لا يأتي. وتشير التقديرات الحالية الى ان غاليريس سيكون الحل الافضل انتظار يوم واحد من السماح يصل.

    CHAPITRE30

    الكاهن انظر العودة الى ادانتها. هذا هو أبعد من تقدير وجودها. هذا الكاهن يتحدث تلقائيا ويبدو قليلا لمسته من معاناة السجين. إذن ، وعلى الرغم من أن الجدول دقيق وجيد وتقدمها ، لا يأكلون

    CHAPITRE31

    راوية ليفاجأ ان يرى mister اخذ القياسات من الزنزانه. السخريه من مصير : السجن سيتم تجديده كل ستة اشهر.

    CHAPITRE32

    آخر الدرك يأتي اتخاذ المتغيره. فهو يذكر فجاءيه. سأل السجين تأتي مكانه بعد اعدامه لاظهار حسن الاعداد الثلاثة تكتسب مع اليانصيب له. ادان تريد ان تستفيد من هذا الطلب الغريب : وهو يقترح آلية لتغيير ملابسه معه. الدرك ترفض ؛ وقال انه يفهم ان السجين يريد الهرب.

    CHAPITRE33

    ينسى له هذا ، راوية الاستعراضات له ذكريات الطفولة والشباب. وتتوقف بشكل مطول على ذاكرة بيبا ، هذا الشاب الاندلسيه الذي كان في الحب والتي اغمي الجميل مساء صيف.

    CHAPITRE34

    في الشرق من ذكريات الشباب ، ويعمل لادانة الجريمة. بين ماضيها وحاضرها ، هناك نهر من الدماء : دماء الآخر (الضحيه) وقال (المذنب)

    CHAPITRE35

    راوية يعتقد ان جميع هؤلاء الاشخاص الذين طالما يستمر عادة اكثر لقيادة الحياة في العالم.

    CHAPITRE36

    ومن ثم يتذكر اليوم عندما ذهبت لمشاهدة الجرس الكبير (النحلة) نوتردام – السيدة (كاتدراءيه في باريس) في

    CHAPITRE37

    راوية بايجاز دار البلدية.

    CHAPITRE38

    من ربع ساعة. إدانة عنيفة الألم التجارب. انها تمس كل مكان. هناك آلية ساعتين وخمسة واربعون العيش

    CHAPITRE39

    وقالت انه تحت مقصله ، لا يعاني احد ان يمر بسرعة. ان راوية يتساءل كيف يمكن للمرء أن يعرف مثل هذا الامر نظرا لعدم ادانتها بالفعل نفذت يمكن اقراره.

    CHAPITRE40

    الشاب السجين يفكر الملك. ومن له أن يأتي السماح حتى طال انتظاره. الحياة تتوقف على التوقيع. وتأمل دائما.

    CHAPITRE41

    ادان في رأسه فكرة طرح أنه سيموت قريبا. ويطلب قس ان اعترف ، مع تقبيل الصليب

    CHAPITRE42

    من النوم فلحظة واحدة. ومن آخر النوم. فهو يجعل كابوس يستيقظ وارتجاف ، استحم من عرق بارد.

    CHAPITRE43

    الصغيرة ماري تأتي الزيارة في العودة الى والدها. وهذا الاخير هو بالصدمة امام الجديد واحد من أجمل فتاة صغيرة لا تعترف به. وهي تعتقد ان والده توفي. ان ادانة الشاب يفقد الامل.

    CHAPITRE44

    السجين ساعة امامه ليكون اعتاد الموت. الزيارة التي قام بها وابنتها في دفع اليأس.

    CHAPITRE45

    واتصور من الناس التي جاءت لحضور « المنظر » باعدامه. وأتصور أن هذا الحماس بين الجمهور ، وهناك رؤساء التي ستليها ، دون معرفة القاتل ، في المقصد.

    CHAPITRE46

    الصغيرة ماري قد خرج. الاب يتساءل عما اذا كان لديه الوقت لكتابة بعض صفحات اليه. وهو يسعى مع مبررة أمام عيني ابنته.

    CHAPITRE47

    هذا الفصل يشمل ملاحظه المحرر ؛ طبقات التي ارفقت بهذا يفقد احد او يمكن ان يدين الوقت لم يكتب لها

    CHAPITRE48

    ادان في غرفة فندق في المدينة. في ثلاث ساعات ، ويأتي احد لابلاغها ان الوقت قد حان. جلاد وقال ان اثنين من الخدمة ، قص الشعر وكوليت ملزمة له قبل يديه. القافلة ثم ينتقل الى مكان الاضراب امام حشد الغريبه التي تنتظر التنفيذ.

    CHAPITRE49

    ادان طلب يشكر هذا الشخص الذي تعتقد القاضي ، قائد الشرطة او القضاة. ويطالب به ، ومن المؤسف ان اعطيه خمس دقائق لانتظار فترة سماح. لكن القاضي وجلاد مغادرة الزنزانه. وتبقى وحدها مع الدرك. ولكن هنا لا يزال يأمل في ان يأتي احد لانها تس

  326. sarah dit :

    merci nezha tes trés gentille svp tu px me donner les personnages principale et les personages segondaire plllllllllllllllllllllllzzzzzzzzz .

  327. sarah dit :

    de la boite a merveille

  328. نزهة dit :

    ok je fais ca demain

  329. brahim dit :

    merci merci beaucoup pour resume et chapitre encore merci

  330. najwa dit :

    por asmaa tbarkala 3lik wa 5lass haka ykono lmgharba wala balak pour ce qui concerne hadak rachid lah m3ak w m3a kol wa7ad w ana hakda nabghi nass shouja3in lah ybarak

  331. نزهة dit :

    système des personnages:
    sidi Mohamed: le petit de six ans (le narrateur).
    Lalla zoubida: la mère du narrateur.
    Lalla aicha: l’amie de Zoubida.
    Maâlam abdesslam: la père de Sidi Mohamed.Tisserand.
    Lalla Kenza: la voyante.
    Rahma: voisine (la mère de Zineb fille que sidi Mohamed déteste). / et femme de Driss Aouad.
    Fatma Bziouya: apprenti de Mr. Abdesslam.
    My laarbi: mari de Lalla.Aîcha( remariage avec la fille du coiffeur).
    Abdellah l’épicier: le conteur ( » Homère » du petit Sidi Mohamed).
    Sidi El Arofi: le voyant aveugle qui va rassurer L.Zoubida et son amie L.Aîcha.
    Abderrahmane:le coiffeur.
    Salama: La marieuse qui va unir My.Larbi et sa 2ème épouse.
    Zhor: la voisine de L. Aîcha qui lui a communiqué la vie que mène My.Larbi auprès de sa seconde épouse.
    Hammoussa: le collègue de Sidi Mohamed

  332. نزهة dit :

    had man ajl sarah

  333. najwa dit :

    pour nazha:merci c’est un bon travaille mais j’ai une petite question tu nous a donné le site de http://www.startimes2.com merci mais j’ai pas bien compris ou on va trouvé le programme de la 1er bacalorea et merciiiiiiiiiiiiiiii beaucoup

  334. نزهة dit :

    ينقسم الكتاب إلى قسمين:

    القسم الاول هو Le récit cadre و يحكي قصة قردين مغرمين يعيشان رحلة في الفضاء. في طريقهما يجدان قارورة تحوي رسالة. فتحا الرسالة. قرآها. بعد الانتهاء منها، عادا أدراجهما.

    القسم الثاني هو:Le récit enchâssé و هي القصة التي في الرسالة. ماذا تحكي هذه القصة؟

    إنها قصة شاب صحافي يدعى Ulysse، أراد مرافقة بعثة علمية إلى كوكب Bétélgeuse. البعثة مكونة من العالم Antelle، و مساعده الشاب Arthur. يرافقهم قرد يسمى Hector. الكوكب بعيد جدا. من أجل الوصول إليه، لابد من التحرك بسرعة الضوء. بلغة أخرى، بعدما تقوم البعثة بالذهاب و الاياب بسرعة الضوء تكون الارض قد شاخت ب 7 قرون.

    عندما اقتربت البعثة من كوكب Bétélgeuse، قررت الاستقرار على كوكب صغير يشبه إلى حد كبير كوكب الارض، أطلقوا عليه إسم Sorror. نزلوا في غابة كثيفة. و ليتأكدوا من أن الجو مناسب، قاموا بإرسال القرد Hector. هذا الاخير، خرج و لم يعد. في أول هبوط لهم، وجدوا شلالا فأخذوا يسبحون.

    رمقوا من أعلى فتاة شبه إنسان و شبه حيوان. سموها Nova. إقتربوا منها ليكتشفوا سرها. إبتسم لها Ulysse، ففرت. عادت في الغد مع مجموعة من البشر، عراة، يمشون على أربع. بعد محاولات فاشلة للتواصل، إنقض البشر البدائيون على أعضاء البعثة، أزالوا عنهم الملابس، و أسكونهم معهم في الغابة.

    نهض الجميع على صوت الغوريلات تقتنص البشر بشراهة. Arthur مات. العالم Antelle، و لكبر سنه، تم إلتقاطه، و وضعه في حديقة الحيوانات ليلعب به اطفال القردة. أما Ulysse، فسقط في فخ، و نقلوه إلى مختبر ليكون أداة تجربة.

    لم يكن Ulysse وحيدا. كان معه Nova و بعض البشر البدائيين.يسير المختبر قرد صلب يدعى Zaius

    خضع Ulysse لتجارب عديدة، لكنه برهن عن ذكائه، و أنه لا يشبه البشر الاخرين.

    تعرف في المختبر على عالمة – قرد تسمى zira و خطيبها cornélius. هذا الاخير نصحه أن يؤكد للمجلس العلمي عن تميزه. و هذا ما كان. فكانت النتيجة أن طرد زايوس من المختبر. زايوس أراد الانتقام.

    Nova أنجبت من Ulysse. بعد تخطيط جيد، تمكن من الهروب بمساعة zira و خطيبها cornélius.

    لكن بعد و صولهم الارض، وجدوا في أستقبالهم قردا. القردة غزوا الارض.

    natmana tkon astafdto mani bzaf alors merci a bien tot

  335. نزهة dit :

    الى نجوه دروس الاكلوريا في ستار تايمز في شق الدراسة والمناهج التعليمية اوك الى مافهمت طلب مني مساعة تانية انا رهن اشارتك

  336. najwa dit :

    shokra ykatar 5irak ana kanabghi ssadikat li katji manhom manfa3a
    merci

  337. brahim dit :

    nazha moumkn msn

    mon msn: xavi_bams@hotmail.com

  338. soukaina dit :

    j’aime bien tout les informations et surtout de nazha j’ai bien comprendre merci beaucoup et continué d’accord bon journée a tout mes amies bye bye

  339. soukaina dit :

    eeeh les amis vous étes préparé a l’examans il reste seulement dix jour oh je suis trés peur je sais pas pourqoi

  340. meryem dit :

    merci bk nazha et tous les autres participants ki soutiens la réusite de cet site et mercii

  341. ismail dit :

    tres bi1 nazha et bon courage et soukayna matkhafich kolchi ncha lah 3adi idoz mzian et bon courage

  342. najwa dit :

    pour soukaina:c tu as bien préparé tu va reussir inshaalah pas de panique ma cherie

  343. sara dit :

    plzzzzzzzzzzz je veux tous les resumer des chapitre et aussi la presentation des personnage

  344. najwa dit :

    pour sara:si tu veux le résumé tu va le retrouvé au http://www.startimes2.com rah 3tato liya nazha et merci pour elle

  345. mounir dit :

    merci a tous les autres participants tou va reussir inchaa lah

  346. mounir dit :

    merci beaucoup nezha

  347. wafaa dit :

    merci nzha tbark lah 3lik j’ai bien compris et pour soukayna ne t’en fait pas hta ana khayfa mais nchaa lah on va réussir

  348. ilhamita dit :

    je suis de meknes et mes prof nous a di kon va tombé surment f la boite a merveille puiske son auteur est marocain et tt bah je vous conseille de reviser ce roman b111111111

  349. abdalilah dit :

    salut tout l monde a 6eme

  350. ayoub dit :

    je veux tous les resumer de la boite a merveillr

  351. hyind dit :

    salamo 3alikom ana hind 3adakom bghit n3raf wach mtakdin bli la boite a merveile hya li 3andna f ljihawi

  352. ismail dit :

    slt wach chdito l convoacation rani khayf hit rahom galo khssna njibo la carte national wach darori mnha 3afakom jawboni

  353. نزهة dit :

    المرجو مساعدتي بسرعة
    اريد تمارين في مادة الرياضيات او موقع في اقرب وقت ساعدوني

  354. نزهة dit :

    اخويا ماتدي لا بطاقة ولا شي هداك غير في التانية باك
    اما الاولى بلاش لان كاين الي مازال ماوصلو سن الرشد

  355. fatty dit :

    c quoi tout sa que je vien d lire?? chkon kal likom 3ndna la boite a merveille
    c quoi les autre information li3ndkom?

  356. ismail dit :

    merci akhti nezha walakin ana rani jihate meknes(midelt)o rani chdite la convocation o rani kan9ra f 6eme orahom katbin:على المترشح أن يحضر إلى المركزنصف ساعة قبل الوقت المحدد لإجراء الإختبار مصحوبا بهذا الإستدعاء و ببطاقة التعريف الوطنية .khti achmn jiha nti?

  357. sabah dit :

    merci beaucoups pour les resume et jatendre la reponse de evaluation

  358. fati dit :

    slt moi aussi de midelt

  359. fati dit :

    ntmna likom twfi9 o matkhl3och kolchi ghaydouz bissalaaaaam selement un peu de courage !!

  360. نزهة dit :

    انا من جهة كلميم السمارة
    هدا الكلام مجرد حبر على ورق حنا ماتناخدو معانا غير الاستدعاء الطاقة الوطنية ماعندنا مازال ماصوبناها
    نتمنى نلقاء عنكم جواب لطلبي عن الرياضيات
    وشكرا

  361. ismail dit :

    ok merci soeur nazha wakha je te jure je vi vo donnez des sites de math.mais svp aprés le regional parceque j’ai pas assez 2 temps pour vo cherchez pardon mais j’ai ce site http://www.lycee-maroc.ma j’espère que vo comprenez merci bcp nzha merci

  362. soma dit :

    salam chokran lkol al asdi9a2 li kaykatbo lina ma3lomat 3la les oeuvres li 3andna f7al l2okht nozha et d autres amis merci bc w hadi awal mara nodkhal lih w 3jabni bazzaf merci et kantmana l kol talamid 7ad sa3id fi al imti7an ya rabi njibo fih mazian ya rab chi 15 wla 16 inchallah bon courage.

  363. meryem dit :

    je ss étudiante en 1 année du bac et j’ai besoin des résumés de tous les oeuvres de cet année et merci bcp

  364. imi dit :

    mérci bp pour ctt rsm

  365. dalal dit :

    je vous remerci tous les partisipant et sertout nzha et youssef car ils me ajoutés bk des information.,mnt je resenti trés peur je ne sais pas pk

  366. youss dit :

    c vrémen extraordinaire cke vs féte bne chance a ts;)

  367. hicham dit :

    slt ca va tout les amis il ya un quection brit na3raf l prodction liyakdar yathat f lamtihan j’atende plise

  368. hicham dit :

    hesesan f le roman tanya ( la planite de singe)ok le prediction ecret

  369. fati dit :

    bonsoir les amis ntmna t9bloni une amie dyalkom lmohim bonne chance a tous !

  370. fati dit :

    choufo ha site rah fih bcq des choses inf3okom http://www.madariss.fr

  371. hicham dit :

    bien sur fari hadi nkablek mtcharfin

  372. fati dit :

    merci bcq

  373. hicham dit :

    alors memkin tkeni 3arfa exprition liyamkan yathat f lamtihan (la planit de singe) j’atendais fati
    ok

  374. khadija dit :

    C’est l’auteur-narrateur-personnage. Il est le fils de lalla Zoubida et de Sidi Abdeslem. Il s’appelle Sidi Mohamed.âgé de six ans, il se sent seul bien qu’il aille au M’sid. Il a un penchant pour le rêve. C’est un fassi d’origine montagnarde qui aime beaucoup sa boite à Merveilles, contenant des objets mêlés. Il souffre de fréquentes diarrhées

  375. khadija dit :

    Le véritable ami du narrateur. Elle contenait des boules de verre, des anneaux de cuivre, un minuscule cadenas sans clef, des clous à tête dorée, des encriers vides, des boutons décorés, des boutons sans décor, un cabochon (=bouchon en verre ou en cristal de forme arrondie) de verre à facettes offert par Rahma et une chaînette de cuivre rongée de vert-de-gris offerte par Lalla Zoubida et volée par le chat de Zineb

    Lalla Zoubida :

    la mère du narrateur. Une femme qui prétend être la descendante du prophète et s’en vante (s’en flatte). Elle croit aux superstitions. Ses yeux reflètent une âme d’enfant ; elle a un teint d’ivoire, une bouche généreuse et un nez court. Elle n’est pas coquette. Agée de vingt-deux ans, elle se comporte comme une femme vieille.

    Sidi Abdeslem :

    le père du narrateur, homme d’origine montagnarde. Il s’installe à Fès avec sa famille après avoir quitté son village natal situé à une cinquante de kilomètre de la ville. Il exerce le métier de tisserand (=fabriquant des tissus) Grâce à ce métier, il vit à l’aise. Homme fort et de haute taille. Un homme barbu que le fils trouve beau. Il a la quarantaine.

    La chouaffa :

    Voyante, c’est la principale locataire de Dar Chouaffa et on l’appelle tante kanza.

    Dris El Aouad :

    C’est un fabriquant de charrues. Il est époux de Rahma. Il a une fille âgée de sept ans qui s’appelle Zineb.

    Fatma Bziouya :

    Elle partage avec la famille du narrateur le deuxième étage, son mari Allal est jardinier.

    Abdelleh :

    Il est épicier. Le narrateur lui attribue toutes les histoires merveilleuses qu’il a eu l’occasion d’entendre.

    Le fqih du Msid :

    Maître de l’école coranique. Il somnole pendant que les écoliers récitent les versets du Coran. Il distribue des coups de baguette au hasard.

    Un grand maigre à barbe noire, dont les yeux lançaient des flammes de colère et qui habitait rue Jiaf.

    Lalla Aicha :

    Une ancienne voisine de lalla Zoubida, c’est une Chérifa qui a su rester digne malgré les déception du sort et dont la connaissance flattait l’orgueil de lalla Zoubida.

    Driss le teigneux :

    Fidèle serviteur de Sidi Abdessalem, il garnissait (= remplissait) les canettes et faisait les commissions.

  376. najwa dit :

    ah les amies je veux savoir quelque chose quecqu’ont va faire apres l’examin dans ce site si quelqu’un a une ideé il peux m’informé et merci

  377. khadija dit :

    ila l okhate nezha hada site dial lmath http://www.madriss.fr
    rah machi ghir l math rah fih jami3 l mawad

  378. khadja dit :

    slt vraiment jai pas trouver les mots que vous meritez car vous mavez bq aider merciiiiiiiiiiiiii

  379. sarita dit :

    bsr merci pr vos efforts surtt nazha
    ben voici un lien pr  » la planete des singes » dominant ts ki contient ce roman + évaluation
    http://www.studentsoftheworld.info/sites/ecoles/high-school3.php

  380. mido dit :

    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido

  381. mido dit :

    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido
    strong@man.mido

  382. fati dit :

    wllah akhouya ma3raft !!

  383. fati dit :

    3afakom bghit nswalkom bnissba l2adabyin wach 3ndhom lmanti9! ntmna tjawboni

  384. fati dit :

    li bgha chi haja 3la tarbiya islamiya i9der il9aha fhad site http://www.medharweb.net bonne chance

  385. sefyou dit :

    hanoda haki akhti les perssonage:

    Jinn: Un chimpanzé qui passe des vacances dans l’espace. Ami de Phyliss. Un riche oisif.
    Phyliss:Un chimpanzé femelle qui passe des vacances dans l’espace avec Jinn. Une riche oisive.
    Ulysse Mérou:Auteur et narrateur de l’aventure sur la planète des singes, il est journaliste et le seul rescapé des trois aventuriers.
    Antelle: Un grand savant biologiste. Il impose le choix de l’exploration de Bételgeuse.
    Arthur Levain: Jeune physicien et disciple du professeur Antelle. Il a été tué dans la partie de chasse
    Hector: Petit chimpanzé que le narrateur a emporté avec lui et qui sera tué par Nova.

    Les habitants de la planète des singes:

    Les singes

    Zira: Une guenon de l’espèce des chimpanzés. Elle est chef de service de l’institut de recherches biologiques où le narrateur a été enfermé dans une cage. Elle sympathique et serviable. Elle a beaucoup aidé le narrateur dans sa dure épreuve;
    Cornélius: Fiancé de Zira. Un grand savant biologiste. Il est nommé directeur de l’institut de recherches biologiques après le départ de Zaius. C’est lui qui a monté le plan d’évasion du narrateur avec sa famille.
    Hélius: Collègue et ami de Cornélius. Il est le directeur de la division encéphalique
    Zanam et zoram:Deux gorilles qui surveillent le pavillon où le narrateur a été interné

    Les humains

    Nova: La jeune femme qui se baignait dans la piscine naturelle au moment de l’arrivée des trois aventuriers à la planète des singes. Mérou la trouve belle. Elle ne parle pas elle ulule seulement. Elle tombera enceinte du narrateur lors des accouplements imposés par Zais et sera la mère de son fils Sirius
    Sirius: Fils de Mérou et de Nova.

  386. sefyou dit :

    chokran khti fati rah hadak lirt tayab liya 3iniya 3lah nal9aw chi talkhis

  387. mohmed yajjioui dit :

    slut ana mohamed yajioui mercide votre aide

  388. fati dit :

    pas de quoi sefyou

  389. fati dit :

    3afakom lli adabi igolia wach 3dna flmtihan lmanti9 f lmath 3afaaaakom jawboni llah irhamlikom lwaldin

  390. hicham dit :

    فكرة حول نوعية الإمتحانات الموحدة المتوقعة

    حسب ما تنص عليه المذكرة الوزارية المنظمة للامتحانات الموحدة

    معايير الامتحان الموحد

    1. التغطية : أن يغطي الامتحان كل المجالات الواردة في الإطار المرجعي الخاص بكل مادة دراسية.

    2. التمثيلية : لكل مجال مهاري أو مضموني في المقرر

    3. المطابقة : مع الكفايات والمهارات؛ والمضامين والمحتويات المعرفية؛

    حاول يا ولدي أن تراجع دروسك في مادة التربية الإسلامية من خلال هذه المجالات

    مجال الدروس النظرية

    وحدة التربية التواصلية والصحية.

    1.1. قيم التواصل وضوابطه:

    · تعريف القيم؛

    · تعريف التواصل؛

    · تحديد مجالات التواصل؛

    · بيان خصائص منظومة القيم الإسلامية في التواصل ؛

    · تصنيف آداب التواصل وضوابطه؛

    · توظيف قيم التواصل وضوابطه في تقويم وضعيات.

    2.1. من أساليب الحوار في القرآن الكريم والسنة النبوية:

    · تعريف الحوار؛

    · تمييز الحوار عن المفاهيم المجاورة: الجدل…؛

    · تحديد الشروط المشجعة للحوار؛

    · تشخيص أسباب غياب الحوار في الوسط الاجتماعي؛

    · دراسة نماذج من أساليب الحوار في القرآن الكريم ؛

    · دراسة نماذج من أساليب الحوار في السنة النبوية ؛

    · استخلاص خصائص الحوار في القرآن ؛

    · استخلاص خصائص الحوار في السنة ؛

    · تحليل وضعية حوارية.

    3.1. الاختلاف وآدابه وتدبيره:

    · تعريف الاختلاف؛

    · تمييز مفهوم الاختلاف عن المفاهيم المجاورة: الخلاف…؛

    · استخلاص قيم الاختلاف وأهدافه؛

    · إبراز مضار الاختلاف وآثاره السلبية على الأمة والعلم؛

    · تحديد آداب الاختلاف وتصنيفها (فردية، جماعية، ثقافية، اجتماعية، نفسية…)؛

    · بلورة تصور لتدبير الاختلاف انطلاقا من نصوص شرعية ووضعيات.

    4.1. الإعلام والتوعية الصحية:

    · التعريف بمفهوم الإعلام؛

    · تحديد مجالات الإعلام الحديث وتصنيفها؛

    · تعريف التوعية الصحية؛

    · بيان شروط تأثير التوعية الصحية على الوعي الصحي الفردي والجماعي؛

    · إبراز علاقة الإعلام بالتوعية الصحية؛

    · تشخيص حال هذه العلاقة في الإعلام الوطني؛

    · تحليل وضعية مرتبطة بالتوعية الصحية.

    5.1. الإيمان والصحة النفسية:

    · التعريف بالصحة النفسية؛

    · إبراز علاقة الإيمان بالصحة النفسية؛

    · تحديد شروط الصحة النفسية؛

    · وصف ملامح منهج الإسلام في صون الصحة النفسية؛

    · تحليل وضعية تثير إشكالية علاقة الإيمان بالصحة النفسية.

    6.1. العفة ودورها في محاربة الفواحش وحفظ الصحة:

    · تعريف العفة؛

    · بيان الآثار الإيجابية للعفة على الفرد والمجتمع؛

    · تشخيص أسباب انتشار الفواحش؛

    · إبراز دور العفة في محاربة الفواحش.

    وحدة التربية الاقتصادية والمالية.

    1.2. مبدأ الاستخلاف في المال في التصور الإسلامي:

    · التعريف بمبدأ الاستخلاف في المال؛

    · تحديد أسس مبدأ الاستخلاف في المال؛

    · بيان أثر مبدأ الاستخلاف في التنمية الاقتصادية وتداول الأموال في المجتمع الإسلامي؛

    · إبراز جدوى مبدأ الاستخلاف في التنمية الاقتصادية والعدالة الاجتماعية.

    2.2. نظام العقود العوضية (الخصائص والمقاصد):

    · تعريف العقود في الفقه عموما؛

    · تعريف العقود العوضية؛

    · تصنيف أنواعها الرئيسية (البيع، الإيجار، القرض… )؛

    · تحديد خصائص العقود العوضية؛

    · استخلاص مقاصدها الاقتصادية والاجتماعية.

    3.2. نظام العقود التبرعية (الخصائص و المقاصد)

    · تعريف العقود التبرعية؛

    · تصنيف أنواعها الرئيسة (الوقف، الهبة، الصدقة… )؛

    · تحديد خصائص العقود التبرعية؛

    · إبراز الفروق بين مفهوم العقود العوضية والعقود التبرعية؛

    · استخلاص مقاصد العقود التبرعية الاقتصادية والاجتماعية؛

    · إبراز جدوى وفعالية العقود التبرعية في التنمية الاجتماعية.

    مجال التطبيقات

    وحدة التربية التواصلية والصحية.

    1.1. قيم التواصل وضوابطه:

    · دراسة نص/وثيقة شرعية أو فكرية لها علاقة بالتواصل.

    2.1. من أساليب الحوار في القرآن الكريم والسنة النبوية:

    · تحليل نصوص حوارية من القرآن والسنة.

    3.1. الاختلاف وآدابه وتدبيره:

    · دراسة وثيقة فكرية لها علاقة بتدبير الاختلاف.

    4.1. الإعلام والتوعية الصحية:

    · دراسة وثيقة إعلامية لها علاقة بالصحة.

    5.1. الإيمان والصحة النفسية:

    · دراسة وثيقة/نص شرعي أو فكري له علاقة بالصحة النفسية.

    6.1. العفة ودورها في محاربة الفواحش وحفظ الصحة:

    · تحليل وثيقة شرعية أو اجتماعية لها علاقة بمحاربة الفواحش.

    وحدة التربية الاقتصادية والمالية.

    1.2. مبدأ الاستخلاف في المال في التصور الإسلامي:

    · دراسة وثيقة/نص شرعي أو اقتصادية لها علاقة بمبدإ الاستخلاف.

    2.2. نظام العقود العوضية (الخصائص والمقاصد)

    · تحليل نصوص فقهية تبرز خصائص العقود العوضية ومقاصدها ، أو عقود مكتوبة تبرز فيها هذه الخصائص والمقاصد.

    3.2. نظام العقود التبرعية (الخصائص و المقاصد)

    · تحليل نصوص فقهية تبرز خصائص العقود التبرعية ومقاصدها ، أو عقود مكتوبة تبرز فيها هذه الخصائص والمقاصد.

    مجال التطبيقات

    وحدة التربية التواصلية والصحية.

    1.1. قيم التواصل وضوابطه:

    · دراسة نص/وثيقة شرعية أو فكرية لها علاقة بالتواصل.

    2.1. من أساليب الحوار في القرآن الكريم والسنة النبوية:

    · تحليل نصوص حوارية من القرآن والسنة.

    3.1. الاختلاف وآدابه وتدبيره:

    · دراسة وثيقة فكرية لها علاقة بتدبير الاختلاف.

    4.1. الإعلام والتوعية الصحية:

    · دراسة وثيقة إعلامية لها علاقة بالصحة.

    5.1. الإيمان والصحة النفسية:

    · دراسة وثيقة/نص شرعي أو فكري له علاقة بالصحة النفسية.

    6.1. العفة ودورها في محاربة الفواحش وحفظ الصحة:

    · تحليل وثيقة شرعية أو اجتماعية لها علاقة بمحاربة الفواحش.

    وحدة التربية الاقتصادية والمالية.

    1.2. مبدأ الاستخلاف في المال في التصور الإسلامي:

    · دراسة وثيقة/نص شرعي أو اقتصادية لها علاقة بمبدإ الاستخلاف.

    2.2. نظام العقود العوضية (الخصائص والمقاصد)

    · تحليل نصوص فقهية تبرز خصائص العقود العوضية ومقاصدها ، أو عقود مكتوبة تبرز فيها هذه الخصائص والمقاصد.

    3.2. نظام العقود التبرعية (الخصائص و المقاصد)

    · تحليل نصوص فقهية تبرز خصائص العقود التبرعية ومقاصدها ، أو عقود مكتوبة تبرز فيها هذه الخصائص والمقاصد.

    الفرائض

    نظام الإرث في الإسلام.

    · تعريف نظام الإرث في الإسلام .

    · استخلاص مقاصده .

    · تحديد أركان الإرث وشروطه وموانعه (الاستدلال لها)

    · توظيف التعلمات في مسائل وتطبيقات.

    أنواع الورثة ـ الفروض وأصحابها.

    · تحديد طرق الإرث.

    · تعداد الورثة ـ تصنيفهم حسب الجنس وجهات إرثهم وسببه.

    · استخراج الفروض المذكورة في سورة النساء.

    · تحديد من يستحقها وشروط ذلك.

    · توظيف التعلمات في مسائل وتطبيقات.

    التعصيب.

    · تعريف التعصيب.

    · تحديد أنواع العصبة السببية والنسبية.

    · تصنيف العاصبين بالنفس وأحكامهم وشروط كل صنف.

    · توظيف التعلمات في مسائل وتطبيقات.

    الحجب.

    · تعريف الحجب.

    · تحديد أنواع الحجب (بالشخص وبالوصف).

    · تحديد أقسام الحجب بالشخص وتعيين المحجوبين به وتصنيفهم.

    · الترجيح بينهم بالجهة والدرجة وقوة القرابة .

    · توظيف التعلمات في مسائل وتطبيقات.

    تأصيل الفريضة وتصحيحها وبيان عولها.

    · استخراج الأصول تطبيقيا (تأصيل المسائل).

    · بيان عول المسائل تطبيقيا.

    · تصحيح السهام على الرؤوس تطبيقيا.

    · تحديد نصيب الورثة في مسائل حقيقية أو افتراضية فيها عول وتصحيح.

  391. fati dit :

    merci hicham

  392. lamiya dit :

    salam loukht nazha labas merci 3la dakchi kamal li3titini walakin akhti wakha diri liya les personnage principal f la planete des singe biasra3 wa9t lah ikhalik chokran bazaf

  393. fati dit :

    Jinn: Un chimpanzé qui passe des vacances dans l’espace. Ami de Phyliss. Un riche oisif.
    Phyliss:Un chimpanzé femelle qui passe des vacances dans l’espace avec Jinn. Une riche oisive.
    Ulysse Mérou:Auteur et narrateur de l’aventure sur la planète des singes, il est journaliste et le seul rescapé des trois aventuriers.
    Antelle: Un grand savant biologiste. Il impose le choix de l’exploration de Bételgeuse.
    Arthur Levain: Jeune physicien et disciple du professeur Antelle. Il a été tué dans la partie de chasse
    Hector: Petit chimpanzé que le narrateur a emporté avec lui et qui sera tué par Nova.

    Les habitants de la planète des singes:

    Les singes

    Zira: Une guenon de l’espèce des chimpanzés. Elle est chef de service de l’institut de recherches biologiques où le narrateur a été enfermé dans une cage. Elle sympathique et serviable. Elle a beaucoup aidé le narrateur dans sa dure épreuve;
    Cornélius: Fiancé de Zira. Un grand savant biologiste. Il est nommé directeur de l’institut de recherches biologiques après le départ de Zaius. C’est lui qui a monté le plan d’évasion du narrateur avec sa famille.
    Hélius: Collègue et ami de Cornélius. Il est le directeur de la division encéphalique
    Zanam et zoram:Deux gorilles qui surveillent le pavillon où le narrateur a été interné

    Les humains

    Nova: La jeune femme qui se baignait dans la piscine naturelle au moment de l’arrivée des trois aventuriers à la planète des singes. Mérou la trouve belle. Elle ne parle pas elle ulule seulement. Elle tombera enceinte du narrateur lors des accouplements imposés par Zais et sera la mère de son fils Sirius
    Sirius: Fils de Mérou et de Nova.

  394. kokita dit :

    waaaaaawwe merci tout le monde j ai bien capter les piece de theatre ac vos aidées vs etes geial tous le monde surtou mms nezha merciiiiiiiiiiiiiii mdmsl

  395. mohssine dit :

    merci beaucoup

  396. hicham dit :

    alt ca va tout 3atke brit na3raf espritoin écrit liyakdar yathat f lamtihan pilz li 3ande chifikra yalhakna biha j’atendais sawaa la boite à merveille wala la planéte de singe pliiiiiiiiizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  397. sanae dit :

    slt je vous en szuplis de me donné des quéstion sur ontigone comme 1 éxam aprés le 11 juin merci bc a++++

  398. driss dit :

    je crois sur la littérature maghrébine d’expression française .
    et antigone je crois pas que raha ghada t7ate fl imti7an 7ite safi déjà longtemps we houma tya7touha je crois que rahom ghadi y7to La Boîte à Merveilles 7ita c’est la 1er foi que un roman marocain ydare flmo9atat et merci et bon chance sur examen il kayne chi site 7ita f roman 3ndi mafihche tt les pssage je ve avoir un site pour voir les passag

  399. iLyass dit :

    plz je demande a tt les respensable de m’aidé a trouve le resum de l’oeuvre pas des chapitres et merci quand meme a ces éforts tbarkellah 3likom

  400. driss dit :

    ke resumer de tt les chapi de la planete des singe http://www.studentsoftheworld.info/sites/ecoles/high-school3.php

  401. fati dit :

    i9drou ihtou f les expression ecrite »la superstition » hit f la boite a merveille fiha bzzaf 3la la superstition o llah o3alam

  402. soumaya dit :

    slam 3alykom jami3an ana kanchkar kol man sahama min 9arib aw ba3id fi injah hadihi l mobadara al jayida jidan merci beaucoup thanks

  403. mchicha dit :

    merci vrmt pour votre aide .wlah koun ma hadchi ma3rftch achno kant ardi ndir .c gentil wlah miciiiiiiiiiiiiiiiiii(f)(f)

  404. said dit :

    chokrane bzafe mes amis daba ghadi ndewez l’examane bikhire merci beaucoup

  405. wafaa dit :

    pour hicham voila quelques exp ecrt qu’on peut avoir sr la planete des singes : il vous est arrivé de vivre un évenement etrange qui vous a tellement marqués racontez?
    Etes-vous pour ou contr l’exploration de l’espace,justifiez votre positoin?
    redigez un récit fantastique ?
    racontez ce qui est arrivé dans un film de science fiction?
    et pour la boite: racontez un souvenir d’enfance ?
    etes vous pour ou contre la polygamie,justifiez?
    Fairela description d’un lieu que vous avez visité

  406. dj_rap_said et ali oulfoua dit :

    wa l9lawi la njh chi zamlfikom wa chkoune vipa 3likom chkoune hezerkoume rahe li 3refe chi 7aja ikhliha l …..
    iwa hya hadi a lkhawa

  407. hicham dit :

    pour wafaa= madnsaych exp.. ecrit dyal la planéte de singe la chase hna darena ftajribi (sujet=la chase telle qu’elle est nos jours est un crime la nature oartagez vous cette opinion est justifiez votre point de vue par des arguments convaincants ) hada mehim bazaf f la planéte et merci bc pour l’exp li3titini

  408. meriem dit :

    merci tou jours

  409. yassine dit :

    je veut la mise en situation de la deriner jour dun condamne svp

  410. jihane dit :

    je vx la dat de naissance exacte 3afak

  411. wafaa dit :

    merci hicham et on peut avoir aussi un plaidoyer sur la peine de mort ou raconter votre journal prs pendant une période précise ou sur la justice ; pour le dernier jour

  412. kokita dit :

    chkon i9dar ichra7 lia leçon dial l expression de l hypothése

    exemple;si+present=present/imparfati/futur/cond present

    ce que j ai pas compri c est;quand est ce qu on utilise chaqu une d eux?

    pls au plus proche temps

  413. kokita dit :

    chkon i9dar ichra7 lia leçon dial l expression de l hypothése

    exemple;si+present=present/imparfati/futur/cond present

    ce que j ai pas compri c est;quand est ce qu on utilise chaqu une d eux?

    pls au plus proche temps ok mercii

  414. hajar dit :

    merci por votre effort plz ledicaction esslamic le plus tot

  415. mchicha dit :

    salam .3afakoum les sujet proposè f production??????,,????????????????? et merci bcppppp

  416. kokita dit :

    http://www.startimes2.com/f.aspx?t=4016206

    visitez vous ce lien il est bien fait

  417. mchicha dit :

    svp chkoun li i9dar ichra7 li la lecon dial : l’ènonciation?????? c urgentttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt é merci

  418. mchicha dit :

    merci kokita pr le lien kokita c gentil hbiba(f)

  419. amine aou dit :

    merci bien merci atous les eleves qui participent avesc ses idees et ses informations et surtout madmoiselle nezha merci bien

  420. wafaa dit :

    quel est le registre dominant dans la boite et le dernier jour et la planete des singes

  421. ismail dit :

    dans la boite a mervailles le registre dominant est ironique

  422. hicham dit :

    slt ca va tout est merci bc wafaa (le registre dominont f la boit la souvenir lahkach lauteur kay3awad 3la lhayat dyale ama f le drnier.. la condamné hit l ronan kelha kader hawla hekm l i3dam ama la plaéte mafihach chihaja bayna ok est merciiii bbbbbccccccc

  423. hicham dit :

    Le personnage :

    · Sur ce qu’on apprend de lui, de ses façons de se conduire…, peut-on dire qu’il est : cultivé/ ignare/grossier/ pauvre ? vous appuierez votre réponse en citant un bref extrait
    · Quelles sont ses relations avec les autres prisonniers qu’il rencontre ?
    · Quels sont ses souvenirs (extraits) sur son enfance/ les femmes/ sa femme/
    · Quelles pensées a-t-il envers son enfant

  424. wafita dit :

    wowo thanks for this idia thanks a lot site amalona

  425. wafaa dit :

    merci hicham et ismail mais j’ai trouvé la reponse:
    la boite : lyrique + fantastique
    le dernier: pathétique
    antigone: tragique
    la planete: peut etre (je ne suis pas sur)fantastique
    lyrique:un texte qui permet d’exprimer les sentiments et les emotions personnels de l’auteur
    pathétique:un texte qui cherche à pitié le lecteur en utilisant des termes de la douleur et des souffrances
    fantastique :un texte ou’ on y introduit le surnaturel dans le réel
    et j’ai dis que la boite son registre est fantastique car il ya le melange entre le réel et le surnaturel
    le réel est la vie réel du narrateur et tous les evenements vécu avec sa famille mais le surnaturel et la periode d’imagination qu’elle vivait
    avec sa boite

  426. wafaa dit :

    svp chkoun fahm l’allégorie f les figures de style ychra7ha li

  427. sara dit :

    slt je te remercie d’avoir nous aidés vraiment c trés gentille de ta part bye

  428. said dit :

    Les personnages principaux de la boîte a merveilles:
    Le narrateur… SIDI MOHAMMED
    La mère du narrateur…Lalla Zoubida
    Le père du narrateur…Abdesselam:excerce le métier de tisserand
    Driss el Aouad: époux de Rahma,il a une fille de 7 ans: Zineb
    Abdellah l’épicier
    Laal Aîcha: une ancienne voisine de Lalls Zoubida
    Driss le teigneux
    Le fquih
    Lalla khadija: épouse de l’oncle Othman
    Khadija: soeur de Rahma

    Les voisins du narrateur sont:
    *Rahma; son mari Driss et leur fille Zineb
    *Fatma Bziouya , son mari Allal
    *Lalla kenza(la chouafa)

    Les personnages secondaires:
    -Hammoussa; le condisciple du narrateur
    -Si Abderehman; le coiffeur
    -Oncle hammad; un client de sidi Abderehman
    -sidi el Arafi; le voyant aveugle
    -l’epouse de Allal le fournier
    -Salama….marieuse professionnelle
    -Lalla fatoum…..la caissière du bain maure
    J’espère que ca vous
    pour beaucoup des information accepter msn la salut-rap@hotmail.com

  429. achrafe dit :

    plz svp chkoune i9der ichre7 lya les figure de style
    et la boite a merville bel arbia et merci

  430. salma dit :

    merci pour les resumé je l’ ai trouvé vraiment tres important

  431. racha dit :

    je veux ke maider pour trouver tt les resume de les roman

  432. racha dit :

    jesper atous le bon chanse set des bonne notes bisou a tou l monde

  433. sara dit :

    slt je te remercie d’avoir nous aidés vraiment c trés gentille de ta part bye

  434. wafaa dit :

    pour racha tu vas trouver tous les resumes dans ce site http:www.startimes2.com
    et pour achrafe 9ra la réponse dial M,nzha N:305 charha fiha les figures de style bl3arbiya

  435. sara dit :

    merci bien pour votre aide

  436. achrafe dit :

    merci beaucoup chkrane wafaa et nazha
    alors dit moi ina jiha ntouma

  437. ahmed dit :

    merci bizafe walah adima maroc walah hna mgharba tal mot

  438. wafaa dit :

    casa

  439. hicham dit :

    slt ca va tout

  440. hicham dit :

    memkin msn dyak a wafaa

  441. hicham dit :

    MERCI WAFAA

  442. aviation dit :

    aji adrari n9elbo had site shat daba li wajéd rah wajeeeeeeeed hih
    je suis oussama de mks

  443. aviation dit :

    j espére que la boite a mervielle serras a ns l maknassiyén if God want

  444. fati dit :

    yarbi la boite à mervielle ljihat meknes yaarbiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!

  445. fati dit :

    wafinkom yakma tkhl3to ana b3da makhlooooouuuuuuu3aaa wllah !! bonne chance a tout les condidats !!!

  446. aviation dit :

    lah y7efdak akhti fati and i wish u good luck too^^ l3ez o dima mks

  447. aviation dit :

    ina lycée kate9ray a fati?

  448. fati dit :

    ana machi mknassya ana mn midelt y3ni jihat meknes!!

  449. hicham dit :

    slt ca va tout les ames yarab la boit that f jihat lrarb =kenitra bidabt yaaaaaraaaaaaaaaabbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb alahema staji li de3ai yaaaaaaaaaaaaraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaabbbbbbbb bitawfik lil jami33333333333333333333333333333333333333333333

  450. aviation dit :

    ok mezyan kolna mkanssa hhh daba li 3endo zhar ra ghadi t7atlihom la boite a merveille f region dyalo et puiske moi g 1 peu d’chance (bla fekhma) ra g 1 sentiment tres fort la boite a mervielle soit planet des singes yarépi rani kanssali o ngol wa7da f hado

  451. noura dit :

    merci pour tout ces efforts surtout nezha voila un site pr lhistoire-geografique

  452. wafaa dit :

    hiya kaynin ghiir meknasien f had site pr les scientifiques wache raj3to lkharaet f geo

  453. Salah eddine dit :

    kikou^^
    voila ==) l’education islamic
    http://www.mojazi.jeeran.com/1bac/

  454. Salah eddine dit :

    moi chui de Casa
    voila mon MSN ==) x36crazy@hotmail.com
    moot^^

  455. hanane dit :

    salut a tous les étudiants

  456. achraf dit :

    ana bari photoe ahmed safroui

  457. fati dit :

    bonjour a tous !! 3afakom li3ndo chi haja 3la la superstition y3t9ni pllllllllllzzzzzz

  458. hicham dit :

    slt ca va tout goli tlakite rir mkansa yak ana behdi li machi maknas ok pas de problime

  459. fati dit :

    nous sommes hamdollilah des marocains pas de deferences entre nous !!

  460. fati dit :

    pour l2adabyin wach 3dna « المنطق » f ljihawi ntssna ljawab 3afakom jawboni

  461. manal dit :

    merci pour tt mé je veux dé exma poue me préparé aidé moi svl et a tré bientot

  462. aviation dit :

    ah elle a raison miss manal debrona a drari 3la des testes sur les sujets d examian (et surtt en français si c possible ^^)

  463. ismail dit :

    fin rakom a asma et najwa wach labass 3likom wach katwjdo chwi ok lah i3awnkom a vous ettout les eleves de maroc et surtout ceux de meknes parce que je ss de midelt merci

  464. aviation dit :

    lah y7efdak akhay salah 3la site dyal l’education ess… wlahila wa3er ama 3la mks ola casa 7na kolna mgharba en + jame3na normalisé wa7ed o ncha3elah neb9aw hakda 7ta l términal ama gio ra wa9ila ghadi y7ato lkhara2ét dyal iti7ad l oromi ola u s a ola ssén darori wa7da f hado aller courage a drari ra mab9ana walo @+

  465. mouhssin dit :

    salut a tous ncha allah kolchi naje7.hir howa nazha dayra m3akom bat lmezyan eli nja7 itfakarha yalah lah issama3kom khbar lkhir

  466. achraf derouech dit :

    merci pour les roman on arabic et les personnage

  467. aviation dit :

    wé t’as raison elle a fait des eforts incroyable 1 grand merçi pr nezha et je te jur ke je te rappellrait nezha et surtt en français (yarpi kolchi ydawéz nharo lewel mezyan howa kolchi te9riban)c 60% men total

  468. ismail dit :

    slt najwa et asama ch hal hadi machfnakom wach ca va ?iwa bon courage a vous et a tous les élèves surtout ceux de meknès parecque je ss de midelt bonne chance a tou le monde

  469. hicham dit :

    slt ca va a tout chihaja jduda ibisba l3ilmiyin+adabiyin les deux ou meme temps f tarbiya islamiya rakze bazaf 3al dars dyal lakhtilaf e irt b3 +kiyam twasel wa dawabiteh ok hadem lihadi yathate f lamtiha inchaa lah ok et merci bc fati end aviation okkkkkkkkkk et bonne chance a tou le monde bey

  470. mouhssin dit :

    wi faty akid ghadi ikon المنطق” walakin ghaliban maghadich i7to fih chi 7aja s3iba makayrakzouch 3lih bezaf

  471. najwa dit :

    slt smail :ghir lmoraja3a w safi hada makan merci bazaffff hit sawalti alina et bonne chance il reste que 2 jour

  472. fati dit :

    ok merci mouhssin et pour smail achmen lycee fmidelt moi aussi de midelt !!

  473. fati dit :

    ntmna likom twafi9 mn a3maa9 9albi wllah !!!!

  474. wafaa dit :

    ok je m’excuse ana rah ma9sdt walo blama t9l9o 3lia

  475. wissal é khadija dit :

    salut nous trouvons que c’est un site web trés inportant et nous remeçions Mr Najim pour l’effort qu’il fourni

  476. wafaa dit :

    je souhaite bonne chance a toutle monde et merci pour votre aide

  477. wafaa dit :

    merci M. najim et merci a tous les eleves qui o parp dans ce site que je l’ai trouvé vraiment genial et riche d’information

  478. xxxx dit :

    ana makhditch convocation chnoundir 3afakoum jaoubouni rani khayfa merci

  479. xxxx dit :

    s’il vous plait repondez-moi je vous attends plzzzzzzzz

  480. fati dit :

    rah darouri lconvocation

  481. fati dit :

    sir ghda lycee rah k hdamin raha darourii

  482. fati dit :

    bla convocation maghat3rfch achmn 9a3a o numero dyal l2imtihan raha darouuuuuuuuuuuuuuuuuuriiii

  483. aviation dit :

    a khay xxx ra fo9ma mchiti lycee dyalk ra ghadi ya3téwhalik don’t worry courage

  484. hicham elbarkani dit :

    imtihan tajribi

     » اقتضت سنة الله ـ جلّ جلاله ـ في الكون أن خلق الناس مختلفين في ألوانهم و ألسنتهم ومعتقداتهم وأديانهم مصداقًا لقوله تعالى: ﭽ ﮟ ﮠ ﮡ ﮢ ﮣ ﮤ ﮥ ﮦﮧ ﮨ ﮩ ﮪ ﮫ ﮬ ﮭ ﭼ سورةالروم……………………. إنّ التواصل مع الآخر يتوقف منطقيا على ضرورة قبول الاختلاف، وقبول التنوع والتعدد، والإيمان بتعذر إمكانية رفع الخلاف والاختلاف معًا نزولاً عند الإرادة الإلهيّة التي اقتضت أن يكون الناس مختلفين ».  » في التواصل مع الآخر: معالم وضوابط ووسائل » د/قطب م.سانو

    1- اِقرأ النص بتمعن و أجب عما يلي:

    أ- حدد مفهوم المصطلحات التي تحتها خط. …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
    …….

    ب- بين الفرق بين الخلاف و الاختلاف……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

    2- تعلـّمت أن الحوار من أهم وسائل التواصل الحديثة. و أن من ضوابط هذا الحوار؛ حسن تدبير الاختلاف.

    أ- حدد الأسلوب الحواري الذي تشير إليه الآية – في الجدول – و بين غرضه: ……………………………………………………………………….. …………………………………………………….
    الآية القرآنية الأسلوب الحواري الذي تشير إليه بيان غرضه
     » قَالَ أَفَتَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ مَا لَا يَنفَعُكُمْ شَيْئاً وَلَا يَضُرُّكُمْ * أُفٍّ لَّكُمْ وَلِمَا تَعْبُدُونَ مِن دُونِ اللَّهِ أَفَلَا تَعْقِلُونَ * »الأنبياء 66-67

    ب- استخلص قواعد تدبير الخلاف من النصوص القرآنية في الجدول أسفله. ……………………………………………………………………………………………………………………………………
    النصوص القرآنية قواعد تدبير الخلاف
    - » الَّذِينَ يُنفِقُونَ فِي السَّرَّاء وَالضَّرَّاء وَالْكَاظِمِينَ الْغَيْظَ وَالْعَافِينَ عَنِ النَّاسِ وَاللّهُ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ » آل عمران134
    -  » وَمِنَ النَّاسِ مَن يُجَادِلُ فِي اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَلَا هُدًى وَلَا كِتَابٍ مُّنِيرٍ  » الحج8
    -  » وَإِنْ خِفْتُمْ شِقَاقَ بَيْنِهِمَا فَابْعَثُواْ حَكَماً مِّنْ أَهْلِهِ وَحَكَماً مِّنْ أَهْلِهَا إِن يُرِيدَا إِصْلاَحاً يُوَفِّقِ اللّهُ بَيْنَهُمَا إِنَّ اللّهَ كَانَ عَلِيماً خَبِيراً  » النساء35

    3- اِشرح كيف تقنع من يرى صعوبة الجمع بين قول الله تعالى في الآية 32 من سورة الإسراء: » وَلاَ تَقْرَبُواْ الزِّنَى إِنَّهُ كَانَ فَاحِشَةً وَسَاء سَبِيلاً » و قوله تعالى في سورة آل عمران: « زُيِّنَ لِلنَّاسِ حُبُّ الشَّهَوَاتِ مِنَ النِّسَاء وَالْبَنِينَ…من الآية14″. ……………………………………………………………………

    4- اُذكر الوسائل التي يمكن بها للمسلم اكتساب الصحة النفسية. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

    ثانيا:

    1- قارن بين القـِـراض و القرض : ……………………………………….. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

    2- اِملأ الجدول التالي…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
    العبارات الشرط الركن
    - لا يجوز بيع مجهول القدر و الصفة.
    - لا يجوز بيع الميتة.
    - لا يجوز بيع المجنون.

    ثالثا:
    1- صل بسهم كل مصطلح بما يناسبه: ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
    المطوية مقابلة مجموعة لضيف و سؤاله في قضية محددة.
    الندوة الإستجوابية رسالة اتصالية عبارة عن حوار بين طرفين يسعى كل واحد منهما إلى الدفاع عن وجهة نظره بالدليل.
    المناظرة ورقة تقنية تحمل رسالة إعلامية مختصرة.
    2- شاركت مع مجموعتك في ورشة لدراسة و نقد وثيقة إعلانية: اذكر أهم مهارات التفكير العلمي الناقد للرسائل الإعلامية. ……………………………..
    3- اُذكر أربعة من قواعد العمل التي التزمتم بها في الورشة ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  485. achrafe de goulmime dit :

    plzzz svpppppppp arjoooooooooooookom 9olo li in kana minkom man ya3rifo chi7aja 3la imti7ane jihate goulmime smara igoulha lya wa choukrane
    khoukom achrafe men bouizakarene merciiiiiiiiiiiiiii

  486. sara dit :

    salut ca va 3lik ana bit nsawalkom 3la islamiyat fi irt wach maradich i7atoh likom m3a 7naya jana s3ib bazaf olah wana khayfa laytaya7ni ou ana rah min madina agadir

  487. sara dit :

    slt achraf ana wasloni chi khbara galoli rah aydiro la boite a meirveille ola le deirr jour d’un coudamné et chokra

  488. aviation dit :

    sara ana weld meknes o 7ta 7na katchi3 3endna had icha3at o gaygolo f prod-ecrite le terrorisme ghi hadra hadik ana 3la l’heritages 7na galina prof dyalna dyal education isslamic ra kaykon 3ela l irt 30% de la note dans cette matiere o lah o a3lam ana mabghit nekhla3 7ta wa7ed et bonn chance a ts khoukom oussama de mks

  489. achraf dit :

    choukrane likom
    mais hade l3ame ja dakechi khayebe 7ite tous les romans jdade apart antigon
    iwa sewlo m3aya 3lache khlawha 7ite ma3emerha thetate
    en+ ila makanete ghadi tkoune la boite a merveille 7ite fiha la culture marocaine ola le dernier jour d’un condamné 7ite fiha bzafe dyale les figure de style
    mais attention par ce que tous les academy 3arrfine wache heka tayfekrou drari alors 3ewlo 7ta 3la la planéte du singes
    et voila merciiiiiii a tous et repends moi ila jebtou chi khbre khoukom achrafe de bouizakarene

  490. brahim dit :

    merci pour tout les amis
    moumkin nat3araf 3la chi asdi9a wala sadi9at fi msn
    mon msn : xavi_bams@hotmail.com

  491. tayeb dit :

    Pour laisser une petite empreinte furtiVE on representant les élèves figuigiens, je suis persuadé et quasi la grande foule des camarades ici que la boite a merveilles sera le sujet en deux partie soi comprehensif ou plutot d’expr.ecrite vis-à-vis l’identité et l’origine du narrateur, en tout ças les hypotheseS sont légionS on attendant le temps qui a bien sur le meilleur verdict…
    Bon chance a tous. :) :):)

  492. lamyaa dit :

    slt ana sahamt b ma3loumat mal9ithach finahiya wach starnito 3liha bach l mara jaya manba9ch nsaham

  493. insaf dit :

    merci les amis plz wach ma3arfinsh fach radi yt7t imti7ane f français ana galoli la boite a merveille wach bssa7

  494. hicham dit :

    slt ca va a tout lamtihan hadi yathat f laboit wala la planéte mya flamya sont pour sont okkkkkkkk

  495. sabrine dit :

    wa noudou tn3ssou galak kraya dakchi li bkalina.wa drbouha bchi n3ssa .and peace.lol
    bon chance to every body et hfdou bien

  496. wafaa dit :

    slt tout le monde wblama tb3aw tay9o licha3at bache mat3awloch 3la chihaja wtsdmo flakhir c’est ca ce que je peux v dire et bonne chance a tout le monde wakha ana khayfa chwiya

  497. wafaa dit :

    akhti fati la superstition hia kol maya3ala9o bil khorafat fla boite

  498. wafaa dit :

    et si vous avez d’autres information fidona plzzzzzz rah mab9a walo

  499. ahlam dit :

    اريدالشرح لجميع الروايات مع الاسئلة لانني اوجد لهده السنة القادمة

  500. gothi'ca dit :

    b9a lik gha l2asdi9a2 wa la3ala9a ntaaa huhuhuh

  501. imane dit :

    je peut vous aidé si vs voulez contactez moi j’ai bien compris tt les romans je peut vous donné des explications

  502. kliklam14 dit :

    merci boucoup a tt le monde 3la lejouhed li darou waselou tal had le marehala banisseba liya ana le9ite kolechi li kane9alabe 3lih choufou hena ri des étudiants mabine 16ans tal 18 ans o achenou darena khasna nabe9aw dima me3awenin bach ne9oumo be chi 3amal ifide kolechi est mesci encour bon courage a tous
    gros biz
    a la prochaine
    kliklam

  503. gothi'ca dit :

    Merci à vous :d:d

  504. ismail dit :

    oui a khti najwa lah i3awnkom rah safi demain l’examen et bon chance a tout le monde

  505. ismail dit :

    urgent::::ga3 likay9ra f jihate meknes rah olah ila hto f lfracais: la boite a merveilles f hist et geo: nidal et sin f trbiya islamiya: f siha o hirt o 3o9od olah o arabiya :ista3ara olah ila rah mn masdr mawto9 mno walakin rah machi kolchi rah ghi hadchi l3arf hta hwa je vo jure hadchi rah shih

  506. aviation dit :

    arana akhay ismail msn dyalk akhay lah y78efdak 7ta ana men mks bghit ne3réf dikchi la voila la mienn c bigg.mrc@hotmail.fr stp

  507. achraf dit :

    ima jihate goulmime smara ze3ma darebha lahe ola iwa 32tiwna lahe i7fedkoum

  508. aviation dit :

    ra 3endi chi 7aja dyal l3arbya dyal jihat fes dabarli 3liha khoya kan lbaré7 fes o séfathali par msn ila bghaha yakhed msn dyal ne3téhalo wa t3awno m3ana 7ta 7na o 3téwna jihat mekneeeeeeeeeeeeeeeees lah y3azkom a lekhout

  509. tarik dit :

    achofo ashab walah ila ghadi ikone khir bi2idni lah o chofi a fati hta anaya kanatmana lik lkhir men jawarih 9albi o ntoma adok aladabiyine la boite a mer.. hia li ghadi that o lexprition ecrite 3la i3dame mafiha chak o rado 3lia lakhbar
    http://www.charme-homme.skyblog.com
    http://www.tarik147.skyblog.com
    http://www.crazy–friend.skyblog.com
    rrivaldo_zwin@hotmail.com
    hhhhhhhhhhhhhhhhhhh

  510. fati dit :

    pour ismail merci

  511. fati dit :

    thanks tarik c tres gentil de ta part

  512. aviation dit :

    din mak nta jay tssa7eb f had site dayér lina des blogs dyawlek daba 7na feljihawé ola fin trajél assa7bi o dirna chi 7aja tenfa3na ila 3endak ola bsad 3lina s……….(je m’excuse pr les meufs)

  513. fati dit :

    que Dieu nous aide inchallah bonne chance et un peu de courage et beaucoup de censontration llah iwf9na !!

  514. fati dit :

    hanta tchouf ishablina chi sites dyal ljihawi bnadem akhay mklekh vraiment kayl3bou 3la l2a3ssab dyalna je ss avec toi (aviation)

  515. khadija dit :

    L’exposition
    Au début, le Prologue s’avance vers le public et lui présente tous les personnages. Ils sont tous en scène. Le Prologue les montre, et nous parle de leur caractère et leur rôle.
    Antigone et sa nourrice
    La nourrice surprend Antigone, qui rentre de l’extérieur sur la pointe des pieds, ses souliers à la main. Elle a été, dit-elle, se promener dans la campagne.
    Antigone et Hémon Une scène pleine d’émotion.
    La jeune fille veut d’abord s’assurer de l’amour d’Hémon. Elle aurait été heureuse d’être sa femme, et était prête à se donner à lui la veille au soir parce que… Mais avant de lui dire pourquoi, elle lui fait jurer de ne pas la questionner. Il le fait, et frappé de stupeur, il entend : « parce que jamais, jamais, je ne pourrai t’épouser ».
    À Ismène, revenue, qui essaye de la raisonner, Antigone apprend la vérité : elle est allée enterrer son frère pendant la nuit.
    Arrestation d’Antigone
    C’est le moment de la « crise ». Le ressort est bandé. Le Chœur en profite pour entrer, et, s’adressant au public, explique sa conception de la tragédie. C’est le moment où la jeune fille entre en scène, poussée par les gardes. Antigone était revenue sur les lieux en plein jour.
    Antigone et Créon
    Scène capitale entre Créon et Antigone, scène où se on touche le sens de la pièce. On peut distinguer plusieurs étapes. Créon est assez calme au début. Il espère étouffer l’affaire en faisant disparaître les trois gardes. Antigone lui annonce qu’elle recommencera. Créon change de stratégie et use d’autres arguments mais en vain. Poussé à bout, Créon appelle ses gardes. Malgré les reproches du Chœur, les supplications d’Hémon, Créon avoue qu’il n’a rien pu faire pour sauver Antigone et qu’elle voulait mourir. Hémon sort comme un fou.
    Antigone et le garde
    Antigone reste seule avec le garde. Cette scène nous montre l’isolement d’Antigone à l’heure de sa mort. Le garde parle de ses petits problèmes à lui, et apprend à Antigone qu’elle va être enterrée vivante.

  516. khadija dit :

    Antigone
    de Jean Anouilh
    Le genre de la pièce :

    Le genre de cette pièce est une tragédie. Nous pouvons le reconnaître dès le début de la pièce. En effet lors du
    prologue on nous annonce déjà qu’Antigone et Hémon vont mourir.
    La tragédie présente bien cette caractéristique de plus :
    - un personnage sait qu’il va mourir : ici, c’est donc Antigone
    - une personnage ne sait pas qu’il va mourir : en locurance , ici c’est Hémon
    La tragédie (du grec tràg: le bouc et ôdia: musique lyrique = musique en l’honneur du bouc ou plutôt du dieu Dionysos)est née au V siècle av. J.C. avec les 3 auteurs grecs Eschyle, Sophocle et Euripide.
    Les spectateurs assistaient à ces pièces pour en tirer un effet de catharsis .En s’identifiant à un personnage ils purgeaient leur passion dans ces longues pièces.
    La tragédie est donc une œuvre lyrique et dramatique représentant de malheureuses infortunes.
    La tragédie possède plusieurs caractéristiques :
    - tous ou presque tous les personnages meurent à la fin de la pièce
    - les spectateurs qui assistent à la pièce connaissent déjà la fin de l’histoire (au contraire du drame)
    - les acteurs sont masqués
    - un cœur (groupe de personne intervenant dans l’histoire mais extérieur à la pièce) est présent sur la scène
    - une tragédie peut être très longue :dès fois jusqu’à 15 heures
    Résumé de l’action :

    Antigone avoue à sa sœur Ismène qu’elle a été recouvrir le corps de son frère Polynice afin qu’il puisse se réincarner ( le roi Créon a privé Polynice de sépulture car il avait trahi sa cité et promis la mort à quiconque oserait faire cela). Antigone le sait mais n’éprouve aucune crainte. Sa sœur effrayée essaye de la raisonner. Edmond, le fiancé d’Antigone, arrive. Antigone lui demande de ne pas la questionner et lui dit seulement « qu’elle aurait aimé être sa femme ». Edmond repart, étonné. Un garde apprend à Créon le délit d’Antigone qui est arrêtée. Créon essaye de la raisonner. Résolu à sauver sa nièce Il lui donne une leçon de politique et lui explique la raison pour laquelle il a condamné Polynice .Antigone résiste. Créon ne peut lui accorder un jugement de faveur et la condamne .
    Antigone se pend, Edmond s’éventre et la mère de celui-ci s’égorge. Créon reste seul.
    Mon personnage préféré :

    Le conseiller, celui qui me rappelle la tragédie grecque, celui qui nous apporte un point de vue extérieur .Le personnage qui est en mon cœur: le chœur .Coryphée chez Sophocle, chœur chez Anouilh. Les grecs l’employaient avec maestria, Anouilh l’insère dans sa pièce et nous rappelle, de cette façon que la tragédie vient du pays des Hellènes.
    Mais ce que j’aime par dessus tout chez lui c’est sa manière de raisonner et d’essayer de convaincre.
    Ah s’il n’était pas là, lui, avec son espoir pour nous faire oublier cette malsaine tragédie. Mais non, ils nous redonne une lueur d’espérance, intervenant auprès de Créon en faveur d’Antigone, bien que la tragédie suivra son cour comme il nous le précise dans une de ces intervention.
    Il fera tout de même tout pour essayer de gâcher ce sordide mécanisme, en rappelant à Créon ses erreurs ou encore en le priant de ne pas condamner Antigone .Mais je n’oublie pas son esprit critique autant en vers Créon qu’envers la tragédie. Il fera d’ailleurs une superbe parodie de ce genre lors d’une de ces apparitions.
    Le seul humain dans ce monde de folie et de tragédie où tout le monde doit mourir à la fin.
    Biographie de Jean Anouilh
    Jean Anouilh est né à Bordeaux. Sa mère musicienne qui se produisait sur des scènes de casinos lui a permit de découvrir très tôt les auteurs classiques.

    Il fait ses études à Paris, mais il se prend de passion pour le théâtre.

    Il travaille dans un premier temps dans la publicité ou il fait la rencontre de Jacques Prévert.
    « wa hadi hya li ghada t7ate »

  517. khadija dit :

    La boite a merveille
    Les personnages principaux de l’oeuvre:
    JE:c’est l’auteur-narrateur-personnage.il est le fils de lalla zoubida et de sidi abdeslem.il s’appelle sidi mohamed.Agé de 6ans, il se sent seul b1 qu’il aille au m’sid.il a un penchant pour le reve.c’est un fassi d’origine montagnarde qui aime beaucoup sa boite a merveille,contenant des objects melés. il souffre de fréquentes diarrhées.
    la boite a merveille:C’est le véritable ami du narrateur.Elle contenait des boules de verre, des anneaux de cuivre,un minuscule cadenas sans clef, des clous à tete dorée,des encriers vides, des boutons décorés,des boutons sans décor, un cabochon(=bouchon en verre ou en cristal de forme arrondie) de verre à facettes offert par ra7ma et une chainette de cuivre rongée de vert-de gris offerte par Lalla zoubida et volée par le chat de zineb.
    Lalla zoubida:La mère du narrateur .une femme qui prétend etre la descendante du profète et s’en vante (s’en flette).Elle croit aux superstitions.Ses yeux reflètent une ame d’enfant;elle a un tient d’ivoire,une bouche généreuse et un nez court.Elle n’est pas coquette.Agée de 22ans,elle se comporte comme une femme vieille.
    Sidi abdeslem:Le père du narrateur ,homme d’origine montagnarde.il s’installe à fès avec sa famille après avoir quitté son village natal situé à une niquantaine de kilomètre de la ville.il exerce le métier de tisserand (=fabriquant des tissus).grace à ce métier,il vit à l’aise.Homme fort et de haute taille.Un homme barbu que le fils trouve beau.il a la quarantaine.
    La chouaffa:Voyante,c’est la principale locataire de dar chouaffa et on l’appelle tante kanza.
    Dris el aouad:C’est un fabriquant de charrues.il est époux de rahma.il a une fille agée de 7ans qui s’appelle zineb.
    Fatma bziouya:Elle partage avec la famille du narrateur le 2eme étage,son mari Allal le jardinier.
    Abdelleh:IL est épicier.Le narrateur lui attribue toutes les histoires merveilleuses qu’il a eu l’occasion d’entendre.
    Le fqih du Msid:Maitre de l’école coranique.
    il somnole pendant que les écoliers récitent les versets du coran.
    il distribue des coups de baguette au hasard .
    un grand maigre à barbe noire, dont les yeux lançaient des flammes de colère et qui habitait rue Jiaf.
    Lalla aicha:Une ancienne voisine de lalla zoubida, c’est une chérifa qui a su rester digne malgré les déceptions du sort et dont la connaissance flattait l’orgueil de lalla zoubida.
    Driss le teigneux:Fidèle serviteur de sidi abdessalem, il garnisasai (=remplissait)les canettes et faisait les commision.

  518. khadija dit :

    iwa li 3ando chi 9 3la l’exame igolo lina

  519. hicham dit :

    mabka walo daba safi ilikan kan khaskem driyhe had la3chiya bach dsabhe rada hema hadek ana chakhsiyan hadi n3as m3a 8heur lahakach hadi 3jour ena kan3as hta l 3heur dyal lil machi dyal nhar hhhhhhhhhhhhok et merci pour tout et bone chance a tout les ames de maroc bitawfik inchaa lah (alahema ij3alna mina lmetafawikin inchaa lah) yarabbbbbbbb

  520. Hammie dit :

    I Wanna thanks all friends who give me that very important help thank you Soo Much!

    You’re In Fact Really Best Friend Thank You!!

  521. Hammie dit :

    Ana Hamza Men Tanger Baghi N9ol N Kol Sade9 Sa3edna B Had Mo3tayat LLah! Ye3teh Matmena F Hayato o llah ywef9o f dirassa dyalo!! hit 3awena !

    thank you thank you thank you very much!!!!

    your Friend hamza (Tanger)

  522. nada dit :

    Ahmed SEFRIOUI et un ecrivain marocain né en 1915 à fés le parent berbéres il a grandit dans la medina.et décédé en 25 fèvrier 2004.
    nada de tanger

  523. asmae dit :

    3afakomm wache momkinn t3tiwni tlkhissee bsit dyal la boite a merveille mokhtasare plzzz rda 3ndi normalisé m7tajahom
    stp

  524. nihad dit :

    sltt a vs svvppp veuillez bien m’aidé je vx un petit résumé du dernier jour d’un condamnéé svvpp aidéé mwah vite je vxx un résumééééé je vs en supliee

  525. zerwal hassan dit :

    salamo 3alaykom lah ykhalikom ana rda 3ndi éxamen w brit chi tlkhiseee dyall l’antigonee ila kane momkineeeeeeeee dryaaa chokraneeeeee

  526. hassanine dit :

    salamo 3alaykom lah ykhalikom ana rda 3ndi éxamen w brit chi tlkhiseee dyall l’antigonee ila kane momkineeeeeeeee dryaaa chokraneeeeee (nn dsl jai pa envoyéééé un commentaire ) dsl ghltoo vitt lah ykhalikom brittt tlkhis bla sda3

  527. drousse souhirrr dit :

    hiii girls im souhir plzzz i vx un résuméé de la planét des singess je vs attend merciii d’avanceeee mouah

  528. nidal dit :

    slt hé drari li 3ando chi prodiction 3la cha3wada ysiftha liya plz ana kantsana

  529. ahlam dit :

    tantma l houlchi twfike ya rbi et aprés imcne tawnoni liana ana andi had al ame examan
    merci et bonne chanse a tous

  530. ahlam dit :

    acne nsaihe li tatiwni bache ntwfke afakone dyale ka les matiéres li ana ni darouri njib mzyane afakoume ma tnsawni che ma ra mra ktbo plz et bonne chanse ma tkafouche

  531. zineb de rabat dit :

    chokran bazaf lkol wa7ad saham f mosa3ada dya sadi9o f bansba liya ana fdtoni bazaf lah yjazikom bikhir lah y3awnkom wlah ysahal 3lina w3la wlidat lmoslimin jami3an wtmanalkom twfi9 mn kol 9albi et bon courage

  532. mohamed dit :

    merci atoute les ruzumi mais je voudri tou les ruzimi de louve

  533. mido dit :

    bsre a tous je suis mido e tadlla je vx dire que dans notre région on vas pas examiné a ontigone et la palnéte des singes
    notre région tadlla -azilla .et aussi je vx remércier tous les amis pourles information

  534. fati dit :

    ouiiiiiiiiiiiii nous a midelt on a examiné f la boite a mervielle vraiment il etait facile superbe

  535. de dit :

    o sar3ona 3awtani f prod-ecrite hih li 3endo akhouti chi 7aja dyal meknes fel 3arbya ola jtima3iyat i depanina lahyjiblo 7ta howa li ydepanéh

  536. nidal dit :

    slt 3arfto adrari hna daro lina le dernier ………. kante sahla walakine lyoma daro lina l3arbiya wa3ra ana kyfa men ijtima3iyatte

  537. aviation dit :

    a drari li 3endo chi khbar ola chi talmi7at 3la jtima3yat dyal jihat meknes lahya7fedkom

  538. rachid dit :

    anna khayfe njib 00 f el matte .walakine sahbi dwez liya 3otla saiida

  539. fatiha dit :

    slt merci pour cette aidé et merci pour les résumé de l’ouvre bon chance a tout le monde ) fatiha d’errachidia merci pour le site

  540. ismail dit :

    kidwzto a najwa et asma ca va?

  541. fati dit :

    ismail nta mn midelt !!achmen lycee????????????

  542. najwa dit :

    hamdolah labss merci mon frere ismail ,ash daro likom f l’oeuvre la b.a.m ou bien d.j.c o doross la5rin

  543. dalal dit :

    daroha bina f francais hna f rbat htolina la planéte des singe o kona m3awlin 3la la boite a merveille .lmohim kolchi daz daba;pour moi j ai pas trés bien travailler.et vous;vs avez travaiez
    ?????????????????????????

  544. dalal dit :

    ana kan9oul ila majabtche mazian f ljihaoui ran 3awed l3am.vous étes d acort avec moi

  545. fati dit :

    mat9lich hakak a dalal maghaykoun ghir lkhir inchallah .hna b3da fmidelt darolina la boite a mervielle kan dakchi flmotanawal lmohim nti inchallah maghaykon ghir lkhir khass ghir chwiya dyal ti9a finafss !! aji bditou taba7ar wla mazal hhhhhh?

  546. amine dit :

    merci a tous

  547. soukaina dit :

    salut kidawazto imtihan yak ba3da ça va

  548. ismail dit :

    fati ana hassan 2 o nti? najwa ih rahom hto lina la b a m kidaz dakchi wach sahl? achmn jiha nti b3da o achmn branche wach sx ola smth?

  549. ismail dit :

    يمكنكم استعمال جميع العمليات من أجل ايجاد الحل و ذلك بوضع العلا مة المناسبة في المكان الفراغ 2 4 6 8 =25 yalah ana kantsna l ajwiba vite

  550. ismail dit :

    kama yomkinokom taghyir amkinate l ar9am ok 2.6.4.8=25

  551. hiba dit :

    merci pour ce travail mais pourquoi pas vous ne donnez pas un résumé générale de l’oeuvre merci encore une fois

  552. yassin-bouhraoua dit :

    merçi bq a tt ça

  553. ismail dit :

    hhhhhhhhiiiiiiiiiiiii awala yojado adkiya?

  554. ahlam dit :

    اريد ارجوكم ان تكتبوا كل شيئ لانني اريد ان اوجد لكل المواد ضروري ارجوكم

  555. ahlam dit :

    afakome ila ktboulya bache ndkoule karya

  556. fati dit :

    moi aussi hassan 2 !! ana adabiya ma3ndich m3a dok lmassa2il lmohim ntmna t3tina lhal ok ismail

  557. mimi dit :

    ahlan, je veux un site ou je peux voir les resultats de premiere année bac de la session 2006/2007 et merci

  558. ismail dit :

    pour mimi le site est:bac.menara.co.ma

  559. ahlam dit :

    ah chkone ahsan oustade f hasan 2 on français li kali ana hassan2 et bkite afakome des sites bache nwjade f had les jours

  560. najwa dit :

    pour ismail daro lina d.j.c makanatsh wa3ra kan 5asa shwish dyal tarkis safi pour la branche je suis letteraire parceque je veux faire lettre en francais ou bien en englais parceque j’aime beaucoup les longue puis j’ai déja des probleme avec le physique c pour ca bon je suis de casablanca …

  561. mimi dit :

    pour ismail: merci beaucoup

  562. zamrani said dit :

    merci

  563. nabil dit :

    merci merci merci pour cette information mais je voudrais le résumé de tous

  564. noussa dit :

    merci de tt se vous avez ecris

  565. na3ja dit :

    wa chofo alkhot lah irdi 3likoum wajato liya kolchi lmasa2il li ghatkhsni l 3am jay thaaaaaaaaannnnnnnnnxxxxxxxx ama bnisba lnabil fabghit ngolih rah hna fih kolchi les resume ach khask mazal

  566. kawtar dit :

    wa 3ndak sa7 a khti na3ja hna fih koulchi lah i3ti lkhir lmalih

  567. h-kayn girl dit :

    chof akhay zamrani said wach nta mn agadir yak??

  568. xxxxx dit :

    wa chokran alkhout 3la had l blog ara2i3

  569. zaki dit :

    ou je peux trouver l’oeuvre complète (site) S.V.P

  570. marwa dit :

    je suis tres heureuse d’avoir se cite pour m’aider merciiiiiiiiiiiiiiii

  571. loubna dit :

    merci bcp pour votre resumé

  572. rayanee dit :

    c bien que ferez

  573. rayanee dit :

    j’ai bien aimé ce site sans doute il vas ns aider ds notre vie scolaire je vs remercier fort wl

  574. NM dit :

    DIMA MAJDAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

  575. fatima dit :

    je remercie tous les étudiants qui ont participé à ce site, surtout Nouzha et Khadija.Je suis une étudiante admise à la première année de Bac S.M, j’ai vraiment bénéficié de vos participations. De ma part, je présente le site suivant pour les élèves qui veulent améliorer leurs connaissances en sciences physiques : http://www.allalmahdade.ifrance.com

  576. asmae dit :

    merci bcp mé j’espére resevoire un resumet en arabe pls prck méme si jé tt lu jé po compris pls envoyé moi le resumet en arabe sur ma boite et merci bcp c gentille d votre part

  577. fatima dit :

    عذرا

  578. ahlam dit :

    salut je veux le résumer de toutes les oeuvres et des devoireset des lesons
    merçi

  579. ikram dit :

    slt ce cite est extra-ordinaire

  580. ikram dit :

    plzzzzzzzzzzzz bghit tartib deal les roman men lwel hita lkhar
    et merci

  581. ikram dit :

    wach makati9rawch fil 3otla

  582. imane dit :

    salut mercie pour votre resume de ma paet j’ai adorer cette resume pourkoi parceque elle est simple et bien compris que tous les eleves peuvent le comprendre de100%on a bcp de matieres ouf j’en ai marre je souhaite bon reusite à tous les eleves de mon age 1er annee bac SM

  583. ikram dit :

    Résumé chapitre par chapitre

    L’hiver
    Chapitre I:
    -Dar Chouafa
    Deux éléments déclenchent le récit : la nuit et la solitude. Le poids de la solitude. Le narrateur y songe et part à la recherche de ses origines : l’enfance.Un enfant de six ans, qui se distingue des autres enfants qu’il côtoie. Il est fragile, solitaire, rêveur, fasciné par les mondes invisibles. A travers les souvenirs de l’adulte et le regard de l’enfant, le lecteur découvre la maison habitée par ses parents et ses nombreux locataires. La visite commence par le rez-de-chaussée habité par une voyante. La maison porte son nom : Dar Chouafa. On fait connaissance avec ses clientes, on assiste à un rituel de musique Gnawa, et on passe au premier où Rahma, sa fille Zineb et son mari Aouad, fabricant de charrues disposaient d’une seule pièce. Le deuxième étage est partagé avec Fatma Bziouya. L’enfant lui habite un univers de fable et de mystère, nourri par les récits de Abdellah l’épicier et les discours de son père sur l’au-delà. L’enfant de six ans accompagne sa mère au bain maure. Il s’ennuie au milieu des femmes, Cet espace de vapeur, de rumeurs, et d’agitation était pour lui bel et bien l’Enfer. Le chapitre se termine sur une sur une querelle spectaculaire dont les acteurs sont la maman de l’enfant et sa voisine Rahma.

    Chapitre II
    -Visite d’un sanctuaire
    Au Msid, école coranique, l’enfant découvre l’hostilité du monde et la fragilité de son petit corps. Le regard du Fqih et les coups de sa baguette de cognassier étaient source de cauchemars et de souffrance. A son retour, il trouve sa mère souffrante. La visite que Lalla Aicha, une ancienne voisine, rend ce mardi à Lalla Zoubida, la mère de l’enfant, nous permet de les accompagner au sanctuaire de Sidi Boughaleb. L’enfant pourra boire de l’eau de sanctuaire et retrouvera sa gaieté et sa force. L’enfant découvre l’univers du mausolée et ses rituels. Oraisons, prières et invocations peuplaient la Zaouia. Le lendemain, le train train quotidien reprenait. Le père était le premier à se lever. Il partait tôt à son travail et ne revenait que tard le soir. Les courses du ménage étaient assurées par son commis Driss. La famille depuis un temps ne connaissait plus les difficultés des autres ménages et jouissait d’un certain confort que les autres jalousaient.

    Chapitre III:
    -Le repas des mendiants aveugles
    Zineb, la fille de Rahma est perdue. Une occasion pour lalla Zoubida de se réconcilier avec sa voisine. Tout le voisinage partage le chagrin de Rahma. On finit par retrouver la fillette et c’est une occasion à fêter. On organise un grand repas auquel on convie une confrérie de mendiants aveugles. Toutes les voisines participent à la tâche. Dar Chouafa ne retrouve sa quiétude et son rythme que le soir.

    Le printemps
    Chapitre IV:
    -Les ennuis de Lalla Aicha
    Les premiers jours du printemps sont là. Le narrateur et sa maman rendent visite à Lalla Aicha. Ils passent toute la journée chez cette ancienne voisine. Une journée de potins pour les deux femmes et de jeux avec les enfants du voisinage pour le narrateur. Le soir, Lalla Zoubida fait part à son mari des ennuis du mari da Lalla Aîcha, Moulay Larbi avec son ouvrier et associé Abdelkader. Ce dernier avait renié ses dettes et même plus avait prétendu avoir versé la moitié du capital de l’affaire. Les juges s’étaient prononcés en faveur de Abdelkader. L’enfant, lui était ailleurs, dans son propre univers, quand ce n’est pas sa boîte et ses objets magiques, c’est le légendaire Abdellah l’épicier et ses histoires. Personnage qu’il connaît à travers les récits rapportés par son père. Récits qui excitèrent son imagination et l’obsédèrent durant toute son enfance.
    Chapitre V
    L’école coranique.
    Journée au Msid. Le Fqih parle aux enfants de la Achoura. Ils ont quinze jours pour préparer la fête du nouvel an. Ils ont congé pour le reste de la journée. Lalla Aîcha , en femme dévouée, se dépouille de ses bijoux et de son mobilier pour venir au secours de son mari. Sidi Mohamed Ben Tahar, le coiffeur, un voisin est mort. On le pleure et on assiste à ses obsèques. Ses funérailles marquent la vie du voisinage et compte parmi les événements ayant marqué la vie d de l’enfant.

    Chapitre VI
    Préparatifs de la fête.
    Les préparatifs de la fête vont bon train au Msid. Les enfants constituent des équipes. Les murs sont blanchis à la chaux et le sol frotté à grande eau. L’enfant accompagne sa mère à la Kissaria. La fête approchait et il fallait songer à ses habits pour l’occasion. Il portera un gilet, une chemise et des babouches neuves. De retour à la maison, Rahma insiste pour voir les achats fait à la Kissaria.Le narrateur est fasciné par son récit des mésaventures de Si Othman, un voisin âgé, époux de Lalla Khadija, plus jeune que lui.

    Chapitre VII
    La fête de l’Achoura.
    La fête est pour bientôt. Encore deux jours. Les femmes de la maison ont toutes acheté des tambourins de toutes formes. L’enfant lui a droit à une trompette. L’essai des instruments couvre l’espace d’un bourdonnement sourd. Au Msid, ce sont les dernières touches avant l e grand jour. Les enfants finissent de préparer les lustres. Le lendemain , l’enfant accompagne son père en ville. Ils font le tour des marchands de jouets et ne manqueront pas de passer chez le coiffeur. Chose peu appréciée par l’enfant. Il est là à assister à une saignée et à s’ennuyer des récits du barbier. La rue après est plus belle, plus enchantée. Ce soir là, la maison baigne dans l’atmosphère des derniers préparatifs.
    Le jour de la fête, on se réveille tôt, Trois heures du matin. L’enfant est habillé et accompagne son père au Msid célébrer ce jour exceptionnel. Récitation du coran, chants de cantiques et invocations avant d’aller rejoindre ses parents qui l’attendaient pour le petit déjeuner. Son père l’emmène en ville.
    A la fin du repas de midi, Lalla Aicha est là. Les deux femmes passent le reste de la journée à papoter et le soir, quand Lalla Aicha repart chez elle, l’enfant lassé de son tambour et de sa trompette est content de retrouver ses vieux vêtements.

    L’été.
    Chapitre VIII
    Les bijoux du malheur.
    L’ambiance de la fête est loin maintenant et la vie retrouve sa monotonie et sa grisaille. Les premiers jours de chaleur sont là. L’école coranique quitte la salle du Msid, trop étroite et trop chaude pour s’installer dans un sanctuaire proche. L’enfant se porte bien et sa mémoire fait des miracles. Son maître est satisfait de ses progrès et son père est gonflé d’orgueil. Lalla Zoubida aura enfin les bracelets qu’elle désirait tant. Mais la visite au souk aux bijoux se termine dans un drame. La mère qui rêvait tant de ses bracelets que son mari lui offre, ne songe plus qu’a s’en débarrasser. Ils sont de mauvais augure et causeraient la ruine de la famille. Les ennuis de Lalla Aicha ne sont pas encore finis. Son mari vient de l’abandonner. Il a pris une seconde épouse, la fille de Si Abderahmen, le coiffeur.
    Si l’enfant se consacre avec assiduité à ses leçons, il rêve toujours autant. Il s’abandonne dans son univers à lui, il est homme, prince ou roi, il fait des découvertes et il en veut à mort aux adultes de ne pas le comprendre. Sa santé fragile lui joue des tours. Alors que Lalla Aîcha racontait ses malheurs, il eut de violents maux de tête et fut secoué par la fièvre. Sa mère en fut bouleversée.

    Chapitre IX
    Un ménage en difficulté.
    L’état de santé de l’enfant empire. Lalla Zoubida s’occupe de lui nuit et jour. D’autres ennuis l’attendent. Les affaires de son mari vont très mal. Il quitte sa petite famille pour un mois. Il part aux moissons et compte économiser de quoi relancer son atelier. L’attente, la souffrance et la maladie sont au menu de tous les jours et marquent le quotidien de la maison. Lalla Zoubida et Lalla Aicha, deux amies frappées par le malheur, décident de consulter un voyant, Sidi Al Arafi.

    Chapitre X
    Superstitions.
    Les conseils , prières et bénédictions de Sidi Al Arafi rassurèrent les deux femmes. L’enfant est fasciné par le voyant aveugle. Lalla Zoubida garde l’enfant à la maison. Ainsi, elle se sent moins seule et sa présence lui fait oublier ses malheurs. Chaque semaine, ils vont prier sous la coupole d’un saint. Les prédications de Sidi A Arafi se réalisent. Un messager venant de la compagne apporte provisions, argent et bonne nouvelles de Sidi Abdesalam. Lalla Aicha invite Lalla Zoubida. Elle lui réserve une surprise. Il semble que son mari reprend le chemin de la maison.

    ChapitreXI
    Papotage de bonnes femmes.
    Thé et papotage de bonnes femmes au menu chez Lalla Aicha. Salama, la marieuse, est là. Elle demande pardon aux deux amies pour le mal qu’elle leur a fait. Elle avait arrangé le mariage de Moulay Larbi. Elle explique que ce dernier voulait avoir des enfants. Elle apporte de bonnes nouvelles. Plus rien ne va entre Moulay Larbi et sa jeune épouse et le divorce est pour bientôt. Zhor, une voisine, vient prendre part à la conversation. Elle rapporte une scène de ménage. Le flot des potins et des médisances n’en fint pas et l’enfant lui , qui ne comprenait pas le sens de tous les mots est entraîné par la seule musique des syllabes.

    Chapitre XII
    Un conte de fée a toujours une chute heureuse.
    La grande nouvelle est rapportée par Zineb. Maâlem Abdslem est de retour. Toute la maison est agitée. Des you you éclatent sur la terrasse Les voisines font des vœux. L’enfant et sa mère sont heureux . Driss, est arrivé à temps annoncer que le divorce entre Moulay Larbi et la fille du coiffeur a été prononcé. La conversation de Driss El Aouad et de Moulay Abdeslem, ponctuée de verres de thé écrase l’enfant. Il est pris de fatigue mais ne veut point dormir. Il se sent triste et seul. Il tire sa Boite à Merveille de dessous son lit, les figures de ses rêves l’y attendaient.
    Fin.

  584. ikram dit :

    imane esq l’année prochaine tu as la premier année de bac je veux ton msn

  585. foufouya dit :

    bah O débu d sep inchalah j serai6em science et j pense ke « la boite à merveille » c ac kwa on va commencé alor stp si vs pouvez m’aidé et m’erxpliké certains trucs

  586. me dit :

    salut tout le monte je veux savoire quelle est la différence entre « de » et « du »

  587. klawdia dit :

    mmucho mucho mucho gracias para tus

  588. hind dit :

    merci je vous felecite

  589. Souhail dit :

    slt a tous ses par hazare que j’ais trouver se site web é je suis aussi a se niveau la de la boite a merveille é de se que j’ais lit mientenent vos coms …. je vais bien lire é résumer é merci

  590. meryem rabat dit :

    merci a tous pour tout
    mé je veux vs dir de lir lir les oeuvres psq cé plus+++ mieu de lir les résumé
    riyad2011@hotmail.com

  591. ait haddou dit :

    l’analyse de la boite a merveille stv

  592. afaf dit :

    salut a tous comme par hasard je fouillé sur internet j’ai trouvé se site qui est quasiment riche est opportun pour ts les élèves de la 1ère année bacc et ce fut un site assez riche pour aérez l’ésprit et le rafraichire ac des idées pour perféctioner son niveau,et comme je passe en 1ère année bacc j crois que j’en profiterais assez d ce derniers de manière a rassembler des idées sur tts les romans de cet année et par l’occasion j’encourage tt les gens qui laisse des com’s qui a travers ns pourrions rassembler notre bagage littéraire qui ns feras pousser vers le haut

  593. meryem rabat dit :

    a ismail(25 =8 6 4 2 )
    8×6+2/2=25
    42+2=50/2=25
    a toi (5555)=30
    riyad2011@hotmail.com
    cé meryem de rabat
    allé vite

  594. meryem rabat dit :

    pour koi persone ma répondu

  595. adil d'agadir dit :

    salut tout le monte je veux savoire quelle est la différence entre “de” et “du”!

  596. meryem rabat dit :

    a adil
    de [də]
    de préposition
    1. introduit un complément de détermination du nom, équivalant à un adjectif
    un moment de silence

    2. introduit le complément d’un nom, généralement dérivé d’un verbe
    [Remarque d'usage: s'écrit "des" devant un nom au pluriel]
    le respect des autres

    3. introduit un complément de nom qui sert à caractériser la matière
    des paillettes de strass

    4. introduit un complément circonstanciel de lieu considéré comme une origine, avec un verbe de mouvement
    revenir de la campagne

    5. introduit un complément d’objet indirect d’un verbe
    continuer de parler

    6. introduit un complément circonstanciel de lieu considéré comme une origine, sans mouvement
    il est de la campagne

    7. introduit un complément circonstanciel de temps
    travailler de nuit

    8. introduit un complément marquant l’appartenance (à quelque chose d’animé)
    [Remarque d'usage: peut se remplacer par un adjectif possessif]
    9. introduit un complément circonstanciel de manière
    manger de bon cœur

    10. introduit un infinitif complément indiquant l’objet d’une action
    je lui ai demandé de venir

    11. introduit un complément circonstanciel de moyen
    renvoyer d’un coup de pied

    12. introduit le sujet réel d’un verbe impersonnel
    il est important de bien comprendre cela

    13. introduit un complément circonstanciel de cause
    s’étouffer de rire

    14. introduit un complément qui constitue en fait le véritable noyau du groupe
    il a une foule d’idées en tête

    15. introduit un attribut du complément d’objet direct
    traiter quelqu’un de menteur

    16. introduit un complément d’agent d’un verbe au passif
    être abandonné de tous

    17. introduit un adjectif ou un participe épithète d’un pronom
    rien de neuf

    18. introduit un complément qui reprend le pronom « en » ou le pronom possessif (très familier)
    [Remarque d'usage: incorrection essentiellement attestée à l'oral]
    la tienne de femme

    19. sert à former des locutions prépositives
    à cause de • en face de • au sein de • à partir de • hors de • à défaut de • au sortir de

    20. introduit un nom, apposé à un autre
    avoir le grade de capitaine

    21. introduit un infinitif de narration
    [Remarque d'usage: s'emploie le plus souvent avec la conjonction: "et"]
    et tous de rire

    22. indique l’appartenance à la noblesse
    Jean de La Fontaine

    23. introduit un titre d’ouvrage (vieilli)
    de la nature humaine

    de… à… locution prépositionnelle
    1. définit un intervalle en en donnant les limites
    il fera beau du nord au sud de la France

    2. marque une évaluation
    de vingt à trente participants

    de… en… locution prépositionnelle
    1. marque la progression par étape successive
    [Remarque d'usage: le nom qui suit les prépositions reste toujours au singulier]
    les liens entre eux se resserrent de jour en jour

    du [dy]
    du article partitif – masculin; singulier
    1. introduit un nom qui désigne une chose que l’on ne peut pas compter
    je prendrais bien du lait

    du article défini – masculin; singulier
    1. introduit le complément de détermination d’un nom masculin singulier
    voici un exemplaire du compte-rendu de la réunion

    2. introduit un complément de détermination qui désigne un être ou une chose connus du locuteur
    le débat du jour

    3. introduit le complément d’un nom dérivé d’un verbe
    le respect du prochain

    4. introduit un complément circonstanciel de lieu considéré comme une origine, sans mouvement
    la musique du Portugal

    5. introduit un complément circonstanciel de lieu considéré comme une origine, avec un verbe de mouvement
    sortir du port

    6. introduit un complément marquant l’appartenance (à quelque chose d’animé)
    les chaussures du sportif

    7. introduit un complément marquant le point de départ d’une durée
    du matin au soir • à partir du 5 mars

    8. devant un mot qui n’est pas un nom mais que l’on utilise comme un nom commun
    l’un des leaders du non au régime

    9. devant un nom propre généralement employé sans article, mais précédé d’un adjectif
    la grande sœur du jeune Pierre

    10. à la place d’un possessif avec un nom désignant une partie du corps
    musicien qui bat la mesure du pied

    11. devant un adjectif, permet la reprise anaphorique d’un nom précédemment énoncé
    tu peux te servir du stylo rouge ou du bleu

    12. introduit un complément circonstanciel de temps avec une datation
    cela date du jour où il y a eu ce gros orage

    13. permet d’exprimer le superlatif relatif
    du plus loin qu’il me souvienne

    Microsoft® Encarta® 2007. © 1993-2006 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

  597. ketkouta dit :

    merci beaucoup meryem rabat

  598. ketkouta dit :

    si tu as encore chose matbkhlich 3lina

  599. meryem rabat dit :

    a ketkouta je ve te dir ke si jé de 9
    tu sera la 1 a savoire et sa va etre signé a l ketkouta
    a la prochén.
    bizou

  600. ketkouta dit :

    Merci trop ma chère meryem rabat c’est très gentille de ta part

  601. hind dit :

    salut a tt le monde je vx svp l’explication correcte de la planéte des singes car cette derniere est icompronable pour les éleve de la 1eme année et finalement merci a vous pour le service

  602. souhir dit :

    salam les sjt proposé au regional c la condamnation a mort sjt de reflexion pr la planete des singes et racontez un souvenirs pr la boite a merveilles

  603. meryem rabat dit :

    a souhir
    é pour antigon?

  604. outhmane dit :

    salut tout le monde je veux un résumé détaillé d’Antigone svp…

  605. dounia dit :

    merci bcp touts c tres gentils by

  606. dounia dit :

    slt voici mon msn nouga-90@hotmail.fr ok byby

  607. boutaina dit :

    svp eske jpe avoir la sinification du titre, de l’image, et de la 4eme couverture de la boite a merveille?? merci davance

  608. loubna dit :

    merci bcp nazha

  609. outhmane dit :

    svp je veux un résumé par chapitre d’antigone et merci d’avance

  610. zairi dit :

    zairi-brahim20@hotmail.com c’est mon msn je voudrais contacté avec quelqu’un pour travailler ensemble
    merçi bc

  611. kholoud dit :

    merci bcp a tous je veux un résumé d’antigone

  612. kholoud dit :

    merci bcp de meryam de rabat plz je veux un résumé d’antigone

  613. khadija dit :

    pls je veut rèsume de plante de singes.merci

  614. khadija dit :

    je veux les question de plantes singes mes camarades pls.khould et meryam

  615. janate dit :

    plz je veux un résumé de roman le dernier jour d’un condamné merci bcp de votre aidé janate-17@hotmail.fr . c mon msn

  616. khadija dit :

    Le livre est le journal d’un condamné à mort, ou encore un monologue intérieur, qui se propose d’écrire ce qu’il vit pendant les dernières semaines (à partir d’un peu avant son jugement, c’est-à-dire un peu plus que six semaines) avant son exécution. Le lecteur ne connaît ni le nom de cet homme, ni ce qu’il a fait pour être condamné (il existe quelques vagues indications qui laisseraient croire qu’il a tué un homme même si symboliquement on pourrait croire qu’il s’est tué lui-même dans son seul crime) : l’œuvre se présente comme un témoignage brut, à la fois sur l’angoisse du condamné à mort et ses dernières pensées, les souffrances quotidiennes morales et physiques qu’il subit et sur les conditions de vie des prisonniers, par exemple dans la scène du ferrage des forçats. Il exprime ses sentiments sur sa vie antérieure et ses états d’âme…

  617. khadija dit :

    Dans la prison de Bicêtre,un condamné à mort ( le narrateur) attend le jour de son exécution. Jour après jour, il note ses angoisses, ses espoirs fous et ses pensées.Le narrateur nous rappelle les circonstances de son procès ( chapitres 1/9 ).Puis il nous décrit sa cellule ( chapitre 10/12 ). Il évoque ensuite le départ des forçats au bagne de Toulon ( chap 13/15 ). Il nous rapporte la complainte en argot d’une jeune femme à l’infirmerie ( chapitre 16 ) .Désespéré, il décide alors de s’évader ( chapitre17). on vient lui apprendre que son exécution aura lieu le jour même.( chapitre 18/19 ).

    Le narrateur sera transféré ensuite à la concièrgerie ( chap 22) , il y rencontre un autre condamné à mort ( chap 23/24). Son séjour en prison devient de plus en plus suffocant .il sombre dans les hallucinations et les cauchemars .Il se demande commenet on meurt sous la guillotine. ( chap 27). Il rçoit après la visite d’un prêtre qu’il trouve placide et sans compassion devant son état. ( chap30)

    La visite de sa petite fille Marie sera évoquée au chapitre 43. Elle ne le reconnaitra pas, ce qui l’attriste profondément.

    Puis vient l’ultime ligne droite avant la mort; son dernier jour de condamné. Sur son passage de la conciergerie à la place de Grève où se dresse l’échaffaud, la foule rit et applaudit: le condamné était donné en spectacles à cette foule qu’il n ‘a jamais aimé d’ailleurs. Devant le spectre de la mort, le narrateur tremble et implore la pitié mais il sait déja que son sort est scellé. Le bourreau accomplit alors sa tâche pour décapiter le condamné

    Bref, l’oeuvre peut être divisée en trois parties relatives à trois lieux différents: Bicêtre, la conciiergerie et l’hôtel de ville:

    -Bicêtre : le procès, le ferrage des forçats et la chanson.

    -La Conciergerie : le voyage vers Paris, la rencontre avec un autre condamné à mort puis avec le geôlier qui lui demande les numéros pour jouer à la loterie.

    -L’Hôtel de Ville : le voyage à Paris, la toilette du condamné et le voyage vers la Place de Grève où est installé l’échafaud

  618. khadija dit :

    haki ma soeur jante la rèsumè de le dernier jour d’un condamné possible la aider .je veux lesquestoins de la plantes de singes pls

  619. zineb dit :

    slt les amis je ss zineb de casa je voudrait dit a toutes les amis 6èmè anneè bonne chanche ok

  620. khadija dit :

    je veux les question de plantes singes mes camarades pls.khould et meryam

  621. meryem rabat dit :

    salam a kholoud je vé te passé inchaelah le résumé d’antigon pour le mardi . a la prochén

  622. janate dit :

    merci pour ces informations je voudrais résumé le dernier jour d’un condamné .

  623. zairi dit :

    c’est résumée du le dernier jour.. janate
    Dans la prison de Bicêtre,un condamné à mort ( le narrateur) attend le jour de son exécution. Jour après jour, il note ses angoisses, ses espoirs fous et ses pensées.Le narrateur nous rappelle les circonstances de son procès ( chapitres 1/9 ).Puis il nous décrit sa cellule ( chapitre 10/12 ). Il évoque ensuite le départ des forçats au bagne de Toulon ( chap 13/15 ). Il nous rapporte la complainte en argot d’une jeune femme à l’infirmerie ( chapitre 16 ) .Désespéré, il décide alors de s’évader ( chapitre17). on vient lui apprendre que son exécution aura lieu le jour même.( chapitre 18/19 ).

    Le narrateur sera transféré ensuite à la concièrgerie ( chap 22) , il y rencontre un autre condamné à mort ( chap 23/24). Son séjour en prison devient de plus en plus suffocant .il sombre dans les hallucinations et les cauchemars .Il se demande commenet on meurt sous la guillotine. ( chap 27). Il rçoit après la visite d’un prêtre qu’il trouve placide et sans compassion devant son état. ( chap30)

    La visite de sa petite fille Marie sera évoquée au chapitre 43. Elle ne le reconnaitra pas, ce qui l’attriste profondément.

    Puis vient l’ultime ligne droite avant la mort; son dernier jour de condamné. Sur son passage de la conciergerie à la place de Grève où se dresse l’échaffaud, la foule rit et applaudit: le condamné était donné en spectacles à cette foule qu’il n ‘a jamais aimé d’ailleurs. Devant le spectre de la mort, le narrateur tremble et implore la pitié mais il sait déja que son sort est scellé. Le bourreau accomplit alors sa tâche pour décapiter le condamné

    Bref, l’oeuvre peut être divisée en trois parties relatives à trois lieux différents: Bicêtre, la conciiergerie et l’hôtel de ville:

    -Bicêtre : le procès, le ferrage des forçats et la chanson.

    -La Conciergerie : le voyage vers Paris, la rencontre avec un autre condamné à mort puis avec le geôlier qui lui demande les numéros pour jouer à la loterie.

    -L’Hôtel de Ville : le voyage à Paris, la toilette du condamné et le voyage vers la Place de Grève où est installé l’échafaud
    bonne courage à tous

  624. zairi dit :

    janate ca mieux que l’autre
    RESUME DU ROMAN : LE DERNIER JOUR D’UN CONDAMNE
    (Chapitre par chapitre)

    CHAPITRE1

    Depuis cinq semaines, un jeune prisonnier vit constamment avec l’idée de la mort. Il est doublement enfermé. Physiquement, il est captif dans une cellule à Bicêtre. Moralement, il est prisonnier d’une seule idée : condamné à mort. Il se trouve dans l’impossibilité de penser à autre chose.

    CHAPITRE2

    De sa cellule, le narrateur se souvient de son procès et de sa condamnation à mort. Il relate les circonstances de son procès et sa réaction au verdict fatal.

    CHAPITRE3

    Le condamné semble accepter ce verdict. Il ne regrette pas trop de choses dan,s cette vie où tous les hommes sont des condamnés en sursis. Peu importe ce qui lui arrive.

    CHAPITRE4

    Le condamné est transféré à Bicêtre. Il décrit brièvement cette hideuse prison.

    CHAPITRE5

    Le narrateur nous parle de son arrivée à la prison. Il a réussi à améliorer ses conditions de prisonnier grâce à sa docilité et à quelques mots de latin. Il nous parle ensuite de l’argot pratiqué en prison.

    CHAPITRE6

    Dans un monologue intérieur, le prisonnier nous dévoile sa décision de se mettre à écrire. D’abord, pour lui-même pour se distraire et oublier ses angoisses. Ensuite pour ceux qui jugent pour que leurs mains soient moins légères quand il s’agit de condamner quelqu’un à mort. C’est sa contribution à lui pour abolir la peine capitale.

    CHAPITRE7

    Le narrateur se demande quel intérêt peut-il tirer en sauvant d’autre têtes alors qu’il ne peut sauver la sienne.

    CHAPITRE8

    Le jeune condamné compte le temps qui lui reste à vivre. Six semaines dont il a déjà passé cinq ou même six. Il ne lui reste presque rien.

    CHAPITRE9

    Notre prisonnier vient de faire son testament. Il pense aux personnes qu’il laisse derrière lui : sa mère, se femme et sa petite fille. C’est pour cette dernière qu’il s’inquiète le plus

    .

    CHAPITRE10

    Le condamné nous décrit son cachot qui n’a même pas de fenêtres. Il décrit aussi le long corridor longé par des cachots réservés aux forçats alors que les trois premiers cabanons sont réservés aux condamné à la peine capitale.

    CHAPITRE11

    Pour passer sa longue nuit, il se lève pour nous décrire les murs de sa cellule pleins d’inscriptions, traces laissées par d’autres prisonniers. L’image de l’échafaud crayonnée sur le mur le perturbe.

    CHAPITRE12

    Le prisonnier reprend sa lecture des inscriptions murales. Il découvre les noms de criminels qui ont déjà séjourné dans cette triste cellule.

    CHAPITRE13

    Le narrateur- personnage se rappelle d’un événement particulier qui a eu lieu il y a quelques jours dans le cour de la prison : le départ des forçats au bagne de Toulon. Il nous rapporte cet événement comme un vrai spectacle en trois actes : la visite médicale, le visite des geôliers et le ferrage. Il nous parle du traitement inhumain réservé à ces condamnés. A la fin du spectacle, il tombe évanoui.

    CHAPITRE14

    Quand il revient à lui, il se trouve dans l’infirmerie. D’une fenêtre , il peut observer les forçats partir tristement sous la pluie au bagne de Toulon. Il préfère plutôt la mort que les travaux forcés.

    CHAPITRE15

    Le prisonnier est dans sa cellule. Il avait senti un peu de liberté dans l’infirmerie mais voilà qu’il est repris par l’idée de la mort qu’il pense à s’évader.

    CHAPITRE16

    Le narrateur se rappelle de ces quelques heures de liberté à l’infirmerie. Il se souvient de cette jeune fille qu’il a entendu chanter de sa vois pure, veloutée une chanson en argot.

    CHAPITRE17

    Il pense encore à s’évader. Il s’imagine déjà en dehors de la prison dans le port pour s’embarquer vers l’Angleterre mais voilà qu’un gendarme vient demander son passeport : le rêve est brisé

    CHAPITRE18

    Il est six heures du matin. Le guichetier entre dans le cachot. Il demande à notre condamné ce qu’il désire à manger.

    CHAPITRE19

    Le directeur de la prison vient en personne voir le condamné. Il se montre doux et gentil. Le jeune comprend que son heure est arrivée.

    CHAPITRE20

    Le narrateur pense à son geôlier, à la prison qu’il trouve partout autour de lui, dans les murs, dans les guichetiers…

    CHAPITRE21

    Le condamné reçoit deux visites. D’abord celle du prêtre et puis celle de l’huissier. Ce dernier vient lui annoncer que le pourvoi est rejeté et que son exécution aura lieu le jour même place de Grève. Il reviendra le chercher dans une heure.

    CHAPITRE22

    Le prisonnier est transféré à la Conciergerie. Il nous conte le voyage et sa discussion avec le prêtre et l’huissier pendant le trajet. Il se montre peu bavard et parait plutôt pensif. A huit heures trente, la carriole est déjà devant la Cour.

    CHAPITRE23

    L’huissier remet le condamné aux mains du directeur. Dans un cabinet voisin, il fait une rencontre curieuse avec un le condamné à mort qui séjournera dans la même cellule à Bicêtre. Ce dernier, fils d’un ancien condamné à mort lui raconte son histoire et s’empare de sa redingote .

    CHAPITRE24

    Le narrateur est enragé parce que l’autre condamné lui a pris sa redingote.

    CHAPITRE25

    Le condamné est transféré dans une autre cellule. On lui rapporte, sur sa demande une chaise, une table, ce qu’il faut pour écrire et un lit.

    CHAPITRE26

    Il est dix heures. Le condamné plaint sa petite fille qui restera sans père. Elle sera peut être repoussée, haie à cause de lui.

    CHAPITRE27

    Le narrateur se demande comment on pouvait mourir sur l’échafaud.

    CHAPITRE28

    Il se rappelle avoir déjà vu une fois monter une guillotine sur la place de Grève.

    CHAPITRE29

    Le jeune détenu pense à cette grâce qui ne vient toujours pas. Il estime maintenant que les galères seraient meilleure solution en attendant qu’un jour la grâce arrive.

    CHAPITRE30

    Le prêtre revient voir le condamné. Celui-ci est loin d’apprécier sa présence. Ce prêtre parle machinalement et semble peu touché par la souffrance du prisonnier. Ensuite, et bien que la table soit délicate et bien garnie, il ne peut manger.

    CHAPITRE31

    Le narrateur est surpris de voir un monsieur prendre les mesures de la cellule. Ironie du sort : la prison va être rénovée dans six mois.

    CHAPITRE32

    Un autre gendarme vient prendre la relève. Il est un peu brusque. Il demande au prisonnier de venir chez lui après son exécution pour lui révéler les trois bon numéros gagnants à la loterie . Le condamné veut profiter de cette demande bizarre : il lui propose de changer ses vêtements avec lui. Le gendarme refuse ; il a compris que le prisonnier veut s’évader.

    CHAPITRE33

    Pour oublier son présent, le narrateur passe en revue ses souvenirs d’enfance et de jeunesse.Il s’arrête longuement sur le souvenir de Pepa, cette jeune andalouse dont il était amoureux et avec qui il a passé une belle soirée d’été.

    CHAPITRE34

    Au milieu de ses souvenirs de jeunesse, le condamné pense à son crime. Entre son passé et son présent, il y a une rivière de sang : le sang de l’autre ( sa victime) et le sien( le coupable)

    CHAPITRE35

    Le narrateur pense à toutes ces personnes qui continuent toujours à mener leur vie le plus normalement au monde.

    CHAPITRE36

    Il se rappelle ensuite du jour où il est allé voir la grande cloche (le bourdon) de Notre-Dame (cathédrale à Paris)

    CHAPITRE37

    Le narrateur décrit brièvement l’hôtel de ville.

    CHAPITRE38

    Il est une heure le quart. Le condamné éprouve une violente douleur. Il a mal partout. Il lui reste deux heures quarante cinq à vivre.

    CHAPITRE39

    On dit que sous la guillotine, on ne souffre pas, que cela passe vite. Le narrateur se demande comment on peut savoir une telle chose puisque aucun condamné déjà exécuté ne peut l’affirmer.

    CHAPITRE40

    Le jeune détenu pense au roi. C’est de lui que viendrait la grâce tant attendue. Sa vie dépend d’une signature. Il espère toujours.

    CHAPITRE41

    Le condamné se met dans la tête l’idée qu’il va bientôt mourir. Il demande un prêtre pour se confesser, un crucifix à baiser

    CHAPITRE42

    Il se laisse dormir un moment. C’est son dernier sommeil. Il fait un cauchemar et se réveille frémissant, baigné d’une sueur froide.

    CHAPITRE43

    La petite Marie vient rendre visite à son père. Ce dernier est choqué devant la fraîche et la belle petite fille qui ne le reconnaît pas. Elle croit que son père est mort. Le jeune condamné perd tout espoir.

    CHAPITRE44

    Le détenu a une heure devant lui pour s’habituer à la mort. La visite de sa fille l’a poussé dans le désespoir.

    CHAPITRE45

    Il pense au peuple qui viendra assister au « spectacle » de son exécution. Il se dit que parmi ce public enthousiaste, il y a des têtes qui le suivront , sans le savoir, dans sa fatale destination.

    CHAPITRE46

    La petite Marie vient de partir. Le père se demande s’il a le temps de lui écrire quelques pages. Il cherche à se justifiez devant les yeux de sa fille.

    CHAPITRE47

    Ce chapitre comporte une note de l’éditeur ; les feuillets qui se rattachent à celui-ci sont perdus ou peut être que le condamné n’a pas eu le temps de les écrire

    CHAPITRE48

    Le condamné est dans une chambre de l’hôtel de ville. A trois heures, on vient l’avertir qu’il était temps. Le bourreau et ses deux valets, lui coupent les cheveux et le collet avant de lier ses mains. Le convoi se dirige ensuite vers la place de Grève devant une foule de curieux qui attendent l’exécution.

    CHAPITRE49

    Le condamné demande sa grâce à cette personne qu’il croyait juge, commissaire ou magistrat. Il demande, par pitié, qu’on lui donne cinq minutes pour attendre la grâce. Mais le juge et le bourreau sortent de la cellule. Il reste seul avec le gendarme. Il espère encore mais voilà qu’on vient le chercher…

    Publié par PREMIERESBAC789 à 00:09:31 dans LE DERNIER JOUR D UN CONDAMNE | Commentaires (146) | Permaliens

  625. khadija dit :

    ah zairi ila bghyti te3ti ch rèsumè l chi wahed matba9ach te3tih 3la hesab les autre ok de3wa f ah jante…..

  626. maryame dit :

    merci bcp pour votre aide monsieur on ais tellement joyeux d’avoire quelqun qui nous aide dans notre études a part l’ecole merci merci merci………….

  627. maryame dit :

    oups j’ai oublier svp vous aver oublier lasuite

  628. zairi dit :

    kadija ana ma3titch hadak l janate safi 3tito l kolchi zayidon kon kanti bara le résumée kon ratih o skati..

  629. mariam dit :

    merci

  630. janate dit :

    merci bcp pour votre aide zairi .

  631. issam dit :

    salut tt le monde

  632. issam dit :

    svvvvvvvvvp je vx les principaux thème de la boite a mervielle & merci bcccp ^^

  633. khadija dit :

    a zairi an 3tyte rèsumè l jante ow neta ndeti ow dertih lih copier ok rah ana li dertoha ok ana mabarach rèsumè ok an amamhtaja mink walo

  634. janate dit :

    merci pour les deux zairi et khadija pour me aidé et pour me donne le résumé

  635. zairi dit :

    safi ce site est pour nous aider pas pour parler sans Utilité
    بالمناسبه أهنئ الجميع بقدوم شهر رمضان المبارك

  636. imane dit :

    c’est superb

  637. sanitta dit :

    c’est vraiment super cool

  638. sisiya dit :

    c’est du n’importe koi, pk vous lgharba il vous fau tjr kelk1 ki vous fé vos exercices, faites tourner votre cerveau au lieu de suplier des autres de vs faire ce ke vous devez faire tous seuls, c’est absurde !!! !!!! hadchi 3lach ma3amer boukom ghadi t9edmo wala ghadi diro chi haja !!!!

  639. zairi dit :

    sisiya ach katkarbki

  640. khadija dit :

    ok zairi excuse moi.pour travaille ensemble.nancy_good2006@hotmail.com

  641. khadija dit :

    ما اسمك انا اسمي نور فن سكن انا سكن في كزا

  642. kawtar dit :

    svp je veux la résumé de la boite à merville svp merci

  643. janate dit :

    plz 3tiwni cite de mathe de premiére année du cycle du baccalauréat et merci pour la 2 fois .

  644. fadwa dit :

    merci beaucoup proffffffffffffff

  645. mai dit :

    merci bcp pour l’aid

  646. kaoutar dit :

    svp j veux l’étude du 1er chapitre en ce ki concerne les mots difficiles ainsi ke les figures de style
    j veux aussi l’étude de l’incipit
    svp svp svp é mercccccccccci d’avance

  647. khadija dit :

    katour je veux te aider mais quel ramon tu le racontes ok ma soeur ditez-lui

  648. kaoutar dit :

    merci bp khadija le roman est la boite à merveilles

  649. khaoula dit :

    b mercie pour se résumer

  650. ikram dit :

    je veux les personnages principal de l’oeuvre la boite a mérveilles

  651. khadija dit :

    ***La métaphore dans la Boite à Merveilles:

    Un torrent de larmes coula au travers de ses doigts

    Il est naturel que tu aies un coeur de pierre

    Une voix fragile d’enfant miaula une phrase incompréhensible

    Le gazouillis de femmes prêtait à ce lieu je ne sais quelle atmosphère d’intimité

    Elle me demanda si j’avais l’intention de braire pendant longtemps

    Le nid sea de nouveau reconstruit

  652. khadija dit :

    ikram haki personnages | 01 juin 2007
    Les personnages du roman.

    Texte envoyé par Sabbar KHadija

    L’enfant : sidi Mohammed :le narrateur,enfant de 6 ans,fils unique de lala zoubida et sidi abdesslam ,grand rêveur qui souffre de la solitude.

    La mère : lala zoubida :elle prétend descendre du prophète,elle est fière de ses origines,femme au foyer, supertisieuse,bavarde,maligne.

    Le père : un artisan d’une quarantaine d’années très serein.

    Abdallah l’épicier : L’enfant s’imagine qu’il lui raconte des histoires. Mais l’enfant ne le connait pas réellement. C’est son père qui lui en a parlé

    Drisse el aouad : le voisin qui habite le premier étage, c’est le mari de Rahma.

    Moulay el arbi el alaoui : le mari de lala aicha

    Sidi abderahman: coiffeur et père de le deuxième épouse de Moulay el arbi el alaoui

    la chouaffa : tante Kenza, la principale locataire, elle habite le rez-de- chaussée.

    Lala Aicha : chrifa, grande amie de lala zoubida.

    Rahma : une voisine, elle habite le premier étage.

    Zineb : fille de Rahma et Driss, le narrateur la déteste..

    |

  653. meryem rabat dit :

    lah yere7emkoum 9eraw mezeyan gha3 dakchi li baghin kayen matebe9awech t3awed nefes raghabat
    awe +++++ 3etamedou chewiya 3la rasekoum ……..
    ye3ejebekoum l7al wla la

  654. ojlu dit :

    c’est pas trèz detail

  655. meryem dit :

    slt je veux savoie s’il vous plait qu’est ce que la litterature maghrébine

  656. khadija dit :

    je veux les site de english

  657. oumaima dit :

    je veut la metaphore de tou le romon

  658. kaoutar dit :

    SLT MERCI BP KHADIJA DE TON AIDE 2 GROS BISOU

  659. ahlam dit :

    merci

  660. ahlam dit :

    merci pour votre aide!!

  661. ahlam dit :

    merci pr votre aide !!

  662. hajoura dit :

    slt a tt et merci pour votre aider

  663. hiba dit :

    merci beaucoup pour votre aide

  664. said dit :

    merci pourvous

  665. khadija dit :

    je veux les sites de english s il vous plait

  666. mouna dit :

    merci pour vous mais je voudrais le résume de chapitre9

  667. ilham a dit dit :

    merci pour votr travail

  668. souhaila dit :

    je vs remercie bcp d’avoir publier les résumés des chapitres de ce roman cela ns aide bcp pr les préparations des exams..

  669. ayoub dit :

    merci c’est une belle histoir autobiografique

  670. ilham dit :

    merciiii bcp c trop gentile j’espére que vous ecrivey les résumeés dess autres chapitre et ca sera un plaisire de votre part

  671. ayoub dit :

    merci. ce résumé est trés essensiel pour nous et pour la préparation de 6eme
    et si vous voulez un résumé global s’il vous plait.. et merci encore

  672. mery dit :

    j vous remerci et j demande plus que ça
    inchalah

  673. youssra dit :

    je veux le resumé de la boite a mervielles s’ils vous plais de tout le roman merciii

  674. omar dit :

    merci b

  675. omar dit :

    mes amie

  676. yassine ouadih dit :

    fgfgdffhghhtytretfdtretrtrtrtretr

  677. chahrazade dit :

    merci affiniment

  678. sousou dit :

    l3ez a lkhout

  679. ayoub dit :

    salut bon ramadan et merci trop pour votre aide

  680. zineb dit :

    mirci beaucouq pour votre aide

  681. achraf dit :

    merci bazaf bazaf bazaf bazaf bazaf bazaf bazaf bazaf

  682. sara dit :

    merci bp pour tt ce que tu fais pour les jeunes etudiants, ça facilite le programme pour eux , un special merci

  683. abdellouahab benabdallah dit :

    binvenue à abdou

  684. abdellouahab benabdallah dit :

    salam ana abdellouahab benabdallah mn molay rachid fes

  685. ilyas dit :

    slt c géniale mais je ten pris pour faire un resumeé de ce roman compléte et merci

  686. salawat dit :

    merci beaucoup pour votre aide mes je vous la resumer et les personnage de ce livre est merciiiiiii

  687. jomana dit :

    merci pr aider merci

  688. ouissame dit :

    meilleur site

  689. sabrina dit :

    merci pour tous

  690. mohamed dit :

    merci beaucoup pour vous aider

  691. fadoua dit :

    Chapitre7:
    la veille de l’Achoura, les femmes s’achètent des tambours et Sidi Mohamed une trompette. Il participe au Msid aux préparatifs de la fête. Le lendemain , il accompagne son père chez le coiffeur où il écoute sans interêt les conversations des adultes.
    Le jour de l’achoura, le petit enfant se réveille tôt et met ses vêtements neufs avant d’aller au m’sid célébrer cette journée exceptionnelle.. Après le repas, Lalla Aicha vient rendre visite à la famille du narrateur.
    Chapitre8:
    Après l’Achoura, la vie retrouve sa monotonie. Mais avec les premiers jours de chaleur, la mère déclare la guerre aux punaises. Un jour, le père du narrateur décide d’emmener sa femme et son fils au souk des bijoux pour acheter des bracelets . Accompagnée de Fatma Bziouya, la famille du narrateur arrive au souk des bijoutiers mais le père se trouve le visage tout en sang après une bagarre avec un courtier. Lalla Zoubida,superstitieuse, ne veut plus ces bracelets, elle pense qu’ils portent malheur. La mère raconte à lalla Aicha la mésaventure du souk. Sidi Mohamed tombe malade.
    Chapitre9:
    Le père a perdu tout son capital. Il décide de vendre les bracelets et d’aller travailler aux environ de Fès. Sidi Mohamed souffre toujours de fièvre. Le départ du père est véu comme un grand drame . Un jour, la mère rend visite à son amie Lalla Aicha qui lui propose d’aller consulter un devin : Si elArafi .
    Chapitre10 :
    le narrateur évoque le souvenir du voyant Si Elarafi. Lalla Zoubida rentre chez elle tout en gardant le secret de la visite… elle décide de garder son enfant à la maison et de l’emmener chaque semaine faire la visite d’un marabout.
    Un matin elle reçoit la visite d’un envoyé de son mari. Lalla Aicha vient prie son amie de lui rendre visite le lendemain parce qu’elle a des choses à lui raconter.
    Chapitre 11 :
    Chez Lalla Aicha, les femmes discutent. Elle reçoit la visite de Salama, qui raconte son rôle dans le mariage de Si Larbi avec la fille du coiffeur et les problèmes du nouveau couple..
    Chapitre 12 :
    Le narrateur dans ce dernier chapitre raconte le retour de son père. Sidi Mohamed raconte à son père les événements passés pendant son absence. Le père du narrateur apprend que M.Larbi s’est séparé avec sa jeune épouse.. Sidi Mohamed, toujours aussi solitaire qu’au début et aussi rêveur, sort sa boite à merveilles et se laisse bercer par ses rêves…

  692. la_miss dit :

    slt chacun de vous il cherche le résumé de l’oeuvre pourquoi vous lisez pas le roman et fait des résumé son chercher ici ou b1 ds un autre cite sa veut dire ke vous trichez a++++++

  693. the puma dit :

    stl mes amie j’ai beaucoup des site qui peux vous aidez . si vous voulez prendre mon msn : c.a.00@hotmail.com
    et merci .bye bye.

  694. khadija dit :

    pour travailler ensemble mon msn est nancy_good2006@hotmail.com

  695. hmimid zahra dit :

    slam svp je veux les étapes de la fiche thecnique de la 1 chapitre de la boite a merveille

  696. sara dit :

    slt merci bcccccccccccc

  697. dalal dit :

    s il vous plait je vx le resumer generale de la boite a merveille maintenant si vs pouvez

  698. ikram dit :

    merci khadija bezafffffffffffffffffff

  699. hafssa dit :

    salt merci mais je voudrais le genr da chapitre 1 svp merci

  700. nada dit :

    salt moi nada svp je voudrais le resumer de oeuvre la boite a merveille on arab plz plz plz prof najim ok et merci

  701. khadija dit :

    Dar Chouafa

    Deux éléments déclenchent le récit : la nuit et la solitude. Le poids de la solitude. Le narrateur y songe et part à la recherche de ses origines : l’enfance.Un enfant de six ans, qui se distingue des autres enfants qu’il côtoie. Il est fragile, solitaire, rêveur, fasciné par les mondes invisibles. A travers les souvenirs de l’adulte et le regard de l’enfant, le lecteur découvre la maison habitée par ses parents et ses nombreux locataires. La visite commence par le rez-de-chaussée habité par une voyante. La maison porte son nom : Dar Chouafa. On fait connaissance avec ses clientes, on assiste à un rituel de musique Gnawa, et on passe au premier où Rahma, sa fille Zineb et son mari Aouad, fabricant de charrues disposaient d’une seule pièce. Le deuxième étage est partagé avec Fatma Bziouya. L’enfant lui habite un univers de fable et de mystère, nourri par les récits de Abdellah l’épicier et les discours de son père sur l’au-delà. L’enfant de six ans accompagne sa mère au bain maure. Il s’ennuie au milieu des femmes, Cet espace de vapeur, de rumeurs, et d’agitation était pour lui bel et bien l’Enfer. Le chapitre se termine sur une sur une querelle spectaculaire dont les acteurs sont la maman de l’enfant et sa voisine Rahma.

    الراوي يعاني الوحدة. من أجل قتل هذا الاحساس، سيحاول الراوي البحث في ذهنه عن ذكريات الماضي. لقد آختار فترة الطفولة حيث كان عمره لا يتجاوز 6 سنوات. كان الطفل يعيش حياتا تختلف عن باقي الاطفال: هو يحب كل ما هو محسوس، خيالي، و بافي الاطفال بفضلون الملموس. كان يقطن دار الشوافة، رفقة جيران أهمهم فتاة كان يكرهها بشدة: زينب. حياة الطفل تتراوح بين عالم الخيال، و القصص التي يرويها عبد الله البقال و التي ينقلها الاب
    Au Msid, école coranique, l’enfant découvre l’hostilité du monde et la fragilité de son petit corps. Le regard du Fqih et les coups de sa baguette de cognassier étaient source de cauchemars et de souffrance. A son retour, il trouve sa mère souffrante. La visite que Lalla Aicha, une ancienne voisine, rend ce mardi à Lalla Zoubida, la mère de l’enfant, nous permet de les accompagner au sanctuaire de Sidi Boughaleb. L’enfant pourra boire de l’eau de sanctuaire et retrouvera sa gaieté et sa force. L’enfant découvre l’univers du mausolée et ses rituels. Oraisons, prières et invocations peuplaient la Zaouia. Le lendemain, le train train quotidien reprenait. Le père était le premier à se lever. Il partait tôt à son travail et ne revenait que tard le soir. Les courses du ménage étaient assurées par son commis Driss. La famille depuis un temps ne connaissait plus les difficultés des autres ménages et jouissait d’un certain confort que les autres jalousaient.

    المكان الثاني الذي يرتاده الطفل هو المسيد، أو المدرسة القرآنية. إكتشف الطفل شراسة المكان و قساوة المعلم. كان دائم الالتصاق بأمه، يذهب معها إلى الحمام ليكتشف تفاهة الموفق، و يرافقها لزيارة الاولياء.

    Chapitre III
    Le repas des mendiants aveugles

    Zineb, la fille de Rahma est perdue. Une occasion pour lalla Zoubida de se réconcilier avec sa voisine. Tout le voisinage partage le chagrin de Rahma. On finit par retrouver la fillette et c’est une occasion à fêter. On organise un grand repas auquel on convie une confrérie de mendiants aveugles. Toutes les voisines participent à la tâche. Dar Chouafa ne retrouve sa quiétude et son rythme que le soir.

    كان حدث إختفاء زينب مهما عند الطفل السي محمد. بعد أن عادت إلى الاسرة، أقيمت وليمة بالمناسبة. إستدعي إليها كل فقراء الجهة. السي محمد و زينب قضوا يومهم يلعبون. في الليل، عاد السي محمد إلى غرفته، وأخذ علبة كان يجمع فيها الزجاج المكسر، و بعض المسامير والاحجار و كل ما وجده ملقى على الارض. هذه الاشياء الغريبة تتحول مع السي محد إلى شخصيات و أبطال، يعيشون مهرجانات و آحتفلات… إلا هذه الليلة، أبت علبته العجيبة أن تلعب معه.

  702. khadija dit :

    ila bghyti nekaml nkeml rir goli lia

  703. soufiane dit :

    merci bc pour rèsume la boite a mervielles

  704. redouan dit :

    merci beaucoup pourles resumès

  705. achraf dit :

    merci bazaf mais je voudrais la résumé de chapitre 9 c’est vous voulez!

  706. yassine dit :

    je vous remercier bien pour votre aidé

  707. guessabi dit :

    je vous remercier pour l’aide que vous mavait donné

  708. yousra dit :

    merci pour vous aide

  709. issam dit :

    svp les amis je veux une tardiction de mot merveille
    j’att la repo svp

  710. ikram dit :

    khadija je veux charh dyal les mots m3a9da et merci

  711. khadija dit :

    ikram chofi ana mazal yalh tn9ra fiha ow kncherh fiha

  712. khadija dit :

    ecrivez-me les mots très dif tu veux que je les explique ok ma souer

  713. khadija dit :

    koya achraf tiens .Un ménage en difficulté.
    L’état de santé de l’enfant empire. Lalla Zoubida s’occupe de lui nuit et jour. D’autres ennuis l’attendent. Les affaires de son mari vont très mal. Il quitte sa petite famille pour un mois. Il part aux moissons et compte économiser de quoi relancer son atelier. L’attente, la souffrance et la maladie sont au menu de tous les jours et marquent le quotidien de la maison. Lalla Zoubida et Lalla Aicha, deux amies frappées par le malheur, décident de consulter un voyant, Sidi Al Arafi.

  714. Abd elhalim elkhassar dit :

    Ce blog se veut un espace d’échange et d’apprentissage pour permettre aux élèves des premières bac sc de mieux préparer leurs examens de fin d’année. Il ne veut en aucun cas remplacer le travail de classe, mais il se veut d’être un auxiliaire pour une préparation plus conséquente. A tous les fous des trois classes je souhaite bonne chance.

  715. Youban dit :

    RESUME DE L’ŒUVRE
    (La boite a merveilles)
    * Ahmed Sefrioui*
    Chapitre 1 : le narrateur adulte raconte sa solitude depuis l’âge de 6ans il décrit les locateurs de Dar Chouafa le fquih du msid, il relate sa haine pour le bain maure. Ses véritables amis sont des personnages imaginaire et les objet de la boite à merveilles. Sa mère qui possède un talent de comédienne, s’inspirait des anecdotes dans le bain pour les raconter aux voisins et chez elle. Ce talent gênait le narrateur car la mère dramatisait se disputait.
    Chapitre2 : Le narrateur rentre chez lui après une journée difficile passée au Msid. Sa mère est souffrante d’une migraine. Lalla Aicha son amie, vient lui rendre visite et la convaine de rendre visite à Sidi Boughalab pour sa guérison et celle de Sidi Md. Pendant le voyage, le narrateur se fait griffer par un matou. Ce qui précipite le retour a la maison. Restant à la maison a cause de la fatigue, le narrateur assiste au cérémonial des matinées.
    Chapitre3 : L’auteur narrateur raconte sa journée au Msid et son retour a la maison. Voyant que sa voisine Fatima Bziouiya s’éclairait avec une lampe a pétrole, elle finit par convaincre son mari de lui en acheter une.
    Lalla Zoubida pleure le malleur de Rahma qui a égaré sa fille Zineb. Ayant retrouvé sa fille,Rahma organise un repas pour les pauvres.
    Chapitre4 : Les premiers jours de printemps, le narrateur et sa mère rendent visite a lalla Aicha.Moulay Larbie entre et entretient sa femme, qui raconte a son tour a lalla zoubida les malheurs de son mari. Le lendemain, Lalla Zoudiba raconte les problèmes de Moulay Larbi avec son associe Abdallah.
    Sidi Md réfugie dans son imagination, revit le récit de son père sur Abdellah l’épicier.
    Chapitre5 : Un mercredi, le Fquih, clément, explique ses projets pour Achoura. Rentre chez lui, le narrateur attend le retour de sa mère de chez Lalla Aicha qui raconte les malheurs de son amie à Fatima, puis a Rahma leur faisant promettre de garder le secret.
    Des cris et hurlements annoncent la mort de Sidi Md Ben Tahar. Imaginant le cortège furnèbre du défunt, l’autre se souvient de l’histoire racontée par son père.
    Chapitre6 : Pendant les préparatifs pour Achoura au Msid, le fquih distribue les travaux et forme des équipes. L’auteur est nomme chef des frotteurs et se vante devant des parents des ses multiples exploits.
    Le matin suivant, il accompagne sa mère à la kissaria ou elle lui achète un gilet. Lalla Zoubida fait encore des courses pour Kenza.
    DE retour chez lui, sidi Md se chamaille avec Zineb. Ce qui énerve sa mère. Triste et tenaille par la faim, l’auteur rêve au jour ou étant prince, il offrirait des repas aux mendiants. On entent Lalla Khadija chante et Rahma raconte l’histoire du couple de Khadija, la jeune épouse avec son vieux mari l’oncle othman.
    Prof : A. NAJIM
    _________________________________________________________________
    Un ménage en difficulté.
    L’état de santé de l’enfant empire. Lalla Zoubida s’occupe de lui nuit et jour. D’autres ennuis l’attendent. Les affaires de son mari vont très mal. Il quitte sa petite famille pour un mois. Il part aux moissons et compte économiser de quoi relancer son atelier. L’attente, la souffrance et la maladie sont au menu de tous les jours et marquent le quotidien de la maison. Lalla Zoubida et Lalla Aicha, deux amies frappées par le malheur, décident de consulter un voyant, Sidi Al Arafi.
    __________________________________________________________________________
    Dar Chouafa
    Deux éléments déclenchent le récit : la nuit et la solitude. Le poids de la solitude. Le narrateur y songe et part à la recherche de ses origines : l’enfance.Un enfant de six ans, qui se distingue des autres enfants qu’il côtoie. Il est fragile, solitaire, rêveur, fasciné par les mondes invisibles. A travers les souvenirs de l’adulte et le regard de l’enfant, le lecteur découvre la maison habitée par ses parents et ses nombreux locataires. La visite commence par le rez-de-chaussée habité par une voyante. La maison porte son nom : Dar Chouafa. On fait connaissance avec ses clientes, on assiste à un rituel de musique Gnawa, et on passe au premier où Rahma, sa fille Zineb et son mari Aouad, fabricant de charrues disposaient d’une seule pièce. Le deuxième étage est partagé avec Fatma Bziouya. L’enfant lui habite un univers de fable et de mystère, nourri par les récits de Abdellah l’épicier et les discours de son père sur l’au-delà. L’enfant de six ans accompagne sa mère au bain maure. Il s’ennuie au milieu des femmes, Cet espace de vapeur, de rumeurs, et d’agitation était pour lui bel et bien l’Enfer. Le chapitre se termine sur une sur une querelle spectaculaire dont les acteurs sont la maman de l’enfant et sa voisine Rahma.
    الراوي يعاني الوحدة. من أجل قتل هذا الاحساس، سيحاول الراوي البحث في ذهنه عن ذكريات الماضي. لقد آختار فترة الطفولة حيث كان عمره لا يتجاوز 6 سنوات. كان الطفل يعيش حياتا تختلف عن باقي الاطفال: هو يحب كل ما هو محسوس، خيالي، و بافي الاطفال بفضلون الملموس. كان يقطن دار الشوافة، رفقة جيران أهمهم فتاة كان يكرهها بشدة: زينب. حياة الطفل تتراوح بين عالم الخيال، و القصص التي يرويها عبد الله البقال و التي ينقلها الاب
    Au Msid, école coranique, l’enfant découvre l’hostilité du monde et la fragilité de son petit corps. Le regard du Fqih et les coups de sa baguette de cognassier étaient source de cauchemars et de souffrance. A son retour, il trouve sa mère souffrante. La visite que Lalla Aicha, une ancienne voisine, rend ce mardi à Lalla Zoubida, la mère de l’enfant, nous permet de les accompagner au sanctuaire de Sidi Boughaleb. L’enfant pourra boire de l’eau de sanctuaire et retrouvera sa gaieté et sa force. L’enfant découvre l’univers du mausolée et ses rituels. Oraisons, prières et invocations peuplaient la Zaouia. Le lendemain, le train train quotidien reprenait. Le père était le premier à se lever. Il partait tôt à son travail et ne revenait que tard le soir. Les courses du ménage étaient assurées par son commis Driss. La famille depuis un temps ne connaissait plus les difficultés des autres ménages et jouissait d’un certain confort que les autres jalousaient.
    المكان الثاني الذي يرتاده الطفل هو المسيد، أو المدرسة القرآنية. إكتشف الطفل شراسة المكان و قساوة المعلم. كان دائم الالتصاق بأمه، يذهب معها إلى الحمام ليكتشف تفاهة الموفق، و يرافقها لزيارة الاولياء.
    Chapitre III
    Le repas des mendiants aveugles
    Zineb, la fille de Rahma est perdue. Une occasion pour lalla Zoubida de se réconcilier avec sa voisine. Tout le voisinage partage le chagrin de Rahma. On finit par retrouver la fillette et c’est une occasion à fêter. On organise un grand repas auquel on convie une confrérie de mendiants aveugles. Toutes les voisines participent à la tâche. Dar Chouafa ne retrouve sa quiétude et son rythme que le soir.
    كان حدث إختفاء زينب مهما عند الطفل السي محمد. بعد أن عادت إلى الاسرة، أقيمت وليمة بالمناسبة. إستدعي إليها كل فقراء الجهة. السي محمد و زينب قضوا يومهم يلعبون. في الليل، عاد السي محمد إلى غرفته، وأخذ علبة كان يجمع فيها الزجاج المكسر، و بعض المسامير والاحجار و كل ما وجده ملقى على الارض. هذه الاشياء الغريبة تتحول مع السي محد إلى شخصيات و أبطال، يعيشون مهرجانات و آحتفلات… إلا هذه الليلة، أبت علبته العجيبة أن تلعب معه.
    _________________________________________________________________
    Chapitre7:
    la veille de l’Achoura, les femmes s’achètent des tambours et Sidi Mohamed une trompette. Il participe au Msid aux préparatifs de la fête. Le lendemain , il accompagne son père chez le coiffeur où il écoute sans interêt les conversations des adultes.
    Le jour de l’achoura, le petit enfant se réveille tôt et met ses vêtements neufs avant d’aller au m’sid célébrer cette journée exceptionnelle.. Après le repas, Lalla Aicha vient rendre visite à la famille du narrateur.
    Chapitre8:
    Après l’Achoura, la vie retrouve sa monotonie. Mais avec les premiers jours de chaleur, la mère déclare la guerre aux punaises. Un jour, le père du narrateur décide d’emmener sa femme et son fils au souk des bijoux pour acheter des bracelets . Accompagnée de Fatma Bziouya, la famille du narrateur arrive au souk des bijoutiers mais le père se trouve le visage tout en sang après une bagarre avec un courtier. Lalla Zoubida,superstitieuse, ne veut plus ces bracelets, elle pense qu’ils portent malheur. La mère raconte à lalla Aicha la mésaventure du souk. Sidi Mohamed tombe malade.
    Chapitre9:
    Le père a perdu tout son capital. Il décide de vendre les bracelets et d’aller travailler aux environ de Fès. Sidi Mohamed souffre toujours de fièvre. Le départ du père est véu comme un grand drame . Un jour, la mère rend visite à son amie Lalla Aicha qui lui propose d’aller consulter un devin : Si elArafi .
    Chapitre10 :
    le narrateur évoque le souvenir du voyant Si Elarafi. Lalla Zoubida rentre chez elle tout en gardant le secret de la visite… elle décide de garder son enfant à la maison et de l’emmener chaque semaine faire la visite d’un marabout.
    Un matin elle reçoit la visite d’un envoyé de son mari. Lalla Aicha vient prie son amie de lui rendre visite le lendemain parce qu’elle a des choses à lui raconter.
    Chapitre 11 :
    Chez Lalla Aicha, les femmes discutent. Elle reçoit la visite de Salama, qui raconte son rôle dans le mariage de Si Larbi avec la fille du coiffeur et les problèmes du nouveau couple..
    Chapitre 12 :
    Le narrateur dans ce dernier chapitre raconte le retour de son père. Sidi Mohamed raconte à son père les événements passés pendant son absence. Le père du narrateur apprend que M.Larbi s’est séparé avec sa jeune épouse.. Sidi Mohamed, toujours aussi solitaire qu’au début et aussi rêveur, sort sa boite à merveilles et se laisse bercer par ses rêves…
    _________________________________________________________________
    ***La métaphore dans la Boite à Merveilles:
    Un torrent de larmes coula au travers de ses doigts
    Il est naturel que tu aies un coeur de pierre
    Une voix fragile d’enfant miaula une phrase incompréhensible
    Le gazouillis de femmes prêtait à ce lieu je ne sais quelle atmosphère d’intimité
    Elle me demanda si j’avais l’intention de braire pendant longtemps
    Le nid sea de nouveau reconstruit
    _________________________________________________________________
    L’enfant : sidi Mohammed :le narrateur,enfant de 6 ans,fils unique de lala zoubida et sidi abdesslam ,grand rêveur qui souffre de la solitude.
    La mère : lala zoubida :elle prétend descendre du prophète,elle est fière de ses origines,femme au foyer, supertisieuse,bavarde,maligne.
    Le père : un artisan d’une quarantaine d’années très serein.
    Abdallah l’épicier : L’enfant s’imagine qu’il lui raconte des histoires. Mais l’enfant ne le connait pas réellement. C’est son père qui lui en a parlé
    Drisse el aouad : le voisin qui habite le premier étage, c’est le mari de Rahma.
    Moulay el arbi el alaoui : le mari de lala aicha
    Sidi abderahman: coiffeur et père de le deuxième épouse de Moulay el arbi el alaoui
    la chouaffa : tante Kenza, la principale locataire, elle habite le rez-de- chaussée.
    Lala Aicha : chrifa, grande amie de lala zoubida.
    Rahma : une voisine, elle habite le premier étage.
    Zineb : fille de Rahma et Driss, le narrateur la déteste..
    _________________________________________________________________
    Chapitre I:
    -Dar Chouafa
    Deux éléments déclenchent le récit : la nuit et la solitude. Le poids de la solitude. Le narrateur y songe et part à la recherche de ses origines : l’enfance.Un enfant de six ans, qui se distingue des autres enfants qu’il côtoie. Il est fragile, solitaire, rêveur, fasciné par les mondes invisibles. A travers les souvenirs de l’adulte et le regard de l’enfant, le lecteur découvre la maison habitée par ses parents et ses nombreux locataires. La visite commence par le rez-de-chaussée habité par une voyante. La maison porte son nom : Dar Chouafa. On fait connaissance avec ses clientes, on assiste à un rituel de musique Gnawa, et on passe au premier où Rahma, sa fille Zineb et son mari Aouad, fabricant de charrues disposaient d’une seule pièce. Le deuxième étage est partagé avec Fatma Bziouya. L’enfant lui habite un univers de fable et de mystère, nourri par les récits de Abdellah l’épicier et les discours de son père sur l’au-delà. L’enfant de six ans accompagne sa mère au bain maure. Il s’ennuie au milieu des femmes, Cet espace de vapeur, de rumeurs, et d’agitation était pour lui bel et bien l’Enfer. Le chapitre se termine sur une sur une querelle spectaculaire dont les acteurs sont la maman de l’enfant et sa voisine Rahma.
    Chapitre II
    -Visite d’un sanctuaire
    Au Msid, école coranique, l’enfant découvre l’hostilité du monde et la fragilité de son petit corps. Le regard du Fqih et les coups de sa baguette de cognassier étaient source de cauchemars et de souffrance. A son retour, il trouve sa mère souffrante. La visite que Lalla Aicha, une ancienne voisine, rend ce mardi à Lalla Zoubida, la mère de l’enfant, nous permet de les accompagner au sanctuaire de Sidi Boughaleb. L’enfant pourra boire de l’eau de sanctuaire et retrouvera sa gaieté et sa force. L’enfant découvre l’univers du mausolée et ses rituels. Oraisons, prières et invocations peuplaient la Zaouia. Le lendemain, le train train quotidien reprenait. Le père était le premier à se lever. Il partait tôt à son travail et ne revenait que tard le soir. Les courses du ménage étaient assurées par son commis Driss. La famille depuis un temps ne connaissait plus les difficultés des autres ménages et jouissait d’un certain confort que les autres jalousaient.
    Chapitre III:
    -Le repas des mendiants aveugles
    Zineb, la fille de Rahma est perdue. Une occasion pour lalla Zoubida de se réconcilier avec sa voisine. Tout le voisinage partage le chagrin de Rahma. On finit par retrouver la fillette et c’est une occasion à fêter. On organise un grand repas auquel on convie une confrérie de mendiants aveugles. Toutes les voisines participent à la tâche. Dar Chouafa ne retrouve sa quiétude et son rythme que le soir.
    Le printemps
    Chapitre IV:
    -Les ennuis de Lalla Aicha
    Les premiers jours du printemps sont là. Le narrateur et sa maman rendent visite à Lalla Aicha. Ils passent toute la journée chez cette ancienne voisine. Une journée de potins pour les deux femmes et de jeux avec les enfants du voisinage pour le narrateur. Le soir, Lalla Zoubida fait part à son mari des ennuis du mari da Lalla Aîcha, Moulay Larbi avec son ouvrier et associé Abdelkader. Ce dernier avait renié ses dettes et même plus avait prétendu avoir versé la moitié du capital de l’affaire. Les juges s’étaient prononcés en faveur de Abdelkader. L’enfant, lui était ailleurs, dans son propre univers, quand ce n’est pas sa boîte et ses objets magiques, c’est le légendaire Abdellah l’épicier et ses histoires. Personnage qu’il connaît à travers les récits rapportés par son père. Récits qui excitèrent son imagination et l’obsédèrent durant toute son enfance.
    Chapitre V
    L’école coranique.
    Journée au Msid. Le Fqih parle aux enfants de la Achoura. Ils ont quinze jours pour préparer la fête du nouvel an. Ils ont congé pour le reste de la journée. Lalla Aîcha , en femme dévouée, se dépouille de ses bijoux et de son mobilier pour venir au secours de son mari. Sidi Mohamed Ben Tahar, le coiffeur, un voisin est mort. On le pleure et on assiste à ses obsèques. Ses funérailles marquent la vie du voisinage et compte parmi les événements ayant marqué la vie d de l’enfant.
    Chapitre VI
    Préparatifs de la fête.
    Les préparatifs de la fête vont bon train au Msid. Les enfants constituent des équipes. Les murs sont blanchis à la chaux et le sol frotté à grande eau. L’enfant accompagne sa mère à la Kissaria. La fête approchait et il fallait songer à ses habits pour l’occasion. Il portera un gilet, une chemise et des babouches neuves. De retour à la maison, Rahma insiste pour voir les achats fait à la Kissaria.Le narrateur est fasciné par son récit des mésaventures de Si Othman, un voisin âgé, époux de Lalla Khadija, plus jeune que lui.
    Chapitre VII
    La fête de l’Achoura.
    La fête est pour bientôt. Encore deux jours. Les femmes de la maison ont toutes acheté des tambourins de toutes formes. L’enfant lui a droit à une trompette. L’essai des instruments couvre l’espace d’un bourdonnement sourd. Au Msid, ce sont les dernières touches avant l e grand jour. Les enfants finissent de préparer les lustres. Le lendemain , l’enfant accompagne son père en ville. Ils font le tour des marchands de jouets et ne manqueront pas de passer chez le coiffeur. Chose peu appréciée par l’enfant. Il est là à assister à une saignée et à s’ennuyer des récits du barbier. La rue après est plus belle, plus enchantée. Ce soir là, la maison baigne dans l’atmosphère des derniers préparatifs.
    Le jour de la fête, on se réveille tôt, Trois heures du matin. L’enfant est habillé et accompagne son père au Msid célébrer ce jour exceptionnel. Récitation du coran, chants de cantiques et invocations avant d’aller rejoindre ses parents qui l’attendaient pour le petit déjeuner. Son père l’emmène en ville.
    A la fin du repas de midi, Lalla Aicha est là. Les deux femmes passent le reste de la journée à papoter et le soir, quand Lalla Aicha repart chez elle, l’enfant lassé de son tambour et de sa trompette est content de retrouver ses vieux vêtements.
    L’été.
    Chapitre VIII
    Les bijoux du malheur.
    L’ambiance de la fête est loin maintenant et la vie retrouve sa monotonie et sa grisaille. Les premiers jours de chaleur sont là. L’école coranique quitte la salle du Msid, trop étroite et trop chaude pour s’installer dans un sanctuaire proche. L’enfant se porte bien et sa mémoire fait des miracles. Son maître est satisfait de ses progrès et son père est gonflé d’orgueil. Lalla Zoubida aura enfin les bracelets qu’elle désirait tant. Mais la visite au souk aux bijoux se termine dans un drame. La mère qui rêvait tant de ses bracelets que son mari lui offre, ne songe plus qu’a s’en débarrasser. Ils sont de mauvais augure et causeraient la ruine de la famille. Les ennuis de Lalla Aicha ne sont pas encore finis. Son mari vient de l’abandonner. Il a pris une seconde épouse, la fille de Si Abderahmen, le coiffeur.
    Si l’enfant se consacre avec assiduité à ses leçons, il rêve toujours autant. Il s’abandonne dans son univers à lui, il est homme, prince ou roi, il fait des découvertes et il en veut à mort aux adultes de ne pas le comprendre. Sa santé fragile lui joue des tours. Alors que Lalla Aîcha racontait ses malheurs, il eut de violents maux de tête et fut secoué par la fièvre. Sa mère en fut bouleversée.
    Chapitre IX
    Un ménage en difficulté.
    L’état de santé de l’enfant empire. Lalla Zoubida s’occupe de lui nuit et jour. D’autres ennuis l’attendent. Les affaires de son mari vont très mal. Il quitte sa petite famille pour un mois. Il part aux moissons et compte économiser de quoi relancer son atelier. L’attente, la souffrance et la maladie sont au menu de tous les jours et marquent le quotidien de la maison. Lalla Zoubida et Lalla Aicha, deux amies frappées par le malheur, décident de consulter un voyant, Sidi Al Arafi.
    Chapitre X
    Superstitions.
    Les conseils , prières et bénédictions de Sidi Al Arafi rassurèrent les deux femmes. L’enfant est fasciné par le voyant aveugle. Lalla Zoubida garde l’enfant à la maison. Ainsi, elle se sent moins seule et sa présence lui fait oublier ses malheurs. Chaque semaine, ils vont prier sous la coupole d’un saint. Les prédications de Sidi A Arafi se réalisent. Un messager venant de la compagne apporte provisions, argent et bonne nouvelles de Sidi Abdesalam. Lalla Aicha invite Lalla Zoubida. Elle lui réserve une surprise. Il semble que son mari reprend le chemin de la maison.
    ChapitreXI
    Papotage de bonnes femmes.
    Thé et papotage de bonnes femmes au menu chez Lalla Aicha. Salama, la marieuse, est là. Elle demande pardon aux deux amies pour le mal qu’elle leur a fait. Elle avait arrangé le mariage de Moulay Larbi. Elle explique que ce dernier voulait avoir des enfants. Elle apporte de bonnes nouvelles. Plus rien ne va entre Moulay Larbi et sa jeune épouse et le divorce est pour bientôt. Zhor, une voisine, vient prendre part à la conversation. Elle rapporte une scène de ménage. Le flot des potins et des médisances n’en fint pas et l’enfant lui , qui ne comprenait pas le sens de tous les mots est entraîné par la seule musique des syllabes.
    Chapitre XII
    Un conte de fée a toujours une chute heureuse.
    La grande nouvelle est rapportée par Zineb. Maâlem Abdslem est de retour. Toute la maison est agitée. Des you you éclatent sur la terrasse Les voisines font des vœux. L’enfant et sa mère sont heureux . Driss, est arrivé à temps annoncer que le divorce entre Moulay Larbi et la fille du coiffeur a été prononcé. La conversation de Driss El Aouad et de Moulay Abdeslem, ponctuée de verres de thé écrase l’enfant. Il est pris de fatigue mais ne veut point dormir. Il se sent triste et seul. Il tire sa Boite à Merveille de dessous son lit, les figures de ses rêves l’y attendaient.
    Fin.
    _________________________________________________________________
    La boite a merveille
    Les personnages principaux de l’oeuvre:
    JE:c’est l’auteur-narrateur-personnage.il est le fils de lalla zoubida et de sidi abdeslem.il s’appelle sidi mohamed.Agé de 6ans, il se sent seul b1 qu’il aille au m’sid.il a un penchant pour le reve.c’est un fassi d’origine montagnarde qui aime beaucoup sa boite a merveille,contenant des objects melés. il souffre de fréquentes diarrhées.
    la boite a merveille:C’est le véritable ami du narrateur.Elle contenait des boules de verre, des anneaux de cuivre,un minuscule cadenas sans clef, des clous à tete dorée,des encriers vides, des boutons décorés,des boutons sans décor, un cabochon(=bouchon en verre ou en cristal de forme arrondie) de verre à facettes offert par ra7ma et une chainette de cuivre rongée de vert-de gris offerte par Lalla zoubida et volée par le chat de zineb.
    Lalla zoubida:La mère du narrateur .une femme qui prétend etre la descendante du profète et s’en vante (s’en flette).Elle croit aux superstitions.Ses yeux reflètent une ame d’enfant;elle a un tient d’ivoire,une bouche généreuse et un nez court.Elle n’est pas coquette.Agée de 22ans,elle se comporte comme une femme vieille.
    Sidi abdeslem:Le père du narrateur ,homme d’origine montagnarde.il s’installe à fès avec sa famille après avoir quitté son village natal situé à une niquantaine de kilomètre de la ville.il exerce le métier de tisserand (=fabriquant des tissus).grace à ce métier,il vit à l’aise.Homme fort et de haute taille.Un homme barbu que le fils trouve beau.il a la quarantaine.
    La chouaffa:Voyante,c’est la principale locataire de dar chouaffa et on l’appelle tante kanza.
    Dris el aouad:C’est un fabriquant de charrues.il est époux de rahma.il a une fille agée de 7ans qui s’appelle zineb.
    Fatma bziouya:Elle partage avec la famille du narrateur le 2eme étage,son mari Allal le jardinier.
    Abdelleh:IL est épicier.Le narrateur lui attribue toutes les histoires merveilleuses qu’il a eu l’occasion d’entendre.
    Le fqih du Msid:Maitre de l’école coranique.
    il somnole pendant que les écoliers récitent les versets du coran.
    il distribue des coups de baguette au hasard .
    un grand maigre à barbe noire, dont les yeux lançaient des flammes de colère et qui habitait rue Jiaf.
    Lalla aicha:Une ancienne voisine de lalla zoubida, c’est une chérifa qui a su rester digne malgré les déceptions du sort et dont la connaissance flattait l’orgueil de lalla zoubida.
    Driss le teigneux:Fidèle serviteur de sidi abdessalem, il garnisasai (=remplissait)les canettes et faisait les commision.
    Les personnages principaux de la boîte a merveilles:
    Le narrateur… SIDI MOHAMMED
    La mère du narrateur…Lalla Zoubida
    Le père du narrateur…Abdesselam:excerce le métier de tisserand
    Driss el Aouad: époux de Rahma,il a une fille de 7 ans: Zineb
    Abdellah l’épicier
    Laal Aîcha: une ancienne voisine de Lalls Zoubida
    Driss le teigneux
    Le fquih
    Lalla khadija: épouse de l’oncle Othman
    Khadija: soeur de Rahma
    Les voisins du narrateur sont:
    *Rahma; son mari Driss et leur fille Zineb
    *Fatma Bziouya , son mari Allal
    *Lalla kenza(la chouafa)
    Les personnages secondaires:
    -Hammoussa; le condisciple du narrateur
    -Si Abderehman; le coiffeur
    -Oncle hammad; un client de sidi Abderehman
    -sidi el Arafi; le voyant aveugle
    -l’epouse de Allal le fournier
    -Salama….marieuse professionnelle
    -Lalla fatoum…..la caissière du bain maure
    J’espère que ca vous

  716. fatima zahra dit :

    merci merci mais stp je voudrais le resume de chapitre 8 stp stp

  717. yassine boulmal dit :

    merci bc merci bc

  718. simo dit :

    merçi bcp prof najim mais un petit souci je crois que tout le monde demande le résumer de toute la piéce moi aussi je voudrais le résumer éxacte de la piéce et merçi bcp pour votre aide.

  719. kaoutar dit :

    slt svp je voudrais savoir la cause du titre de ce roman ?? pourquoi il a été intitulé la boite à merveilles ?? et quel est au juste le thème traité dans le roman ? qu’est ce que veut l’auteur transmettre aux lecteurs ?

  720. neama dit :

    slt s’il voys plait donner moi le résumé de tous les chapiétres slv ou merci

  721. asmae dit :

    hae, et les autres chapitres???

  722. meryem dit :

    svp on ma demander de décrire limage sur la couverture de du roman la boite a merveille aidez mmoi :s

  723. najwa dit :

    mérçi beaucoup pour cette page bon courage et bon chance

  724. najwa dit :

    done moi les pérsonnages de la boite à mérveilles

  725. najwa dit :

    s’ils vous plais bghit les pérsonnages de la boite à mérveilles

  726. najat dit :

    SALAM MERCE BIEN POUR VOTRE AIDE ET JUST POUR DIRE MERCE BIEN

  727. emy ou imane dit :

    je suis trés heureuse , merci pour votre aide

  728. khadija dit :

    njwa regardez bien les personnages se trouvent dans la pages;66

  729. badiaa dit :

    merci beaucoup pour votre aide j vous en prie svp je veux l’histoire de la boite à merveille dans l’internet merci

  730. sanaa dit :

    slt merci bcp pour les idées.je veux les évenements de quelque chapitre et merci

  731. dalila dit :

    *le thème de la boite a merveille*
    PLEASE

  732. WIAM dit :

    je veux un resum a tout le roman et tout qui en seret le roman merci

  733. yassino dit :

    merciiiiiii bcp mais j’espere que vous donnez les rsm des l’autres chapitre

  734. yassine dit :

    merci pour ces informations mais je voudrais le résumé de tt l oeuvre et aussi les personnages principaux.

  735. jaafar dit :

    est ce que la lecture de resumé est suffisante

  736. kawtar dit :

    oh c mon prof qui a fait ce resumé

  737. nourdine didi dit :

    salam

  738. mido dit :

    merci beaucoup a tous qui on participer avec ses résumé

  739. narjisse dit :

    slt merci

  740. soufiazn dit :

    slt c’est bon est merci pour la fatigue

  741. hafessa dit :

    slt.merci bcp.je vais le personnage et le resumé de la boite a merveilles

  742. najwa dit :

    merci
    jai bespoin svp du resumé des autre chapitre je seraer reconaissante
    voici mon email
    najwaeq@hotmail.com

  743. chaimae dit :

    salut merci pour votre aide

  744. imad dit :

    merci bcp pour votrz aide Mr.

  745. merci bien pr aidai c tre gentil 2 ta part dit :

    merci bien c trè gentil

  746. ilhame dit :

    merci bzaf plz bghit resumè dyal roman koulha

  747. fati dit :

    merce boucaup ce resumé est tres importon

  748. mounia dit :

    salam premièrement j vs remercieer pr ces information mé pr moi ca c po suffisant alors on besoin plus d’information sur le roman LA BOITE A MERVEILLE pour nous aident de faire l’analyse eet pr mieu comprendre biensur si c possible merci ci vous accepterez

  749. sara dit :

    merci pour votre aide

  750. lamarocaine dit :

    slt je veux la défintion ou la explication de merveille ben j’ai chercher dans tout les cite mais voila je l’ai pas trouvé je sais sa veut dire koi merveille mais je veux une explication compléte vous pouvez m’aider merci d’avance.

  751. habiba dit :

    merci bien pour votre aide vous etes les meilleurs

  752. toumader dit :

    merciiii bbcp, rt je vx 1 p’ tit resume 3la description de DAR CHOUAFA, pleaase

  753. chocho dit :

    had chi alli darto mazyan mais fin man7 tal12 chapitre diro 2 eme partie plais

  754. jihane elbaz dit :

    saluuu merciii beaucoup pour votre aide

  755. jihane elbaz dit :

    merci beaucoup pour votre aide

  756. samir dit :

    merci pour votre aide

  757. amina dit :

    slv je voudrais un resume de tt l’oevremerci

  758. malak dit :

    merci pour tt les résumé des chapite

  759. safaa dit :

    slt je veux analyse globale de la boite a merveilles slv merci

  760. krafi chaima2 dit :

    merci pour cette résumé

  761. ASMAE dit :

    merci pour votre aide , pour toutes les informations et pour vos effores afin de nous aider à bien comprendre et j’espère que vous continuer.bonne chance

  762. souka dit :

    merci beucoup pour votre aide c’est super

  763. Anwar dit :

    merci bcp jé bien aimé ce travail et inchallah tout sera bien a l’aide de vous

  764. doha dit :

    merci pr ses rèsumè je vx bien savoire sur koi le romen parle et surtt la dèfinition de la boite a mèrveille dans le roman

  765. hajar dit :

    salam merçi ms prof pour la résumé et moii ossi je voudrias les résumé de tous les chapitres

  766. amal dit :

    personellment je trouve que ce site est un site trés reussi je suis une etudiente du 1 cycle baccalauréat et il m’a beaucoup aidé surtout en matiére d’exposé sur les romans eétudiés cette année capendanat je trouve pour quelque éléves les résumé de chaque chapitre que vous mettez dans ce site au lieu de les aider ils les affectent mais bon ça c’est un autre sujet . Ce que j voulais dire c’est si vous pouvez parler un peu plus largement sur les personnages ça nous aiderez beaucoup à saisir correctement le message que chaque ecrivain veut nous envoyer.En tous je vous léve le chapeau pour ce site reussi .Et encore merci mille fois .
    mes salut,amal.

  767. hanin dit :

    salut merci beaucoup pour vous aide

  768. said dit :

    jv s’avoire la relation entre le temp d’ecrirla roman et les évenemment aux maroc

  769. mehdi dit :

    merci beaucoup pour cette résumé qui va m’aider pour comprendre le roman surtout que je ss un px nul a la ctte matiere et merci une autre fois

  770. khaoula moussamih dit :

    merci pour votre aide

  771. soundous dit :

    bsr.merci bien pour votre aide.c vraiment gentil de votre part

  772. Hamza Bouhani dit :

    Saluut
    bah c génial caa
    mm ca donn l’enviiii d lireee
    franchisement j’ai paa encorr lu le roman
    é v’la cé le moment de acheteer le roman é de lirr les chapitres é ben v’laa Miciii Monsieur @ plusshhh

  773. janna dit :

    salut

  774. fati dit dit :

    merci beaucoup pour vous aide mais je veux tous les chapitre

  775. soufiane dit :

    merci bcp lycee masttfa al maani continer

  776. mohamed dit :

    salut a tous. moi mohamed j veux le roman de la boite a merveille svp

  777. lady-bird dit :

    exelent idea its very very good job

  778. hantali idrissi hicham dit :

    merci beaucoup pur votre aide

  779. meiem dit :

    bonjour merci pour cette aide mis s.v.p je la resume en general et je suis tres contente
    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii pour vous

  780. sara dit :

    merci bcp pour cette aide

  781. salim dit :

    merci beaucoup jai lu le roman et les resumer des chapitres son le top du top

  782. hajar dit :

    merci mais s’il vous pait ja vx les personnages de le roman

  783. bouchra dit :

    merci bc de votre aide vraiment il ma aider de parli sur class merci

  784. hanan dit :

    merci beaucoup pour le soutien

  785. soumia dit :

    je veux les evenement de la boit a merveilles

  786. nada dit :

    merci khadija libkhit nkoulak ila bkhiti nat3arfo email roki_make@hotmail.com ok je voudrais le resumer de la chapitre 8 ila bkhiti watkoun on arab ok merci

  787. nada dit :

    salt cava asma moi nada ila kan momkin nat3arfo nkouno des amis ana natsana rad dyalak et merci

  788. nada dit :

    salt khadija kanchokrak 3la had lmajhoud ljabar ana bahtaja bazaf lresumer dyal chapitr 8 hit khandir fiha dars on arab ou bkhit les personnag ou ahdat raisia ou makan lhadat ou samhili 3la derongemaent bby

  789. anas dit :

    merci beaucouq vous etres vraiment super bravooooooooooooooooo

  790. issam dit :

    salut cava ok je veux dire slv donne moi la resume de chapitre 3.et personnage et je veux encour le dexription.et merci bye

  791. fadel dit :

    merci bzah pour donne le rusume de La boite a merveilles si fadel a marrakech merci bzaf

  792. souka dit :

    salut c’est soukaina merci beucoup vous éte vraiment super mai je vx seulement savoir le résumé de la boite a merveille
    merci bcp

  793. mohamed dit :

    merci mais je veux les personnages principale

  794. najlaa dit :

    bon je vs remercie pour ce resume et je souhaites que vs lachez la suite
    merci bcp

  795. ibtissam hadsy dit :

    waw c genial j fait marque-pages a votre site psk il est outile et plains des cours tres necessere merci

  796. loubna dit :

    slt s il vous plait j ai besoin de la description de la 1 er page de la boite a merveille

  797. hind dit :

    svp je veux le champ lexical le théme et le registre des chapitres merci pour votre aide

  798. tarik el hajbi dit :

    merci pour tout.

  799. khadija dit :

    tiens ma soeur nada.L’ambiance de la fête est loin maintenant et la vie retrouve sa monotonie et sa grisaille. Les premiers jours de chaleur sont là. L’école coranique quitte la salle du Msid, trop étroite et trop chaude pour s’installer dans un sanctuaire proche. L’enfant se porte bien et sa mémoire fait des miracles. Son maître est satisfait de ses progrès et son père est gonflé d’orgueil. Lalla Zoubida aura enfin les bracelets qu’elle désirait tant. Mais la visite au souk aux bijoux se termine dans un drame. La mère qui rêvait tant de ses bracelets que son mari lui offre, ne songe plus qu’a s’en débarrasser. Ils sont de mauvais augure et causeraient la ruine de la famille. Les ennuis de Lalla Aicha ne sont pas encore finis. Son mari vient de l’abandonner. Il a pris une seconde épouse, la fille de Si Abderahmen, le coiffeur.

    Si l’enfant se consacre avec assiduité à ses leçons, il rêve toujours autant. Il s’abandonne dans son univers à lui, il est homme, prince ou roi, il fait des découvertes et il en veut à mort aux adultes de ne pas le comprendre. Sa santé fragile lui joue des tours. Alors que Lalla Aîcha racontait ses malheurs, il eut de violents maux de tête et fut secoué par la fièvre. Sa mère en fut bouleversée.

    من الاحداث المهمة التي وقعت للطفل إكتشافه لسوق بيع و شراء المجوهرات. أحس بذل البائع و طمع المشتري. أحس بجشع الصانعين الذين يلعبون على غباء الاثرياء.

  800. khadija dit :

    nada ow bnsba l personnages rahom f safeha 66 dyla monteda ok 9lebi

  801. tarik dit :

    salut pour tout la jeunesse à propos de notre sujet la boite à merveille c’es une histoir réelle car il raconte sa propro vie à fes la vielle medina

  802. amine dit :

    merci bien fait s

  803. hicham boualam dit :

    salut
    l’histoire se passe à fés,plus précisé&ment à madina l’auteur nous passe pour décrire le mode de vie de cette ville ses gents et leurs comportements puis il nous parle de sa maison ou il vie avec qui . et sans oublier sa boite à merveilles

  804. bouzandar zakaria dit :

    berit la dimension religieuse dans la boit a mervielles

  805. nada dit :

    choukran bazaf akhti khadija imkan liya nat3raf 3lik ou daba yjazik lah sobhanaho wata3ala nti ou nazha ok ou samhili ou bkhit pesonag dyal chapitre 8 ok by

  806. dalila dit :

    le genre de la 1er chapitre de la boite à merveille s il vous plais

  807. adnane dit :

    merci beaucoup a cette aide lycee ibn tahir

  808. adnane dit :

    merci beaucoup ibn tahir errachidia

  809. dounia dit :

    thank u so mutch thi is good work but i want this on arabic plz if u want

  810. sousou dit :

    merci pour votre aide

  811. khadija dit :

    merci mais rir koun kanet b larab hint ana ma ka nefhamch francais mazian

  812. nawal dit :

    merci pour votre résumé

  813. salma dit :

    merci bcp pour cela mai svp je voudrais bi1 voi le résumer on arabe merci

  814. assia1 dit :

    slt c’est assia1 je vx les figures de style de quelque chapitre s.v.p aujourd’huit et merciiiiiiiiiii

  815. mounia dit :

    merci pour votre aide mais je veux le resume de toutes les chapitres si vous voulez et merci

  816. abdo dit :

    merco boucoup merci merci merci merci merci…

  817. houssam dit :

    merci lah ihfdakkkkk

  818. soukina dit :

    slt svp je voudrais un commentaire sur la 1ere et 4eme page de couverture de la version de la librairie des écoles et merci

  819. imano dit :

    slt je vodrais le chéma narratif de la boite à mrve f f a9rab forsa

  820. khadija dit :

    khadija mais bte3awen radi njeho ok mtkhafich

  821. houcine dit :

    merci bien pour votre aide.c’est super vraiment.

  822. farah dit :

    salam a tt le monde lahi y3awankom kolkome wach momkin ta3tino maw9i3e dyal falsafa fihe dorosss dyal 6eme daroro et merci

  823. fniki dit :

    On a vrmt besOin de vOtre aide ! ^^ merci d’ailleurs pour les p’tits résumé
    mais svp g besoin d’un tit résumé des évenments principaux !

  824. aya dit :

    bsr merci bq de veu aider bi tawfike inchaalahe wa ila majhodate aktare

  825. mehdi dit :

    merci tous ce qu’ont fait ce site je vx envoyer mes salutations a mr Najim

  826. mustta dit :

    merci et bon continuation

  827. gaara dit :

    les personnage de la boit a merveille

  828. aicha dit :

    choukran je veudrez la resume de tout les chapitres

  829. monsef dit :